« Criminal Minds » : que faut-il attendre du remake coréen d’Esprits Criminels?

2

L’actualité des dramas coréens ne parle que de cela ! Les teasers vidéo, les photos et les informations pleuvent depuis plusieurs semaines au sujet de la nouvelle sensation de la chaîne tvN : Criminal Minds, le remake de la célèbre série américaine créée par Jeff Davis et connue en France sous le titre Esprits Criminels, arrive sur le petit écran coréen le 26 juillet ! Les premières images et les teasers sont alléchants, surtout quand on sait que le casting réunit trois têtes d’affiches : Lee Junk Ki, Son Hyun Joo et Moon Chae Won. Mais quel rôle interprètent-ils par rapport à la série américaine ? Que faut-il attendre de ce remake de Criminal Minds, version K-drama ? Nous vous proposons un point complet dans cet article, photos et teasers à l’appui.

Pourquoi un remake d’Esprits criminels ?

Les remakes de séries américaines ne constituent pas une habitude dans le monde des K-dramas, qui puise traditionnellement ses inspirations dans les dramas japonais, dont plusieurs ont déjà été adaptés en Corée (Boys Over Flowers, City Hunter, Liar Game…). Et puis, ce n’est pas comme si les créations originales manquaient en Corée du Sud !

Pourquoi un remake d’Esprits Criminels ? Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un accord entre l’industrie américaine des séries, qui peine à pénétrer le marché asiatique, et son équivalente coréenne, qui domine l’Asie et souhaite étendre son influence en Occident. Pour simplifier, les chaînes coréennes préparent des remakes de séries US, pendant que les chaînes US préparent des remakes de séries coréennes. Chacune des deux industries en tire un bénéfice en matière de pénétration de marché.

Comme il fallait s’y attendre, les Coréens sont plus rapides à la détente que les Américains. Plusieurs remakes de séries américaines ont ainsi vu le jour, comme l’excellent The Good Wife avec Jeon Do Yeon, dont nous vous avons dit tout le bien que nous pensions, mais aussi Entourage. Aux Etats-Unis, les remakes de Good Doctor et God’s Gift : 14 Days sont sur le point d’arriver sur le petit écran et un remake de My Love From Another Star est en préparation.

Thriller à l’américaine ou à la coréenne ?

Il se trouve que nous assistons également, depuis quelques années, à une explosion du genre du thriller sur les chaînes coréennes du câble. OCN s’est fait une spécialité du genre avec des dramas comme My Beautiful Bride, Voice et Missing Noir M, ou des séries comme God’s Quiz (dont le concept a été repris dans la série US Body of Proof) et Vampire Prosecutor (qui reste une série policière malgré son argument fantastique). Son concurrent tvN n’est cependant pas en reste et a marqué les esprits l’année dernière avec l’excellent Signal, que l’on peut considérer comme un classique instantané. C’est justement tvN qui propose cette année Criminal Minds.

A force de regarder des séries policières coréennes et américaines, je suis parvenue à un constat : malgré leur violence (qui peut attendre des sommets, tout comme au cinéma), les thrillers télévisuels coréens ont généralement une approche du crime plus humaine que les séries américaines. Dans les séries US, il n’est pas rare de voir les flics arriver sur une scène de crime et blaguer sur la posture du cadavre. L’enquête se focalisera ensuite sur le mobile du tueur. De manière intéressante, les enquêtes développées dans les séries coréennes mettent l’emphase sur le vécu des victimes, même si elles permettent de croiser des personnages de tueurs fascinants. En contrepartie, là où les séries américaines sacralisent le badge et l’uniforme, les dramas coréens pointent la corruption et les failles du système judiciaire.

Quelle sera l’orientation de Criminal Minds, version coréenne ? Comme le titre l’indique, le propos de cette série, dont les personnages sont des profilers, est avant tout d’explorer l’esprit tordu des assassins. Le thème n’est pas nouveau dans l’univers des séries coréennes, puisque plusieurs séries coréennes récentes convoquent des notions de profiling (Hello Monster, Signal, Tunnel…). Je me demande dans quelle mesure la marque de fabrique coréenne, qui consiste à développer des thèmes sociaux en s’intéressant aux victimes, sera perceptible dans cette adaptation. Pour ce qui est du réalisme, les teasers annoncent la couleur: l’esprit des thrillers noirs coréens est intact!

