Quels sont les dramas coréens de l’été 2019 qui nous font trépigner d’impatience ? Découvrez les 7 dramas incontournables des prochains mois…

L’été des dramas coréens 2019 vient tout juste de commencer, puisque bon nombre des dramas diffusés actuellement se poursuivront au moins pendant le mois de juillet.

Après un début d’année un peu mollasson, le mois de juin s’est avéré chargé en émotions. Arthdal Chronicles a créé l’événement avec son budget évalué à 40 millions d’euros et son casting de stars réunissant Song Joong Ki, Jang Dong Geun et Kim Ji Won. Nous avons également eu le plaisir de découvrir le drama politique Chief of Staff, avec Lee Jung jae et Shin Min Ah, qui a commencé sur les chapeaux de roues.

Dans les mois qui viennent, le paysage télévisuel coréen sera peuplé d’agents secrets, de fantômes, de guerriers de l’ère Goryeo, de flics corrompus… Même le Diable sera de la partie !

Vagabond (SBS, Netflix)

Au programme : de l’action, du spectacle, de l’espionnage et Lee Seung Gi !

Lee Seung Gi est le héros de VAGABOND, le nouveau drama d'action de SBS
Pourquoi on l’attend ? Comme si la présence de Lee Seung Gi et de Suzy n’était pas une raison suffisante, nous attendons aussi de pied ferme les scènes d’action de Vagabond. Au vu du teaser ultra-vitaminé dévoilé il y a quelques mois, celles-ci devraient élever les standards des dramas coréens dans ce domaine.

Le drama, qui affiche le budget imposant de 15,3 millions d’euros, a nécessité une année entière de tournage, dont une partie au Maroc. Il reste à espérer que le scénario sera à la hauteur de nos attentes, c’est-à-dire divertissant et plein de rebondissements !

> Lire aussi | Découvrez les premières images de Vagabond

Si la franchise James Bond ouvrait la possibilité de prendre un acteur coréen pour le rôle de l’agent secret, Lee Seung Gi s’imposerait sans nul doute comme un prétendant très sérieux pour reprendre le flambeau de Daniel Craig…

Suzy n’est pas laissée de côté dans les teasings de Vagabond : elle est à la fois sublime et extrêmement crédible dans l’action sur les premières images dévoilées. Nous attendons beaucoup de ce personnage féminin d’agent secret, qui devrait lui aller comme un gant.

Enfin, n’oublions pas la présence au générique de Shin Sung Rok, acteur spécialisé dans les rôles de méchants, qui nous marquées l’année dernière dans Return et The Last Empress.

Date de diffusion : à partir du 20 septembre 2019 sur SBS.
Diffusion également prévue sur Netflix.

> Lire aussi | Vagabond : notre avis sur les premiers épisodes !

Hotel Del Luna (tvN)

Au programme : IU, Yeo Jin Goo et des fantômes…

Après Persona, IU revient dans Hotel del Luna
Pourquoi on l’attend ? D’abord parce que l’idée d’un hôtel hébergeant des fantômes est excitante, surtout si l’histoire est signé par les sœurs Hong (Hong Mi Ran et Hong Jung Eun). Ces dernières possèdent un talent particulier pour créer un univers foisonnant autour de personnages très attachants. Elles excellent aussi tout particulièrement dans le genre du fantastique (My Girlfriend is a Gumiho, Hwayugi…).

Ensuite, parce que l’histoire de Hotel Del Luna représente en quelque sorte la première mouture de The Master’s Sun, dans lequel les personnages voyaient aussi des fantômes.

Enfin, le casting promet le meilleur. Nous attendons beaucoup de la rencontre entre IU (Persona), qui interprète une directrice d’hôtel froide et cupide, et Yeo Jin Goo (The Crowned Clown), qui campe le nouveau manager des lieux.

Il est à noter que Hotel Del Luna aurait dû être diffusé au mois d’août. Le décalage de dernier acte d’Arthdal Chronicles a avancé la date de diffusion de celui-ci à la mi-juillet.

Date de diffusion : à partir du 13 juillet 2019 sur tvN

> Lire aussi | Découvrez notre preview complète de Hotel Del Luna

My Country (JTBC)

Au programme : un face-à-face Yang Sejong / Woo Do Hwan et des scènes de bataille à couper le souffle !

