‘Still 17’ : l’interview V Live ou le concept de la promotion 2.0

0

Juste avant la sortie du drama Still 17 (alias Thirty But Seventeen), Yang Se Jong et Shin Hye Sun se sont prêtés à une forme de promotion un peu spéciale made in Korea : l’interview V Live. De quoi s’agit-il exactement ? D’une interview en direct et participative diffusée sur la plateforme web V Live, et dans laquelle les célébrités interagissent avec les spectateurs connectés. Pour Still 17, l’interview V Live réunissait les quatre acteurs principaux. Ayant pris part à cette animation en tant que membre de la communauté V Live, je me propose de partager cette petite expérience sympathique.

La diffusion du drama Still 17, qui a commencé le 23 juillet 2018, s’achèvera cette semaine, le 18 septembre 2018.

La promotion à l’ère des réseaux sociaux

Toujours à l’affut de nouveaux concepts, les médias coréens ont une longueur d’avance sur nous, pauvres Français, obligés de regarder des interviews d’acteurs aseptisées au JT de TF1 ou des séances de cirage de pompes dans TPMP sur C8. Canal+ fait preuve d’un peu plus de créativité avec sa boîte à questions, mais le concept n’a pas évolué depuis des années ! L’interview lèche-bottes existe aussi en Corée, mais le Pays du Matin Frais dispose d’une gamme de programmes et de supports autrement plus large. Pour la promotion d’un drama, d’un film ou même d’une équipe de sport, l’interview V Live se révèle particulièrement ludique pour le spectateur, qui devient actif dans le programme.

Qu’est-ce que V Live ? Identifiable par son logo bleu avec une main en V, ce service de vidéos en streaming a été lancé en août 2015 par Naver Corporation, un poids lourd de l’Internet en Corée du Sud. L’application V Live est téléchargeable gratuitement sur votre mobile à partir de Google Play et iTunes. En mai 2018, elle avait déjà atteint 1 million de téléchargements dans le monde entier.

Surfant sur le développement du self broadcasting, qui est une lame de fond en Corée, la croissance de la plateforme pousse de plus en plus de célébrités à créer leur chaîne V Live (BTS a bien entendu la sienne, pensez-vous!). Des émissions télévisées nouent aussi des partenariats, comme The Unit, qui a diffusé toutes ses prestations sur V Live et a dévoilé les clips des groupes formés par l’émission en exclusivité sur la plateforme.

Moderne jusqu’au bout, V Live cible le marché global et prévoit un dispositif pratique pour les étrangers : l’intégration de fansubs. Pour chaque vidéo, les abonnés peuvent ainsi proposer a posteriori des sous-titres dans leurs langues. Autrement dit, V Live a l’intelligence d’intégrer une fonctionnalité typique des plateformes de téléchargement illégal pour promouvoir ses services. Le V Live de Still 17 (disponible ci-dessous, en fin d’article), qui était diffusé sans sous-titres au moment du direct, dispose à présent des sous-titres anglais et espagnols.

L’équipe de ‘Still 17’ à portée de main sur votre mobile

Nous sommes le 23 juillet 2018. Il est 19h en Corée et 12h en France. Ayant pris quelques jours de vacances et décidé de traîner en pyjama jusqu’au déjeuner, je me dirige paresseusement vers la salle de bain, quand soudain, je me souviens d’un événement dont Caroline m’a parlé: Yang Sejong et les autres acteurs de son nouveau drama, Still 17, doivent donner une interview sur V Live ! Et c’est maintenant que ça se passe ! La douche attendra.

Je lance donc l’appli V Live sur mon mobile en cliquant sur l’icône bleue. Oui, mais comment trouver l’interview ? Tout est en coréen. N’ayant pas le clavier coréen sur mon portable, je recherche le titre du drama en coréen sur Internet pour faire un copier-coller dans le moteur de recherche de V Live. En moins de deux, je trouve la vidéo qui m’intéresse.

