Les Revenants, saison 2 : un échec cuisant pour Canal Plus ! Inévitable pour 3 raisons

0

Ouf ! Il était temps ! On croyait que ce jour n’arriverait jamais, mais nos espoirs ont finalement été récompensés. Que dis-je, le miracle dont nous n’osions même plus rêver s’est enfin produit… Ce dont je suis en train de vous causer, ce n’est pas du redressement de la courbe du chômage, ni même de la découverte d’une espèce alien dans l’univers (oui, j’en rêve depuis que je suis petite). Non, il s’agit tout simplement de la sortie de la saison 2 de la série Les Revenants !

Après trois ans d’intense réflexion, de tergiversation à n’en plus finir et de communiqués dans tous les sens, Canal Plus se jette à l’eau et diffuse la suite de l’une des meilleures françaises de ces dernières années. L’événement marque la fin de ce que je nommais jusqu’à récemment « L’Étrange affaire des Revenants qui ne revinrent jamais »…

Malheureusement, celle-ci se solde par un verdict sans appel : près de 60% d’audience en moins pour le premier épisode ! Mais faut-il vraiment être surpris ?

les-revenants-s02-05

1. La faute au réalisateur et aux scénaristes

Amis spectateurs, si vous ne vous rappelez pas de tous les personnages de l’univers foisonnant des « Revenants », pas de panique, vous ne souffrez pas d’Alzheimer. Vous avez juste vécu, depuis trois ans, votre vie de sériephile (et votre vie tout court), comme tout le monde. De l’eau a coulé sous les ponts, et même des torrents d’eau : vous avez eu le temps de voir les saisons 5 de Game of Thrones, Walking Dead ou Downton Abbey, et si vous avez un peu de curiosité intellectuelle, vous avez même découvert quelques séries scandinaves ou asiatiques.

On se demande quels trésors le scénario peut bien receler pour que son créateur ait mis trois ans à accoucher de son bébé. En tout cas, l’histoire a intérêt à être à la hauteur. Trois ans, tout de même.

Si l’on se fie à la communication autour de cette saison 2, il semblerait qu’il y ait un coupable tout désigné : c’est Fabrice Gobert, réalisateur et scénariste, qui porte le chapeau. Explication de l’auteur : « On a essayé d’aller le plus vite possible pour faire une saison 2 qui soit une opportunité de creuser un peu plus les éléments mis en place, mais c’était compliqué à écrire« , explique-t-il à 20 minutes.

Vous vous demandez peut-être à quelle date serait sortie la saison 2 si le cinéaste avait décidé de prendre son temps… Peut-être en 2022, qui sait ?

À sa décharge, Fabrice Gobert n’est pas le seul impliqué dans l’affaire. Selon l’Express, le scénario aurait été écrit et réécrit « à huit mains » : le scénariste Emmanuel Carrère aurait ainsi rejoint M. Gobert très tôt dans le processus d’écriture, avant d’être remplacé par une certaine Audrey Fouché, elle-même suivie par l’arrivée de Coline Abert et Fabien Adda… Vous me suivez toujours ? Je n’ose pas imaginer le bazar juridique pour la rédaction du générique.

les-revenants-s02-03

2. La mauvaise foi de Canal Plus

Quoiqu’il en soit, Canal Plus se décharge de toute responsabilité : la chaîne se serait, paraît-il, accordée au planning de la société Haut et Court. Pas de souci pour Fabrice de la Patellière, à la tête de la direction de la fiction chez Canal Plus : « Les Revenants ne peut s’écrire qu’au rythme de Fabrice et de son équipe. Et c’est quelque chose qu’on accepte puisque c’est la seule manière d’avoir un objet unique« , confie-t-il sur Toutelatélé.

Soit Canal Plus est complètement à la masse, soit c’est de la pure mauvaise foi. On a peine à imaginer que la chaîne n’ait pas un tout petit peu secoué les puces de Haut et Court pour accélérer le schmilblick, compte tenu de la nécessité de surfer sur le succès de la saison 1.

La notion d’opportunité commerciale serait donc inconnue au bataillon, chez Canal Plus…. Ben voyons. Canal Plus est quand même, à ma connaissance, l’un des plus grands groupes audiovisuels français, ce qui veut dire que la question de sa crédibilité à l’international se pose un peu elle aussi.