S’agissant des notions de psychiatrie, j’espère que les recherches réalisées par les scénaristes coréens seront plus sérieuses que celles de leurs confrères américains ! Même si j’avoue avoir du plaisir à regarder Esprits Criminels (difficile d’arrêter si je tombe sur un épisode !), les grandes vérités sorties du chapeau par le Dr Spencer Reid me font parfois bondir. J’ai le souvenir d’un épisode où Jackson Rathbone était atteint d’un trouble dissociatif de l’identité et, comme d’habitude dans les séries US, il s’agissait d’un psychopathe, alors que les deux maladies n’obéissent pas du tout à la même structure mentale… Les scénaristes américains n’avaient pas vu Kill Me Heal Me !

De Shemar Moore à Lee Jun Ki : qui fait qui ?

Mais la question qui nous taraude tous depuis l’annonce de ce remake de Criminal Minds est surtout celle des rôles interprétés par les acteurs. Le choix de Lee Jun Ki (Moon Lovers, Iljimae, King and the Clown) dans le rôle principal fait partie des atouts du drama : tête d’affiche à la télé coréenne, il fait partie de ces acteurs capables de faire des scènes d’action de haute volée tout en s’investissant énormément dans ses personnages d’un point de vue émotionnel. Lee Jun Ki partage la vedette avec Son Hyun Joo (Three Days, The Chaser), une pointure dans l’industrie, et Moon Chae Won (Love Forecast, Good Doctor), actrice talentueuse qui élargit son registre avec cette série.

D’après les informations en circulation, plusieurs correspondances peuvent déjà être établies, même si une incertitude plane sur les rôles féminins :

  • Lee Jun Ki interprète Kim Hyun Joon, version coréenne de Derek Morgan (Shemar Moore).
  • Son Hyun Joo interprète Kang Ki Hyung, qui devrait être la version coréenne d’Aaron Hotchner, dit « Hotch » (Thomas Gibson).
  • Moon Chae Won interprète Ha Sun Woo, dont on ne sait pas s’il s’agit d’Emily Prentiss (Paget Brewster) ou J.J. (A.J. Cook). Etant donné que Ha Sun Woo semble aller sur le terrain, je parie sur Emily Prentiss !
  • Lee Sun Bin interprète Yoo Min Young, qui devrait représenter l’un des deux personnages cités précédemment. Je parie sur J.J. !
  • Go Yoon interprète Lee Han, version coréenne du Dr Spencer Reid (Matthew Gray Gubler).
  • Yoo Sun interprète Na Na Hwang, version coréenne de Penelope Garcia (Kristen Vangsness).
  • Kim Young Chul interprète Baek San, version coréenne de David Rossi (Joe Mantegna).

Au passage, le casting fait preuve d’un bel esprit de parité hommes/femmes ! D’autres questions restent en suspens : Son Hyun Joo sortira-t-il des citations d’auteurs d’une pochette surprise chaque début et fin d’épisode, comme dans la série d’origine ? Les personnages auront-ils un passé aussi compliqué que ceux de la série américaine ?

La réponse à cette seconde question parait évidente : les personnages de séries coréennes ont toujours un passé très très compliqué ! Je dirais même que les histoires de familles toxiques et de traumatismes d’enfance constituent l’une des marques de fabrique des dramas coréens depuis vingt ans – après tout, le Pays du Matin Calme est le grand spécialiste du genre du mélodrame. Il y a fort à parier que les scénaristes coréens ont réinventé intégralement le set up des différents protagonistes en ajoutant leur touche personnelle. Nous savons d’ores et déjà que deux des personnages se connaissaient dans leur enfance…

En tout cas, l’arrivée de ce remake promet d’être rafraîchissante à l’heure où la série américaine subit quelques revers avec le départ de Shemar Moore et le licenciement de Thomas Gibson. Au passage, le personnage de ce dernier, Hotch, sera remplacé dans sa fonction de chef par Emily Prentiss, puisque Paget Brewster fait son retour dans la saison 13 (en voilà qui a dû négocier une belle augmentation de salaire !). Signalons également que l’acteur coréen-américain Daniel Henney vient de rejoindre le casting d’Esprits Criminels

En attendant, Criminal Minds 2017 arrive à la télé coréenne très bientôt, le 26 juillet ! Comptez sur moi pour vous livrer dès que possible mes premières impressions.

Elodie Leroy

Découvrez la bande-annonce et les teasers de Criminal Minds :

Photoshoots, interviews et script readings de Criminal Minds :

Share.