Still 17 Shin Hye Sun Seo Ri
L’interview vient de commencer : j’aperçois Yang Sejong, Shin Hye Sun (Stranger), Ye Ji Won (My Wife’s Having An Affair This Week) et Ahn Hyo Seop (Entertainer). Les quatre acteurs du drama sont attablés dans une charmante petite pièce rose bonbon, devant des boissons et des gâteaux généreusement répartis sur la table. Du côté de Yang Sejong et de Shin Hye Sun se trouve un écran de télévision à travers lequel ils communiquent en visioconférence avec un animateur TV.

Un exercice difficile pour les célébrités

C’est la première fois que je prends part à une interview V Live en direct, mais avant celle de Still 17, j’ai déjà regardé deux autres interviews V Live en différé : celle de Duel et celle de Temperature of Love. Oui, je sais, ces trois dramas ont un dénominateur commun : ce cher Yang Sejong !

Le V Live de Duel (que j’avais vu avec des sous-titres français réalisés par Caroline) était atypique : l’équipe se trouvait sur le plateau de tournage du drama, dans le décor du commissariat, et aucun animateur n’était présent. Yang Sejong et Kim Ki Doo avaient pour difficile mission d’animer le show en attendant l’arrivée de Jung Jae Young et Seo Eun Soo. Kim Ki Doo parvenait sans difficulté à amuser la galerie, son humour ayant même pour effet d’atténuer la timidité légendaire de Yang Sejong, c’est dire ! Le V Live de Temperature of Love était plus typique du format : Seo Hyun Jin, Yang Sejong, Kim Jae Wook et Jo Bo Ah étaient assis sur des canapés disposés devant un écran de TV. Ce V Live est célèbre chez les fans de Yang Sejong, qui a failli nous faire une attaque de panique, jusqu’à ce que Seo Hyun Jin vienne à son secours en épongeant son front avec des mouchoirs !

Still 17 Yang Sejong V Live
Yang Sejong est certes réputé pour être un grand timide, mais l’interview V Live est un exercice difficile, surtout pour un novice. En effet, pour maintenir l’aspect interactif, les talents n’ont pas droit à un seul moment d’inattention et l’interview se déroule sans pause.

Pour Still 17, l’interview V Live réunit les acteurs de manière très conviviale grâce à la manière dont ils sont disposés les uns par rapport aux autres. Yang Sejong se montre d’ailleurs plutôt détendu (il a pris du métier), à l’instar de Shin Hye Sun, Ye Ji Won et Ahn Hyo Seop. Je suis également surprise par la multiplication des angles de vues au cours du show, qui mobilise plusieurs caméras pour capter les réactions de chacun et faire de jolis gros plans. Evidemment, le format de l’image est celui d’un téléphone portable, mais la diffusion est en HD.

Une interview ludique et participative

En quoi consiste l’interview ? Elle se découpe en deux parties. Une première partie classique, même si les spectateurs jouent déjà un rôle actif, et une seconde entièrement interactive.


Le V Live de Still 17 dure 1h05 environ. Dans la première partie, qui s’étend sur 55’, l’interview est guidée par l’animateur qui leur pose des questions et propose des petits jeux. La forme de l’interview demeure cependant très libre, puisque les acteurs prennent parfois le temps d’échanger des anecdotes ou de consulter les réactions des internautes – c’est-à-dire nous – sur le téléphone mis à leur disposition. Quant à nous, nous avons accès à une chatroom qui nous permet de faire des commentaires, de poser des questions ou de soumettre des demandes.

Les questions posées à l’équipe de Still 17 ont notamment porté sur l’histoire et les personnages du drama, la préparation des acteurs (notamment Shin Hye Sun pour la pratique du violon) ou encore les souvenirs que les acteurs ont de l’époque de leurs 17 ans (une époque pas si lointaine pour Ahn Hyo Seop !). Un internaute s’est inquiété de leurs conditions de travail en pleine canicule. Un autre leur a demandé de faire un clin d’œil : Yang Sejong s’est exécuté avec un sourire ravageur. Un autre a fait remarquer qu’il soupçonnait l’acteur principal d’avoir une personnalité sérieuse mais aussi un côté un peu fou, ce que Yang Sejong n’a pas démenti. Tous se sont également accordé à dire que le chien, Deokgu, était un acteur épatant, progressant de jour en jour selon Shin Hye Sun !

