Initial D revient sous forme d’une trilogie de films ! Teaser

0

Ce qu’il y a de bien avec Initial D, c’est que même quand ça a l’air d’être fini, ça repart de plus belle. Cette fois pourtant, Shuuichi Shigeno a bel et bien mis fin aux aventures de Takumi Fujiwara et de sa Toyota AE86 Trueno, et ce pas plus tard qu’en juillet 2013 dans les pages du Young Magazine. Mais avex entertainment ne compte pas en rester là. La société de production nous annonce ces jours-ci via son site web le lancement d’une trilogie de films d’animation, dont le premier volet est prévu pour le 23 août 2014 dans les salles japonaises. Inutile de dire que mon sang n’a fait qu’un tour en découvrant le teaser du premier film révélé il y a quelques jours, rempli juste ce qu’il faut d’images emblématiques des meilleurs moments de la série et de vrombissements enivrants à souhait. Pas de doute, ces quelques instants auront suffi à me faire sombrer de nouveau dans la dangereuse fièvre Initial D !

Car oui, Initial D tient une place très particulière dans mon cœur depuis cet été 2005 où j’ai eu la bonne idée de chroniquer les DVD édités par Kazé pour le magazine en ligne DVDRama. D’abord horrifiée par le graphisme de la série – j’accorde une grande importance à l’esthétique d’une œuvre quelle qu’elle soit –, je n’ai pas tardé à m’apercevoir initiald_3_01que je m’amusais finalement plutôt bien devant ces histoires de défis motorisés traités avec le plus grand sérieux, et surtout devant les scènes de courses de voitures remarquablement bien réalisées. L’intérêt un peu distant s’est progressivement mué en passion sans que je le voie venir. Moi qui avais à l’époque renoncé à passer mon permis de conduire, me suis alors sentie prise d’une urgence absolue de remédier à cette lacune. Je peux donc affirmer cette chose rare : une fiction, Initial D, a influencé le cours de ma vie. J’ai eu mon permis du premier coup, j’ai eu l’immense joie de faire un peu plus tard un stage de pilotage en Subaru Impeza WRX STI et je compte bien réitérer l’expérience prochainement…

Il faut dire que, aussi incroyable que cela puisse paraître (il s’agit d’une série d’animation avec beaucoup moins de moyens qu’un film hollywoodien), rarement courses de voiture n’auront été aussi fabuleusement scénarisées, aussi excitantes, aussi euphorisantes à l’écran que dans Initial D. La recette d’un secret d’un succès inaltérable, certainement.

initiald_5_wall03A l’heure qu’il est, le manga Initial D dans sa version reliée, totalise le nombre impressionnant de 48 millions d’exemplaires vendus, soit un volume constant d’un million d’exemplaires vendu par tome depuis 1995*. La franchise se décline sous forme animée par le biais d’une série (Initial D: First Stage en 1998, Second Stage en 1999, Fourth Stage en 2004 et Fifth Stage en 2012), d’un film d’animation (Initial D: Third Stage en 2001), d’OAV (Initial D: Extra Stage 1 et 2, Initial D: Battle Stage 1 et 2). Un nombre important de jeux vidéo consacrés à Initial D ont vu le jour, parmi lesquels se détache Initial D: Extreme Stage sorti en 2008 sur PS3. Côté cinéma live, ce sont les Hongkongais Andrew Lau et Alan Mak qui ont pris en main le projet en 2005 avec le long métrage Initial D, adaptation bancale traversée de quelques fulgurances (les plans inspirés sur les voitures dévalant les véritables paysages de la région de Gunma au Japon) avec Jay Chou, Edison Chen et Anthony Wong.

initiald_ps3_01Tout ce que l’on sait de premier film à sortir cette année, intitulé Shin Gekijō-ban Initial D Legend 1 -Kakusei-, c’est qu’il sera réalisé par Masamitsu Hidaka (Kurogane no Linebarrels), écrit par Mayori Sekijima (Le Portrait de Petite Cosette, Pandora Hearts) et que la musique sera composée par Akio Dobachi (Sisters of Wellber, Dance in the Vampire Bund). Attention cependant, la saga Initial D ne s’arrêtera pas là puisqu’elle devrait se conclure avec une dernière série intitulée Final Stage, dont la date de diffusion est encore inconnue. Voilà qui nous laisse avec beaucoup de réjouissances en perspective.

En attendant de découvrir le teaser ci-dessous, voici un récapitulatif des articles que j’avais écrits avec un enthousiasme toujours grandissant pour les magazines en ligne DVDRama/Excessif.com et Filmsactu.com entre 2005 et 2008.

Initial D: First Stage, de Noboru Mitsusawa
Critique des épisodes 1 à 5 | Episodes 6 à 9 | Episodes 10 à 13 | Episodes 14 à 18 | Episodes 19 à 22 | Episodes 23 à 26
Initial D: Second Stage, de Shinichi Masaki
Critique des épisodes 1 à 5 | Episodes 6 à 9 | Episodes 10 à 13
Initial D: Third Stage, de Fumitsugu Yamaguchi
Critique du film
Initial D: Fourth Stage, de Tsuneo Tominaga
Critique des épisodes 1 à 12
Initial D
, de Andrew Lau et Alan Mak
Preview ciné | Critique du film

Lien vers le site officiel de Shin Gekijō-ban Initial D Legend 1 -Kakusei-

Longue vie à la Hachi-Roku !

Caroline Leroy

*source : animenewsnetwork

 

 

initiald_5_02initiald_5_wall02initiald_5_wall01

Comments are closed.