Critique: ‘While You Were Sleeping’, avec Lee Jong Suk et Suzy

2

Porté par les noms de Lee Jong Suk et de Suzy, While You Were Sleeping part d’un postulat fantastique intrigant – certaines personnes peuvent voir l’avenir à travers leurs rêves – pour développer une romance incluant des éléments de thriller et de drama juridique. A la réalisation, nous avons Oh Choong Hwan, à qui l’on doit les hits You Who Came From the Stars et Doctors. Au scénario, Park Hye Run, qui a déjà collaboré deux fois avec Lee Jong Suk, sur I Hear Your Voice et Pinocchio. Malgré ces noms prestigieux aux commandes, While You Were Sleeping se contente d’être simplement distrayant. Ni plus ni moins. Quant à son couple d’acteurs vedette, il est charmant mais sans plus, le temps d’un drama.

Toutefois, ne boudons pas notre plaisir. Si While You Were Sleeping est distrayant, justement c’est grâce à son scénario qui utilise habilement les ressorts du fantastique pour nous surprendre plus d’une fois. C’est aussi grâce à ses acteurs secondaires, parmi lesquels on trouve l’incontournable Kim Won Hae, l’intrigant Jung Hae In, ainsi que Lee Sang Yeob dans le rôle d’un méchant sournois à souhait.

Nam Hong Joo (Suzy) vit seule avec sa mère qui tient un restaurant de porc. Mais Hong Joo n’est pas une jeune femme comme les autres. Elle est hantée par des rêves prémonitoires annonçant la mort de personnes qu’elle rencontre. Ne sachant pas quand ces drames surviendront, elle n’a aucune prise sur l’avenir en dépit de ce don. Un jour, Hong Joo est saisie d’horreur après avoir rêvé de la mort de sa propre mère. Pendant ce temps, Jung Jae Chan (Lee Jong Suk), un jeune procureur ambitieux, rencontre son ancien tuteur, Lee Yoo Beom (Lee Sang Yeob), qui est devenu avocat. Les deux hommes ne peuvent plus se supporter suite à un incident du passé. Leur relation prend un nouveau tour quand Jae Chan fait un rêve dans lequel Yoo Beom fait accuser Hong Joo à sa place d’avoir renversé un piéton en voiture. C’est ainsi que Jae Chan, Hong Joo, et ce dernier, un policier du nom de Han Woo Tak (Jung Hae In), voient leurs destins respectifs soudainement entremêlés.

Diffusé sur SBS entre le 27 septembre et le 16 novembre 2017, While You Were Sleeping bénéficie d’un argument fantastique stimulant, qui fort heureusement ne déçoit pas dans son développement. Il est intéressant de voir que Hong Joo n’est pas la seule à posséder le don de voir l’avenir à travers ses rêves. Mais l’intrigue décolle réellement lorsque les protagonistes concernés confrontent leurs versions afin de tenter d’endiguer ensemble les catastrophes à venir.

Hong Joo voit l’avenir de Jae Chan, Jae Chan voit celui de Hong Joo, toutefois ils ne sont pas seuls. Un troisième individu, Woo Tak, fait lui aussi des rêves prémonitoires impliquant les deux autres, pimentant encore la dimension ludique du scénario de While You Were Sleeping.

Les prémonitions donnent lieu à plusieurs moments de suspense réussis, provoqués par les dilemmes éthiques auxquels est confronté le procureur Jae Chan. Sur ce plan, le drama parvient à nous toucher plusieurs fois, comme ce moment où notre héros doit choisir entre pratiquer une autopsie sur une homme en état de mort cérébrale afin de démasquer son meurtrier, ou autoriser le prélèvement d’organe sur cette même personne pour sauver un petit garçon malade. La réalisation soignée de Oh Choong Hwan est soutenue par une excellente bande originale – musique de fond, j’entends – qui permet à de nombreuses scènes clés de gagner en intensité.

Du côté des acteurs principaux, Lee Jong Suk (Doctor Stranger) apporte une bonne dose d’humour au personnage de Jae Chan, tandis que Suzy surprend agréablement en montrant qu’elle a fait de nets progrès depuis Uncontrollably Fond. Toutefois, si les deux acteurs sont charmants, leur couple tient davantage du partenariat de circonstances formé par deux vedettes en vue, qu’à un couple romantique. While You Were Sleeping  force une romance tiède sur le spectateur quand son scénario à tiroirs suffisait amplement à accrocher.

A ce sujet, il était édifiant de voir la longue vidéo de présentation des trois couples de l’année aux SBS Drama Awards le 31 décembre dernier, montrant successivement Seo Hyun Jin et Yang Sejong dans Temperature of Love, Ji Chang Wook et Nam Ji Hyun dans Suspicious Partner et Lee Jong Suk et Suzy dans While You Were Sleeping. L’alchimie qui émanait des deux premiers couples était telle que les extraits choisis déclenchaient une réaction explosive de la part du public. A l’inverse, le duo calibré formé par Lee Jong Suk et Suzy n’a suscité aucun émoi particulier. C’est pourtant lui qui a remporté le prix du « meilleur couple ». Mystère…

L’autre regret concerne expressément le personnage de Suzy. Entre les trois rêveurs, Hong Joo est la seule qui n’a aucune possibilité d’agir sur ses prémonitions. Elle apparaît d’abord comme le  personnage principal de While You Were Sleeping mais le focus glisse rapidement vers Jae Chan. Le rôle de Hong Joo reste limité, même si ses interventions en tant que journaliste lui évitent d’être complètement passive. Ses grands moments de bravoure consistent à tomber dans le panneau du méchant et à se retrouver cachée quelque part, en danger de mort, attendant que Jae Chan et/ou Woo Tak la tirent d’affaire. Les hommes ont le beau rôle, et la répétition du procédé est quelque peu lassante.

Côté casting, les acteurs secondaires emportent finalement le morceau, grâce à des personnages ambigus et des interprétations solides. Le premier d’entre eux est bien sûr le méchant de service, Lee Yoo Beom, un avocat véreux joué auquel Lee Sang Yeob (My Wife Is Having An Affair This Week) prête une froide ironie. L’autre bonne surprise est Jung Hae In (Prison Playbook) dans le rôle du jeune flic affable qui semble cacher un secret. Enfin, n’oublions pas Kim Won Hae (Chief Kim, Strong Woman Do Bong Soon), l’acteur au don d’ubiquité (il est partout), impeccable dans la peau du mystérieux procureur Choi Dam Dong. Le rôle lui a d’ailleurs valu une reconnaissance méritée aux derniers SBS Drama Awards.

Caroline Leroy

 

Share.