Minzy réussit son comeback solo avec ‘Ninano’ et ‘Superwoman’

0

Un an après avoir quitté YG Entertainment et le groupe 2NE1, qui lui avaient permis d’accéder à la notoriété en 2009, Gong Minzy fait son grand retour sur le devant de la scène avec Ninano, titre phare de son premier mini-album intitulé Minzy Work 01. « Uno ». Porté par un beat particulièrement entraînant, ce titre très pop donne une envie irrésistible de danser dès le premier refrain, tout en intégrant avec naturel des éléments de hip hop grâce à la présence du rapper Flowsik. J’aime.

Dès sa sortie le 17 avril dernier, le mini-album se retrouvait en bonne position dans les classements coréens, et se propulsait en première place des classements Monde iTunes de divers pays tels que les Etats-Unis, le Brésil, la Malaisie, Singapour et la Thaïlande. Aux Etats-Unis, il atteignait en outre la place de N°2 au classement Albums du Monde de Billboard.

Ce qui est sûr, c’est que l’objectif est atteint : Minzy rompt élégamment avec son image de petite dernière de 2NE1 pour s’imposer comme une chanteuse solo talentueuse et pleine d’assurance. Une impression qu’elle confirme avec Superwoman, le deuxième titre qu’elle a choisi pour mettre en avant son mini-album, et qui contient son message autobiographique. La chaîne 1theK en propose une version « special clip » dans laquelle Minzy utilise le micro violet dont elle se servait lorsqu’elle faisait partie de 2NE1, pour le plus grand plaisir de ses fans.

Le clip de Ninano est disponible dans sa version standard mais aussi dans une version dance. Je recommande chaudement de ne pas manquer cette dernière (voir en fin d’article) qui rend bien davantage justice aux talents de danseuse de Minzy. Je suis en général passablement lassée depuis quelques années de voir toutes les stars féminines de KPop reprendre en cœur les roulements de popotin face caméra à l’américaine, en guise d’ « émancipation ». Il est dommage que le clip principal se concentre sur ces motifs peu significatifs de la chorégraphie. Dans la version dance, Minzy est vraiment badass, aussi bien dans sa manière de bouger seule que pour l’aisance avec laquelle elle mène ses troupes dans les passages collectifs.

Je ne cache pas ma joie de voir Minzy retrouver le chemin du succès après un long passage à vide non mérité. Laissée sur le bord de la route par YG dans le groupe 2NE1 suite au scandale qui a affecté sa collègue Park Bom en 2015, Minzy n’avait pas eu d’autre choix que de quitter le label. Pendant que CL s’envolait seule vers de nouveaux horizons aux Etats-Unis, que Sandara Park reprenait sa carrière d’actrice, elle n’avait plus été attachée à aucun projet concret jusqu’à ce qu’elle claque la porte de YG pour signer ailleurs.

Filiale de CJ E&M, le label Music Works n’a pas l’envergure de YG Entertainment mais n’est pas non plus une obscure petite boîte. Et au vu de l’efficacité avec laquelle il a pris en main la carrière de Minzy, on peut déjà affirmer que leur team marketing est plus dynamique que celle de Yang Hyun Suk.

Sur Minzy Work 01. « Uno », Minzy a participé à l’écriture de tous les titres, et a même composé une très belle chanson, Beautiful Lie. Elle s’offre aussi deux featurings intéressants, qui annoncent clairement sa volonté d’imposer un style moderne et indépendant. Le premier, on l’a dit, est celui du rapper new-yorkais Flowsik. Pour l’anecdote, notons que cette fois, ce dernier n’utilise pas de doublure dans le clip de Ninano comme il l’avait fait avec l’inoubliable Tarantallegra de Xia Junsu. L’autre featuring n’est autre que celui de Jay Park, qui s’invite sur l’excellent morceau Flashlight.

Vous trouverez ci-dessous la performance video de Ninano ainsi que des prestations live de Ninano et Superwoman pour Show Champion. J’y ajoute une très belle performance radio de Ninano qui permet de profiter pleinement de la voix puissante et cristalline de Minzy. Elle était sans doute la plus douée vocalement dans 2NE1, et je suis sûre qu’elle nous réservera plein de bonnes surprises avec ce nouveau départ.

Caroline Leroy

 




Share.