D’ailleurs, le même Fabrice de la Patellière tenait un tout autre discours, en octobre 2014, sur Lemonde.fr : « Pour Canal Plus, comme pour la production française, il s’agit de montrer que la France peut être un acteur international. Maintenant que nous suscitons la curiosité et plus du tout l’indifférence ou le mépris, l’enjeu devient presque industriel. »

En attendant, pendant que l’équipe des Revenants s’amusait à repousser toujours plus la mise en route de la saison 2, les droits de diffusion de la saison 1 se sont vendus sur plus de 114 territoires, parmi lesquels de gros producteurs de séries comme les États-Unis, la Turquie ou le Royaume-Uni. Le feuilleton a même reçu une bonne review de Stephen King ! De quoi faire rêver n’importe quel scénariste… et les concurrents de Canal Plus.

Cerise sur le gâteau, Les Revenants a fait l’objet d’un remake américain, The Returned, qui sans surprise est sortie des tuyaux avant la saison 2 du drama français. Cela avait l’air d’une blague.

les-revenants-s02-04

3. Cette maudite industrialisation…

Dans les colonnes de L’Express, la productrice Caroline Benjo (Haut et Court) ajoute quelques précisions pour expliquer le retard : « Nous ne voulions pas céder à la pression du temps« . Oui, ça, nous l’avions remarqué, Madame. »Nous sommes en France. Le processus d’industrialisation des séries ne nous a pas encore atteints. Il faut continuer de fonctionner de cette façon très artisanale. »

Ah, voilà enfin un élément d’explication intéressant ! Et voilà qui contredit un peu la vision de Fabrice de la Patellière. Le processus d’industrialisation des séries ne les aurait donc pas encore atteints. Ou plutôt, il ne les aurait TOUJOURS pas atteints. La Société Haut et Court a tout de même Canal Plus derrière elle et cela fait quand même un bout de temps que Canal Plus produit des séries, il me semble. La faute à qui, à Haut et Court ou Canal Plus ? Qu’est-ce qui cloche en France ?

Si Les Revenants avait été une série américaine, le lancement de la saison 2 aurait débuté dès les premiers chiffres d’audience. Pour rappel, ces derniers s’élevaient à 1,4 million d’abonnés suspendus à leur écran dès le premier épisode. Les scénaristes américains auraient su tirer parti de l’effet de la saison 1. Ah, cette industrialisation… quelle plaie !

Même chose ailleurs : en Corée du Sud, sur une chaîne câblée comme OCN, qui produit des séries depuis moins de dix ans, une telle absurdité ne se serait jamais produite. Sur OCN, la saison de Vampire Prosecutor sortait en octobre 2011 et la saison 2 en septembre 2012. Quant à la série policière God’s Quiz, elle compte déjà 4 saisons de 10 à 12 épisodes depuis 2010.

Plus proche géographiquement, la Suède n’a pas atteint le niveau d’industrialisation de la Corée ou des États-Unis. Pourtant, la saison 2 de l’excellent feuilleton Real Humans a mis moins de 2 ans à sortir. Ce n’est pas encore l’efficacité américaine, mais c’est toujours plus rapide que chez Canal.

Résultat : nous sommes tous passés à autre chose

Trois ans d’attente pour la saison 2 d’un carton international comme Les Revenants, c’est inadmissible. La production comptait visiblement sur l’attachement des fans pour reproduire le succès de la saison 1, alors que nous sommes tous passés à autre chose. C’est triste à dire mais c’est comme ça.

En fin de compte, Canal Plus et ses partenaires montrent surtout leur inefficacité, apportant une preuve de plus de la lourdeur et du manque de compétitivité à long terme du système français. Ce n’est pas parce que certaines de nos séries se sont vendues à l’international qu’il faut se reposer sur ses lauriers, surtout à un moment charnière où le marché est en train de muter.

La question n’est pas de savoir ce qui doit primer entre l’art et l’industrialisation : pour faire de bonnes séries, l’un ne va pas sans l’autre. Si les décideurs d’une chaîne comme Canal Plus, qui ont le mérite d’avoir des ambitions artistiques, ne réagissent pas en investissant dans un modèle plus performant, la France sera vite dépassée.

Je souhaite malgré tout une amélioration des scores d’audience à Fabrice Gobert, Haut et Court et Canal Plus pour cette saison 2 des Revenants car j’ai adoré la saison 1. Et je m’efforcerai de regarder cette suite très bientôt. Car l’ironie dans tout cela, c’est que je pars en voyage dans les prochains jours… J’espère que le blu-ray ne mettra pas trois ans à sortir.

Elodie Leroy

(NDLR : Cet article a été publié le 29 septembre 2015 sur Le Plus / L’Obs et édité par Louise Auvitu)

Comments are closed.