Kim Hye Yoon et Ro Woon sont les héros d’Extraordinary You, un school drama original où les faire-valoir occupent enfin le devant de la scène.

Que se passe-t-il quand les personnages d’un webtoon prennent conscience de leur statut et décident de désobéir à leur créateur ? A partir de cet argument excitant, la série coréenne Extraordinary You déroule une intrigue pleine d’humour : si elle prend pour prétexte l’univers du webtoon féminin, elle décortique en réalité les tropes de nombreux dramas coréens romantiques pour jeunes. On regrette cependant que l’enthousiasme suscité par les premiers épisodes décline progressivement dans la deuxième partie, plus monotone et convenue. Extraordinary You permet néanmoins à l’acteur Lee Jae Wook de se faire remarquer dans un second rôle charismatique. 

Ro Woon et Kim Hye Yoon dans le drama Extroardinary You
Ro Woon et Kim Hye Yoon dans Extroardinary You (MBC)

Eun Dan Oh (Kim Hye Yoon) est une lycéenne riche et populaire scolarisée au sein d’une école prestigieuse. Tout n’est cependant pas rose dans sa vie : elle est atteinte d’une maladie incurable et le garçon dont elle est amoureuse, Baek Kyung (Lee Jae Wook), ne lui accorde pas un regard. Un jour, alors qu’elle expérimente d’étranges pertes de mémoire, Dan Oh finit par découvrir le pot aux roses : comme ses camarades, elle est en réalité l’un des personnages d’un webtoon à succès ! Alors qu’elle est perturbée par cette révélation, elle fait la connaissance d’un jeune homme mystérieux (Ro Woon) qui semble l’observer. Il s’avère que celui-ci n’a pas de nom dans l’histoire : Dan Oh décide de l’appeler « Haru ».

Adaptation d’un webcomic de Moo Ryoo intitulé “July Found by Chance”, la série Extraordinary You est scénarisée pour la télévision par In Ji Hye et Song Ha Young, qui signent toutes deux leur premier drama. Plus expérimenté, le réalisateur Kim Sang Hyub a dirigé le sageuk romantique The King in Love, ainsi que le mélodrame Glamourous Temptation.

Le monde merveilleux de Eun Dan Oh

Comme l’avaient fait les séries The King of Dramas en 2012 et W: Two Worlds Apart en 2016, Extraordinary You s’attache à décortiquer avec entrain les clichés de nos fictions préférées. Si W: Two Worlds Apart plantait déjà son décor au sein d’un webtoon et brassait au passage différents genres, Extraordinary You nous immerge directement dans l’univers ultra-codifié d’une bande-dessinée pour jeunes filles, et par extension d’un trendy drama romantique.

Lorsque débutent les premières images d’Extraordinary You montrant une file de voitures de luxe déposer un à un les élèves devant le lycée, on croirait avoir atterri dans une parodie du célèbre manga Hana Yori Dango (Boys Over Flowers). L’établissement est splendide, la cour pleine de fleurs, et toutes les filles n’ont d’yeux que pour Oh Nam Ju, le leader non pas des F4, mais des A3, le trio des plus beaux mecs du lycée. Dan Oh sait qu’elle a capturé le cœur de cet être parfait, mais cette position privilégiée ne l’empêche pas d’aider régulièrement Yeo Ju Da, une jolie fille persécutée à la fois par les filles du lycée et par les A3.

Pourtant, Dan Oh aurait dû se douter que Nam Ju s’intéressait en réalité à Ju Da et non à elle, étant donné que tous deux ne cessaient de se percuter par inadvertance – un trope incontournable des romances coréennes. De même, les spectateurs coréens ne pouvaient pas passer à côté de cette révélation, les noms de Oh « Nam Ju » et « Yeo Ju » Da comprenant chacun le mot Ju-in-gong (주인공), qui désigne le personnage principal d’une fiction – auquel s’ajoutent le complément « nam » (남) pour le garçon, et « yeo » (여) pour la fille.

Déconstruction des stéréotypes romantiques

Le moment où Dan Oh réalise avec stupeur que le monde ne tourne pas autour d’elle illustre bien le style percutant des premiers épisodes d’Extraordinary You. Afin de faire passer son message, le drama s’amuse en effet à semer des indices un peu partout, non seulement à l’attention des spectateurs, mais également de ses propres personnages.

La première partie de Extraordinary You s’avère d’autant plus pétillante qu’elle prend le spectateur à revers, lui qui se croit au-dessus de tout cela et doit bien admettre qu’il ne dédaigne pas certains clichés. Le plan suspendu durant lequel Dan Oh découvre enfin le visage de Haru sous un rayon de soleil étincelant rend ainsi un hommage poétique à ces mangas/manhwas pour filles au style irréel. De même, les multiples moments où Dan Oh tombe fortuitement dans les bras de Haru fonctionnent à la fois sur le plan de l’hommage et de la parodie.

Dans un esprit plus satirique, le personnage de Nam Ju remporte la palme des répliques les plus ringardes et des plus drôles, notamment lorsqu’il saisit Ju Da par le bras devant les élèves en pâmoison et déclare d’un air extrêmement sérieux : « Je déteste quand on touche à ce qui m’appartient ».

