‘The X’ : teaser du court métrage novateur de Kim Jee Woon

0

Kim Jee Woon est de retour en Corée avec The X, un court métrage expérimental mettant en vedette Kang Dong Won, Shin Min Ah et Esom. La première mondiale de ce projet mystérieux est prévue le 4 octobre 2013 pendant le 18ème Festival International du Film de Pusan. De quoi s’agit-il ?

Tandis que la plupart des réalisateurs français persistent à signer des longs métrages aux allures de téléfilms sans aucune ambition artistique, il y a fort heureusement dans le reste du monde des cinéastes qui se mettent en quatre pour repousser les limites de l’expérience cinématographique. Et ce sans forcément suivre la voie américaine marquée ces temps-ci par une inflation plus qu’inquiétante des budgets – rarement corrélée avec la qualité des productions si l’on en juge par le niveau des blockbusters de 2013.

the_x_2013_02A l’instar de son compatriote Park Chan Wook qui diversifie son œuvre de façon passionnante (le film américain Stoker, le clip vidéo V de Lee Jung Hyun, ou encore Nightwish, un court métrage filmé à l’aide d’un iPhone 4), le réalisateur coréen Kim Jee Woon s’amuse lui aussi à expérimenter de nouvelles techniques et varier les approches narratives.

Après avoir tenté l’expérience hollywoodienne (The Last Stand avec Arnold Schwarzenegger et Forest Whitaker, sorti en janvier 2013 sur nos écrans), le voilà qui nous revient avec un projet énigmatique intitulé The X. Si j’emploie l’adjectif « énigmatique » pour le qualifier, ce n’est pas à la légère. Ce thriller d’action d’une durée de trente minutes se présente sous une forme inédite appelée « Screen X » : le film sera projeté sur 270°, l’image étant étendue à deux écrans supplémentaires situés de chaque côté de l’écran principal. A l’instar de la 3D, l’idée est de restituer une expérience totalement immersive, à ceci près que le procédé pour y parvenir est différent.

the_x_2013_03Inutile de dire que le projet s’annonce assez excitant, d’autant que Kim Jee Woon, le réalisateur de A Bittersweet Life et The Good, The Bad and the Weird, est un esthète raffiné capable de créer des images fortes qui vous restent collées longtemps à la rétine. Et puisqu’on en est à lister les atouts de The X, ajoutons bien sûr que le casting est de premier choix puisque Kang Dong Won et Shin Min Ah sont de la partie.

The X raconte les mésaventures de l’agent X (Kang Dong Won), qui alors qu’il doit livrer un sac à l’agent R, découvre sur place le cadavre de celui. Pire, sa petite amie Miah (Shin Min Ah) pointe une arme sur lui et s’enfuit avec le sac en question, le laissant pour mort. Il lui faudra compter sur l’aide d’une collègue, Fingers (Esom), pour retrouver la jeune femme et résoudre le mystère.

Il s’agit du premier film de Kang Dong Won à sortir sur les écrans depuis son retour (discret) du service militaire à la fin de l’année dernière. Il aura fallu attendre très, non, trop longtemps mais on ne peut que se réjouir de retrouver ce sublime acteur qui nous avait laissé de beaux souvenirs en 2010 avec Haunters de Kim Min Suk et The Secret Reunion de Jang Hun.

the_x_2013_04C’est aussi un plaisir de redécouvrir la délicieuse Shin Min Ah au cinéma, dont c’est la deuxième collaboration avec Kim Jee Woon après A Bittersweet Life en 2005. Entre temps, l’actrice a conquis le cœur des dramaphiles avec deux belles prestations dans des dramas de qualité, My Girlfriend is a Gumiho en 2010 et Arang and the Magistrate en 2012.

Enfin, le casting comprend aussi l’actrice Esom, vue notamment dans le drama White Christmas et le film Hindsight de Lee Hyun Seung, dans le rôle de la garde du corps de Kang Dong Won. Voilà qui promet.

En attendant, je vous propose de découvir le teaser de The X et le making of publié sur youtube par Screen X, ainsi que les premières photos du film.

Caroline Leroy

 

the_x_2013_poster1the_x_2013_01the_x_2013_05the_x_2013_bts01

Share.