Teen Top : retour à Paris pour un concert mémorable au Palais de Tokyo

1

Les fans français ont encore des étoiles dans les yeux… Teen Top était de retour le 21 avril 2018 pour un troisième concert à Paris, qui s’est déroulé au Palais de Tokyo, dans la salle du YOYO. Ce concert français du célèbre groupe de K-pop fait partie d’une tournée européenne, Teen Top Europe Tour 2018, qui a mené les chanteurs à Berlin, Paris et Helsinki. Nous avons rencontré les fans et filmé les artistes, comme vous le découvrirez dans notre reportage vidéo, mais nous avons aussi pleinement profité de ce moment musical très chaleureux avec les Teen Top.

Les photos du concert ont été prises par Elodie Leroy. Si vous souhaitez les utiliser, merci de ne pas retirer l’adresse ‘stellarsisters.com’.

Fondé en 2010 par le label Top Media, Teen Top est aujourd’hui composé de cinq membres – C.A.P, Chunji, Changjo, Niel et Ricky. Avec près de huit ans de carrière à son actif, il fait partie de ces groupes de K-pop qui durent, ce qui est un gage de qualité dans une industrie qui voit fleurir de nouveaux talents chaque semaine, à un rythme parfois difficile à suivre. Teen Top a également survécu au départ de l’un des ses membres les plus populaires, L.Joe, qui est entré en conflit avec le label. A cinq, le groupe s’avère toujours extrêmement solide, tant sur le plan musical que sur celui de la présence scénique, comme le concert du 21 avril est venu nous le prouver.

De Teen Top, je savais peu de choses jusqu’à récemment, même si je connaissais certains de leurs titres phares – l’incontournable Rocking, notamment. Le premier album que j’ai entendu est High Five, qui est sorti en 2017, et qui m’a immédiatement convaincue par son registre musical étendu, allant de la pop électro au RnB. J’ai également été séduite par les voix des vocalistes du groupe. Si l’on ajoute à ces atouts des chorégraphies au style immédiatement reconnaissable et jouant sur des jeux de jambes impressionnants, j’ai vite réalisé que j’étais passée à côté de quelque chose en négligeant ce groupe jusqu’à présent !

Quelle chance de les découvrir sur scène à Paris, dans une salle comme le YOYO ! Les dimensions humaines de cette salle permettent de profiter pleinement de la présence et des voix des artistes, dans une ambiance chaleureuse, presque familiale, à mille lieues de ce que l’on peut expérimenter dans un gigantesque complexe sportif. J’étais positionnée en balcon, ce qui m’offrait une vue entière sur le spectacle et sur les fans qui chantaient et dansaient avec passion dans la fosse.

Le concert a débuté avec Love Is, la chanson la plus connue de l’album High Five, un titre pop qui s’accompagne d’une chorégraphie sophistiquée, avec ces fameux jeux de jambes, justement. Cette entrée en matière annonce la couleur : plusieurs chansons de l’album de 2017 ont défilé pendant le concert, notamment Call Me, What’s Problem ou encore High Five. Les classiques n’ont pas été oubliés, puisque nous avons eu droit à l’excellent Miss Right et bien sûr au mythique Rocking, dont les sons électro-pop ont fait danser toute la salle avec le groupe. Les performances alternaient habilement les chansons soutenues par des chorégraphies sportives et ultra synchronisées, avec les moments plus spontanés où les chanteurs évoluaient librement sur la scène.

Outre la justesse des voix, dont nous pouvions profiter pleinement grâce à la configuration de la salle, et la précision des pas de danse, une marque de fabrique de Teen Top, deux choses m’ont frappée pendant ce concert. Tout d’abord, chaque titre était bon. Il arrive que les concerts de K-pop soient ponctués de quelques moments de soupe, mais chez Teen Top, toutes les chansons semblent travaillées. C’est la marque des grands groupes de K-pop. Ensuite, j’ai été étonnée par la décontraction avec laquelle les membres semblaient aborder ce spectacle : malgré leur anglais limité, ils paraissaient très à l’aise pour animer la salle, en particulier Niel et Ricky, qui étaient les plus volubiles, mais aussi Changjo, qui semble avoir un bon sens de l’humour. Ils se sont même amusés à prononcer quelques mots de français.

La sobriété de la mise en scène implique que la qualité du show repose exclusivement sur les artistes eux-mêmes, c’est-à-dire sur leurs performances et leur capacité à emmener le public avec eux. Ces atouts, Teen Top les possède indéniablement. En les découvrant sur scène, on réalise immédiatement que ces garçons ont du métier, qu’ils aiment la scène et le contact avec le public.

Cet amour et cette maîtrise de la scène se ressentaient notamment lors des performances en duo ou en solo des membres du groupe, qui ont défilé les uns après les autres en toute simplicité, sans renfort de mise en scène. Nous avons eu droit au duo Chunji/Ricky avec Hold Your Hand, à une performance solo de Niel sur Lovekiller et aux performances en solo Changjo et de C.A.P (je n’ai pas saisi les titres des chansons). Je connaissais et j’aimais beaucoup Lovekiller de Niel, dont la voix est secondée par l’intervention du rappeur Dok2 (en enregistrement pour le concert). Niel a une présence très sexy sur scène, en plus d’avoir une voix envoûtante et une grâce naturelle. J’ai aussi été surprise par le charisme débordant de Changjo, qui a littéralement embarqué la salle avec ses « Say Yeah ! ».

Ce concert était également l’occasion de découvrir quelques morceaux inédits du nouvel album de Teen Top, qui sortira le mois prochain. L’un de ces titres met en avant une chorégraphie avec des porte-micros, qui débute à la manière de celle de Dream Girl de SHINee, mais prend une direction différente par la suite.

Les Teen Top n’ont pas hésité, à la fin du concert, à brandir le drapeau décoré des signatures des fans présenté par le fanclub français. En un mot, les Angels étaient aux anges ! En ce qui me concerne, j’attends leur nouvel album avec impatience et s’ils repassent par la France, je retournerai les voir sans hésiter.

Découvrez notre reportage vidéo avec des interviews de fans et des images du concert.

Elodie Leroy

Share.