De même, les couples affichent systématiquement une importante différence de taille comme dans la plupart de ces bandes-dessinées, qu’il s’agisse de Dan Oh et Haru, ou de Ju Da et Nam Ju. Même les deux autres A3, Baek Kyung et Lee Do Hwa, sont nettement plus grands que les protagonistes féminines, de sorte qu’elles doivent toujours lever haut la tête pour s’adresser à eux.

Devenir le premier rôle de sa propre vie

Toutefois, l’un des aspects les plus ludiques de cette petite leçon de scénario tient dans la manière dont sont décortiquées avec humour les fonctions des rôles secondaires tels que Dan Oh, qui n’interviennent que pour permettre aux rôles principaux d’interagir. Là encore, Extraordinary You nous amuse en opérant une distinction entre la « scène », soit les cases du webtoon lui-même, et les coulisses, qui offrent une liberté croissante aux personnages qui se sont « éveillés ».

A ce titre, le thème principal de Extraordinary You se dessine assez rapidement : à travers la prise de conscience de Dan Oh, l’intrigue se veut une allégorie de la prise de contrôle par chacun de son propre destin. Si Dan Oh souhaite conjurer le sort que lui a réservé le scénariste, Baek Kyung cherche de son côté à se détacher de sa posture de beau mec insensible pour trouver sa vraie personnalité, tandis que Ju Da doit échapper à sa condition de victime consentante.

Une fois sorti de son rôle prédéterminé, chaque personnage se trouve ainsi confronté au défi que représente le fait d’exister par soi-même.

Une deuxième partie moins convaincante

En parvenant à passer de l’état d’apparition à celui de personnage à part entière, Haru apparaît toutefois comme le seul élément à même de faire vaciller le monde du scénariste tout-puissant. Cependant, le fait que Dan Oh ne puisse s’émanciper qu’en devenant sa petite amie constitue la faiblesse majeure de la série.

Un peu comme The King of Dramas, qui tombait dans les travers du mélodrame après les avoir si vivement dénoncés, Extraordinary You se perd en plongeant son héroïne dans une romance aussi stéréotypée que celles dont il se moque. En résultent d’importantes longueurs et répétitions qui rendent le dernier tiers du drama presque pénible à regarder.

Pire, la rigolote Dan Oh se retrouve peu à peu réduite au rôle de demoiselle en détresse pleurnicharde, en totale contradiction avec sa personnalité initiale. Comme si l’aboutissement du parcours de cette figurante indignée consistait à se retrouver second rôle après le protagoniste masculin !

Kim Hye Yoon, qui a vu sa carrière décoller en 2019 grâce au drama de société Sky Castle, accède elle-même pour la première fois à un rôle principal avec Extraordinary You. Son énergie débordante sert la partie comique du drama, même si son débit de paroles très rapide mériterait d’être plus maitrisé. En revanche, son jeu se révèle plus terne lorsque l’intrigue devient sérieuse.

Lee Jae Wook sort du lot

Dans le rôle de Haru, Ro Woon du groupe de K-Pop SF9 est beau comme un prince de manhwa. Côté drama, il n’en est pas à son coup d’essai puisqu’on l’a vu en 2018 dans About Time et Where Stars Land. S’il fait sensation dans les scènes sans dialogue, son interprétation se révèle toutefois superficielle dans les scènes plus exigeantes.

Dans le trio de tête, Lee Jae Wook tire irrésistiblement son épingle du jeu en maintenant un équilibre idéal entre premier et second degré dans son interprétation. Avec son regard perçant et un brin ironique, cet acteur remarqué en 2019 dans Search: WWW apporte à Extraordinary You une dimension réaliste indispensable à l’implication du spectateur. 

Paradoxalement, le propos existentiel d’Extraordinary You apparaît mieux servi par l’étrange histoire que vivent Yeo Ju Da et Oh Nam Ju, joués respectivement par Lee Na Eon et Kim Yong Dae (Item). Tandis que l’histoire de Dan Oh et Haru se limite à une plate romance, celle de nos héros de webtoon est plus libératrice, en particulier celle de Ju Da, qui prend peu à peu conscience de son manque d’options et s’acharne à infléchir son destin de jolie fille inconsistante et maltraitée.

Parmi les seconds rôles, Jung Gun Joo, qui fait ses premiers pas à l’écran, révèle un grand naturel dans la peau de l’éternel prétendant malheureux. Enfin, les apparitions de Lee Tae Ri (The Beauty Inside) en fée au look de flower boy demeurent assez savoureuses tout au long de la série.

A titre d’information, la série Extraordinary You, qui était diffusée sur MBC entre le 2 octobre et le 21 novembre 2019, a généré un certain buzz en ligne lors de sa diffusion, en dépit de scores d’audience décevants (3,2% de moyenne pour AGB Nielsen). Les trois acteurs principaux ont également été récompensés au MBC Drama Awards, remportant chacun un prix de la Révélation de l’année, doublé d’un prix d’Excellence pour Kim Hye Yoon.

Caroline Leroy

Lire aussi | At Eighteen : une chronique adolescente juste et touchante