‘Canvas’ de Junho (2PM): un premier album planant

0

Il aura fallu que je le découvre à travers sa prestation d’acteur mémorable dans l’excellent drama coréen Chief Kim, pour que j’accorde enfin à Lee Junho toute l’attention qu’il mérite en tant qu’artiste. En lisant les réactions des internautes sous ses vidéos, j’ai cru comprendre que je n’étais pas la seule. Est-ce parce qu’il n’a jamais été le membre le mieux mis en avant dans le groupe 2PM ? Aujourd’hui, et alors que j’apprécie les 2PM depuis des années, je m’aperçois avec stupeur qu’il en est l’un des représentants les plus talentueux. La preuve en est ce superbe album solo, Canvas, qu’il nous a dévoilé le 12 septembre dernier, et qui figure déjà parmi mes favoris de l’année 2017. Pour l’anecdote, je l’ai acheté le jour de sa sortie à Séoul et je m’en félicite chaque jour!

Canvas comprend sept titres tous plus réussis les uns que les autres, qui forment un ensemble très cohérent. L’album alterne entre des morceaux à l’atmosphère planante, voluptueuse (Canvas, Nobody Else et le sublime Instant Love), des titres dynamiques, enlevés (Wow, Run to You) et des chansons pleines d’émotion (어차피 잊을 거면서 et le magnifique Fine).

Il s’agit d’une œuvre très personnelle pour Junho puisqu’il en a assuré la production ainsi que l’écriture de tous les morceaux. Il a d’autre part co-composés ceux-ci avec Hong Ji Sang.

Mon morceau préféré de Canvas est Fine, la chanson que Junho a écrite pour son chat Lambo, mort au début du printemps de cette année. C’est une chanson de deuil, mais aussi d’amour, écrite et chantée avec beaucoup de tendresse. Je vous recommande de lire la traduction des paroles, elles sont très belles.

La première fois que j’ai vu ce clip vidéo et entendu la chanson, j’ai beaucoup pleuré, tellement cela résonnait en moi. Encore maintenant, les larmes viennent facilement. Je pense que toutes les personnes qui ont perdu leur animal adoré, et qui sont encore inconsolables – on est toujours inconsolable quand on a perdu son chat – pourront trouver du réconfort dans ce morceau poignant et cette vidéo d’une rare délicatesse.

Mon autre coup de cœur absolu de Canvas est la chanson Instant Love, qui est accompagnée d’un clip vidéo atmosphérique dans lequel Junho partage la vedette avec Sana du groupe Twice.

Sur un rythme appuyé, scandé par un synthé rétro évoquant le style des années 90, Junho livre une chanson très moderne qui transpire la passion. Il joue de sa voix chaude avec une superbe agilité, alternant graves et aigus avec une aisance presque désinvolte, tandis que ses envolées vocales sur le refrain nous transportent directement au septième ciel. Instant Love est un pur bijou sensuel et acidulé.

Pour finir, j’ajoute le clip vidéo de 어차피 잊을 거면서, la dernière chanson de l’album, que Junho chante en duo avec la chanteuse Cheeze. C’est une chanson douce-amère, dont le rythme est entrainant tout en possédant ce je ne sais quoi de berçant qui la rend si agréable à écouter.

Une belle conclusion pour cet album décidément précieux.

Caroline Leroy

 

Share.