Une brise délicieuse a soufflé jusqu’à nous avec la révélation du teaser de Love Forecast (Today’s Love), qui marque les grands débuts de Lee Seung Gi au cinéma.

Prévu dans les salles coréennes pour le 15 janvier 2015, Love Forecast réunit Lee Seung Gi, vu dernièrement dans les dramas You’re All Surrounded et Gu Family Book, et l’actrice Moon Chae Won, cinq ans après Shining Inheritance. Pour mémoire, ce drama romantique, aussi intitulé Brillant Legacy, fut le plus gros succès télévisé de l’année 2009 en Corée du Sud, devançant à l’époque Boys Over Flowers en termes d’audiences.

Moon Chae Won et Lee Seung Gi dans Love Forecast (2015)
Moon Chae Won et Lee Seung Gi dans Love Forecast (2015)

La perspective de cette réunion glamour attise encore davantage la curiosité après la découverte de ce teaser au charme lumineux, qui laisse présager d’une comédie romantique enlevée et chaleureuse. Face à une Moon Chae Won tour à tour femme fatale et sassy girl déchaînée, notre cher Seung Gi aura visiblement fort à faire pour garder son sang-froid. Et c’est tant mieux car avec ou sans lunettes, en chemise blanche ou bleue, il est absolument superbe et je sens que le grand écran l’aimera.

Love Forecast c’est l’histoire de Junsu (Lee Seung Gi), un charmant instituteur prisonnier malgré lui de ce que l’on appelle en anglais une « some-relationship », à savoir une relation trouble située quelque part entre l’amour et l’amitié. Junsu est amoureux de Hyun Woo (Moon Chae Won), son amie depuis dix-huit ans, mais il n’ose pas le lui avouer et celle-ci fait mine de ne pas s’en rendre compte, n’hésitant pas à le mener par le bout du nez et à le faire souffrir.

> Lire aussi | Lee Seung Gi en concert à Séoul : j’y étais !

Malgré ses gimmicks typiques du genre de la comédie romantique (le teaser est explicite là-dessus), Love Forecast cherche à viser plus haut en proposant un regard plus réaliste que d’ordinaire sur les jeunes gens d’aujourd’hui.

C’est en tout cas ce qu’affirmait Lee Seung Gi au moment de l’annonce publique du casting en juillet dernier, tout en exprimant son admiration et sa confiance envers le réalisateur Park Jin Pyo, un metteur en scène confirmé. Il a réalisé notamment You Are My Sushine (2005) avec Jeon Do Yeon et Hwang Jung Min, le glaçant Voice of a Murderer (2008) avec Sol Kyung Gu et Kang Dong Won, ou encore l’émouvant Closer to Heaven (2009) avec Kim Myung Min et Ha Ji Won. Parmi les qualités de Park en tant que réalisateur, figure celle d’être un excellent directeur d’acteurs ; on a d’autant plus hâte de découvrir le résultat de sa collaboration avec ces deux jeunes talents.

Quant au scénariste, il s’agit de Lee Byeong Heon (à ne pas confondre avec l’acteur…), à qui l’on doit entre autres le film Sunny, gros succès de l’année 2011, dont la particularité était de mettre en vedette un casting principal nombreux et exclusivement féminin.

Alors que le tournage ne s’est achevé que le 9 novembre dernier (les prises additionnelles sont bouclées depuis le 26 novembre seulement), CJ Entertainment a déjà annoncé que Today’s Love sortirait sur les écrans coréens le 15 janvier prochain, soit durant une période bénie des distributeurs car très prisée des étudiants.

Or le film s’adresse avant tout aux jeunes hommes et femmes dans la vingtaine. Le reste du casting est d’ailleurs peuplé de noms populaires, entre le chanteur de rock Jung Joon Young (qui débute lui aussi au cinéma), la pop star Lizzy du girls band After School ou la caméo de Ga In du girls band Brown Eyed Girl, CJ Entertainment ne cache pas ses intentions.

A propos de caméo, Love Forecast nous gratifiera aussi d’une apparition de Lee Seo Jin (acteur et porteur en titre du variety show Grandpas Over Flowers), qui se trouve être en contrat avec CJ à l’instar de son ami Lee Seung Gi.

Enfin, mentionnons que Love Forecast sera au moment de sa sortie en concurrence directe avec Gangnam Blues de Yu Ha, un thriller qui offre à Lee Min Ho son premier rôle principal. Les débuts de Lee Seung Gi sur le grand écran m’inspirent par conséquent une autre réflexion. Sans douter de la qualité de Gangnam Blues qui a tout pour plaire (Yu Ha est l’un des meilleurs réalisateurs coréens actuels), je salue la démarche de Seung Gi, qui en optant pour un film destiné à un public mixte, dans lequel il partage la vedette avec une actrice, se situe complètement à contre-courant des acteurs coréens de sa génération, qui se ruent tous vers des œuvres à l’ambiance et au casting très masculins, quand ce ne sont pas des films carrément macho.

On souhaite le meilleur à Love Forecast , qui mérite de se faire une belle place dans le très viril paysage cinématographique coréen, et à Lee Seung Gi qui aura longuement préparé son passage mérité sur le grand écran.

A présent, assez râlé, place à la délicatesse et à la mélancolie avec Seung Gi et Chae Won, qui sont actuellement en pleine promotion de leur film à Séoul et que l’on aura la joie de voir ensemble dans le variety show Running Man en décembre 2015.

Caroline Leroy

> Lire aussi | Love Forecast : un million d’entrées en six jours !

Et pour finir, une photo de Lee Seung Gi et Moon Chae Won en 2009 sur le tournage de Shining Inheritance. Souvenirs souvenirs…

brilliant_legacy_54