Moon Chae Won est plus ravissante que jamais sur les premières images de Mama Fairy and the Woodcutter, le drama romantique dont elle sera l’héroïne à partir du 5 novembre prochain.

Nous vous avions parlé il y a quelques mois de ce drama coréen, alors qu’il s’intitulait encore Tale of the Goryeo Fairy. Moon Chae Won, que l’on n’a pas vu à la télévision depuis Criminal Minds en 2017, y joue le rôle de Sun Ok Nam (Moon Chae Won), une fée âgée de 699 ans qui travaille de nos jours en tant que serveuse dans un café.

Dans le rôle de son prétendant, celui qui est peut-être la réincarnation de son mari mort durant l’ère Joseon, nous retrouvons l’acteur Yoon Hyun Min, vu l’année dernière dans le thriller fantastique Tunnel et le drama juridique Witch At Court.

Moon Chae Won dans le drama Mama Fairy
Les deux premiers teasers de Mama Fairy and the Woodcutter (voir en fin d’article) sont pour le moins énigmatiques, reprenant en majorité des images du webtoon dont s’inspire le drama.

Lire aussi | Moon Chae Won en fée dans Tale of the Goryeo Fairy

Le troisième teaser, visible ci-dessous, nous en montre un peu plus sur l’atmosphère du drama, plutôt comique, et la jolie cinématographie qui met particulièrement en valeur Moon Chae Won.

Pour en savoir plus encore – la chaîne tvN est un peu radine en extraits pour le moment – il faut regarder la vidéo du script reading de Mama Fairy and the Woodcutter, disponible ci-dessous. On y découvre l’ensemble du casting, avec notamment Seo Ji Hoon (Solomon’s Perjury), Go Doo Shim (My Mister), Ahn Kil Kang (Children Of A Lesser God), et Jeon Soo Jin (Descendants of the Sun).

Mais, surtout, ne manquez pas la fin de la vidéo, avec plusieurs extraits behind the scene sympathiques du drama.

En attendant, voici une petite galerie de photos du drama, avec principalement Moon Chae Won et Yoon Hyun Min, sans oublier les affiches collectives et individuelles.

Mama Fairy and the Woodcutter prendra la suite du sageuk 100 Days My Prince à partir du lundi 5 novembre 2018.

Caroline Leroy

Lire aussi | Mama Fairy and the Woodcutter : avis à chaud