Kinotayo 2019 : le programme complet

0

Chaque année, le Festival du cinéma japonais contemporain Kinotayo présente une sélection éclectique de films japonais inédits en France, afin de faire découvrir la richesse de la production nipponne d’aujourd’hui. Pour sa 13ème édition, dont les projections auront lieu à la Maison de la Culture du Japon à Paris et au Club de l’Étoile, la programmation du festival Kinotayo 2019 nous propose 10 films de genres très variés, allant du drame à l’horreur, en passant par la romance et le chambara.


Le festival ouvrira ses portes le 17 janvier 2019 à la Maison de la Culture du Japon à Paris, où aura lieu la cérémonie d’ouverture. Celle-ci sera suivie de la projection très attendue du film de zombies Ne Coupez Pas ! (Shinichiro Ueda), comédie horrifique à l’origine d’un véritable phénomène au box-office japonais. La cérémonie de clôture aura lieu le 11 février 2019 au Club de l’Étoile.

L’un des événements majeurs de cette édition est également la venue du réalisateur Shinya Tsukamoto, à qui l’on doit plusieurs objets cultes tels que Tetsuo I et II, Tokyo Fist ou Nightmare Detective, et qui revient avec Killing, son premier film de sabre dans lequel nous retrouverons Sosuke Ikematsu et Yu Aoi. Le réalisateur, qui interprète également un rôle dans le film, sera présent lors de la projection du 8 février 2019 au Club de l’Étoile.

La programmation donne par ailleurs la part belle au mystère avec le thriller Yurigokoro (avec Kenichi Matsuyama), dont le réalisateur Naoto Kumazawa sera présent, et se proposer de nous emmener dans une ville peuplée d’esprits et de créatures fantastiques avec Destiny: The Tale Of Kamakura (de Takashi Yamazaki, avec Masato Sakai).


La sélection comprend également les drames Shiori (Yusuke Sakakibara), A Crimson Star (Aya Igashi) et Love At Least (Kosai Sekine), dont les réalisateurs seront présents, et même un film culinaire avec Last Recipe (Yojiro Takita). The Chrysanthemum And The Guillotine (Takahisa Zeze) nous fera découvrir des sumos au féminin dans le Japon des années 20. L’actrice principale Mai Kiryu et le scénariste Toranosuke Aizawa font partie des invités du festival. La sélection comprend également Inland Sea (Kazuhiro Soda), un documentaire sur les derniers pêcheurs en activité d’un petit village situé sur les rives de la Mer Intérieur de Seto.

Tous ces films seront mis en compétition pour recevoir le Prix du Jury, le Prix du Public « Soleil d’Or » et le Prix de la Meilleure Image.

Hors compétition, les amateurs de curiosités pourront se tourner vers la sélection « KANATA, au-delà du miroir », qui présente « des films différents pour un public différent », et qui nous propose cette année Love and Wolbachia (Sayaka Ono) et Besoin d’Amour (Ronan Girre).

Enfin, les amoureux de films d’animation japonais pourront se délecter des projections de Miraï, Ma Petite Sœur (Mamoru Hosoda) et Penguin Highway (Hiroyasu Ishida).

Informations pratiques :

13ème Festival du Cinéma Japonais Contemporain (12/18 – 02/19)
Dates : projections à paris du 17 janvier au 11 février 2019
Lieux : Maison de la Culture du Japon à Paris (MCJP), Le Club de l’Etoile – Paris
Plus d’informations : https://kinotayo.fr/

Elodie Leroy

> Lire aussi | Série Mania 2017 : où sont passés les dramas coréens ? Oubli ou boycott ?