My Country fera partie des dramas à voir en 2019
Pourquoi on l’attend ? Nous n’allons pas vous mentir, le casting principal constitue la première raison pour laquelle nous brûlons d’impatience de découvrir My Country. Le drama réunira en effet deux des acteurs les plus prometteurs du paysage actuel : Yang Sejong (Duel, Thirty But Seventeen) et Woo Do Hwan (Save Me, Mad Dog). Il est d’ailleurs rare qu’un face-à-face entre deux acteurs relativement nouveaux dans l’industrie suscite une telle attente de la part du public.

> Lire aussi | Pour tout savoir My Country, rendez-vous sur notre preview

My Country sera également, pour Yang Sejong, l’occasion de monter en grade en occupant la tête d’affiche d’un drama à gros budget. Nous n’avons aucun doute sur sa capacité à relever ce défi.

Blockbuster très attendu pour la rentrée, My Country est longtemps resté entouré de mystère : pendant des mois, aucune image ni aucune vidéo n’a filtré. Nous savons que l’histoire s’intéressera au destin de trois jeunes gens pris dans le tumulte de la transition entre les ères Goryeo et Joseon. Nous savons aussi que Yang Sejong interprètera le fils d’un général et Woo Do Hwan le fils illégitime d’un homme riche, que ce dernier passera du côté obscur et que les deux hommes s’affronteront.

Enfin, nous savons que le drama nous réserve des scènes de bataille de grande envergure ! Le budget est évalué à 15,2 millions d’euros, la réalisation est entre les mains de Kim Jin Won (The Innocent Man, Just Between Lovers) et le casting comprend également Jang Hyuk (Voice). Que du bon !

Date de diffusion : à partir du 4 octobre 2019 sur JTBC.
Diffusion également prévue sur Netflix

> Lire aussi | My Country : notre avis à chaud sur le sageuk événement

Watcher (OCN)

Au programme : Han Suk Gyu et Seo Kang Joon démasquent les flics corrompus

Watcher, avec Han Suk Gyu et Seo Kang Joon, est l'un des dramas à regarder en 2019
Pourquoi on l’attend ? Notre impatience à découvrir Watcher tient à deux raisons. La première, c’est l’implication de Ahn Gil Ho, dont chaque projet se démarque par son ambition et sa qualité dans le paysage foisonnant des dramas coréens. Le réalisateur a fait parler de lui en 2017 avec le polar Stranger, puis l’année dernière avec Memories of The Alhambra, étonnant thriller sur le thème de la réalité augmentée.

> Lire aussi | Preview de Watcher, avec Han Suk Gyu et Seo Kang Joon

La deuxième raison, c’est la rencontre entre Han Suk Gyu, acteur que nous affectionnons depuis que nous avons découvert le film Shiri il y a vingt ans, et Seo Kang Joon, jeune talent prometteur qui a démontré sa versatilité l’année dernière avec le drama SF Are You Human Too?.

Watcher s’intéresse aux enquêtes d’une unité spéciale d’investigation dont l’objectif est de mettre fin à la corruption qui règne dans la police. Menée par Han Suk Gyu, cette équipe compte un jeune flic joué par Seo Kang Joon, ainsi qu’une avocate pugnace interprétée par Kim Hyun Joo.

Watcher est le seul drama de cette liste à avoir déjà commencé. Nous avons choisi de l’inclure malgré tout car il fait partie des titres incontournables de cet été.

Date de diffusion : depuis le 6 juillet 2019 sur OCN

> Lire aussi | Watcher : critique du polar manipulateur d’OCN

When the Devil Calls Your Name (tvN)

Au programme : un artiste pactise avec le Diable…

When The Devil Calls Your Name : avis à chaud
Pourquoi on l’attend ? La première raison est le sujet faustien : il est question d’un auteur/compositeur de tubes musicaux qui doit son talent et son succès à un pacte passé avec le diable. Alors que son contrat est sur le point d’arriver à son terme, l’homme va chercher une rédemption. Espérons que le scénario dans lequel le Mal s’invite dans l’univers de la musique sera à la hauteur de nos attentes !

La seconde raison est que le drama est réalisé par Min Jin Ki, à qui l’on doit notamment l’excellent drama SF Circle: Two Connected Worlds. Le réalisateur a déjà démontré son savoir-faire dans le genre du thriller et son goût pour les histoires à multiples rebondissements.

La troisième est que When the Devil calls your Name réunit de nouveau Jung Kyoung Ho et Park Sung Woong, soit les deux acteurs principaux de Life on Mars. Ils seront secondés par un casting féminin intéressant : l’actrice prometteuse Lee Seol (Less Than Evil), et l’actrice Lee El (Hwayugi: A Korean Odyssey, Black), dont le charisme et le pouvoir de fascination n’est plus à démontrer. Le drama sera également l’occasion de retrouver l’acteur Kim Won Hae (While You Were Sleeping, Chef Kim).

Enfin, les teasers énigmatiques se distinguent par une photographie soignée et une atmosphère angoissante qui évoque immédiatement le basculement dans le monde du fantastique. Rien que le teaser donne envie de découvrir le drama !

Date de diffusion : à partir du 31 juillet 2019 sur tvN

> Lire aussi | When the Devil calls your Name  : notre avis à chaud !

Class of Lies (OCN)

Au programme : enquête stressante dans un lycée dissimulant de terribles secrets

Class of Lies, un drama de lycée 2019
Pourquoi on l’attend ? Pour son sujet original, tout d’abord. Le héros de Class of Lies (également appelé Mr. Temporary), est un avocat ambitieux qui cherche à redorer sa réputation en élucidant une affaire de meurtre dans un lycée. Afin de mieux approcher les élèves, considérés comme suspects, il se fait passer pour un prof intérimaire. Il gagne au passage la confiance d’une prof idéaliste qui l’aide dans son enquête.

Nous avons plaisir à retrouver Yoon Gyun Sang, un bon acteur vu dans la romance Clean With Passion For Now, et dans le très chouette sageuk d’aventures Rebel: Thief Who Stole The People.

L’une des curiosités de cette production originale de la chaîne OCN tient cependant à la présence au casting de Lee Joon Young alias Jun, ex-membre du groupe de K-Pop U-Kiss, qui vient d’obtenir le prix de la Meilleure Révélation masculine pour son rôle dans Goodbye To Goodbye aux MBC Drama Awards 2018.

Class of Lies pourrait se classer parmi les succès surprises de l’été, si l’on en juge par la qualité de son teaser stressant à souhait. Le peu que l’on entrevoit des confrontations de Yoon Gyun Sang et Jun nous promet d’ores et déjà de sympathiques scènes de tension.

Date de diffusion : à partir du 17 juillet 2019 sur OCN

Strangers From Hell (OCN)

Au programme : un drama d’épouvante avec Im Siwan !

Im Siwan dans Strangers From Hell (OCN)
Pourquoi on l’attend : Chez StellarSisters.com, nous aimons le genre de l’épouvante, ce n’est pas un secret. Or depuis le succès rencontré par The Guest l’année dernière, la chaîne OCN semble décidée à ne pas lâcher le genre, pour notre plus grand bonheur.

L’autre bonne raison de se pencher sur Strangers From Hell, c’est bien sûr le retour de Im Siwan, tout juste libéré de ses obligations patriotiques, dans le monde du drama. La star de Misaeng et de The Merciless n’a pas choisi la facilité pour son premier projet post-service, et c’est tant mieux.

Adapté d’un célèbre webtoon intitulé Hell Is Other People, Strangers From Hell narre les mésaventures de Yoon Jong Woo (Im Siwan), un jeune provincial qui décroche un job à Séoul et emménage seul dans un appartement. Le problème tient au voisinage : l’immeuble semble en effet peuplé d’individus étranges et inquiétants.

Le titre du drama comme du webtoon devrait nous interpeler, nous Français, un peu plus que les autres, puisqu’il fait référence à la célèbre citation de Huis Clos de Jean-Paul Sartre : « l’enfer, c’est les autres ». Le teaser angoissant de Strangers From Hell laisse ainsi présager d’un drama paranoïaque à souhait.

Au casting de Strangers From Hell, on retrouve également Lee Dong Wook (Goblin, Life) et l’excellente Lee Jung Eun (Parasite, The Light In Your Eyes).

Strangers From Hell est aussi le second opus du projet « Dramatic Cinema » après Trap. Ce nouveau concept lancé par la chaîne OCN entend combiner la production exigeante d’un long métrage cinéma avec le niveau d’écriture d’un drama.

Date de diffusion : à partir du 31 août 2019 sur OCN

> Lire aussi | Critique : Strangers From Hell, drama d’horreur avec Im Si Wan

Et vous, quels sont les dramas qui vous font saliver d’avance ? N’hésitez pas à nous faire part de vos attentes dans les commentaires en bas de page !

Elodie & Caroline Leroy

> Lire aussi | Dramas coréens 2019 : les zombies seront de la partie