Still 17 Ye Ji Won Jennifer
Précisons que Ye Ji Won, qui est revenue sur ses débuts d’actrice, a parlé normalement pendant toute l’interview, sans prendre la voix atone de Jennifer ! Quant à Ahn Hyo Seop, nous avons appris qu’il avait passé son enfance et son adolescence entre la Corée et le Canada et qu’il parlait parfaitement l’anglais ! Sa prononciation de la phrase « Don’t think, feel! » ne correspond donc pas à son anglais au naturel. Enfin, Shin Hye Sun a balancé une petite habitude de Yang Sejong : se parler à lui-même avant et après les prises. Ye Ji Won a quant à elle révélé qu’il lui avait demandé, après la conférence de presse, s’il n’avait pas fait d’erreur, une question qui l’a beaucoup amusée.

Enfin, guettez le moment amusant vers 52’, où chaque acteur révèle ses habitudes avec les boissons alcoolisées. Au moment où Ye Ji Won affirme qu’elle ne boit jamais seule, elle renverse son verre de jus d’orange et ces messieurs volent à son secours pour l’aider à nettoyer !

Si la plupart des commentaires sont en coréen, on aperçoit de temps à autre des phrases en anglais, français, espagnol, arabe et autres, postées par des spectateurs qui tentent de savoir s’ils sont les seuls de leur pays à être connectés. Il est difficile de leur répondre compte tenu de la vitesse à laquelle défile le flot des réactions. Ne parlant pas couramment le coréen (je comprenais grosso modo de quoi ils parlaient, mais tout s’est éclairé lors du revisionnage avec les sous-titres !), j’ai envoyé des commentaires très basiques en anglais et en français, postant des « Vous êtes tous trop mignons » et autres remarques profondes de ce genre !

Still 17 Ahn Hyo Seop Chan
L’animateur propose aussi aux acteurs des petits jeux, consistant par exemple à jeter un dé en mousse sur la table et à faire une phrase avec le nombre de syllabes indiqué sur le dé. Certains jeux sont également destinés aux internautes, qui doivent par exemple désigner la personne à laquelle se rapporte une phrase énigmatique. A la proposition « Cette personne passe des nuits blanches à s’inquiéter pour des choses dérisoires », par exemple, Yang Sejong est celui qui a obtenu le plus de votes !

Au fur et à mesure de l’émission, l’animateur annonce le nombre de cœurs, un indicateur assez significatif de l’attente créée par un drama. En cours de route l’équipe de Still 17 a atteint 1 million de cœurs, ce qui est une sacrée performance ! Aujourd’hui, la vidéo en cumule plus de 2 millions. Nous pouvons également suivre le nombre de personnes connectées, qui s’élevait à plusieurs centaines de milliers pendant l’interview.

En visioconférence avec Yang Sejong

La seconde partie, qui débute dans le cas de Still 17 à 54’25’’ environ, soit dix minutes avant la fin, est entièrement interactive. L’animateur quitte le show et laisse les acteurs gérer l’interaction avec le public – c’est-à-dire nous.

C’est là que j’ai eu une sorte de frayeur invraisemblable… J’ai un peu honte de raconter cela, mais allons-y.


Cette partie est précédée d’un écran noir et d’un son simulant un appel téléphonique. Vous avez donc l’impression que quelqu’un est en train de vous contacter. Ne m’attendant pas du tout à cet effet, je suis restée interloquée. Ai-je quelque chose à faire ? Dois-je décrocher ? Soudain, les acteurs réapparaissent à l’écran et… ils vous regardent !… On ne se rend pas bien compte en regardant la vidéo à froid, mais sur votre téléphone et en direct, l’effet est très réaliste, comme si vous étiez en visio avec eux ! Pendant quelques secondes, seule chez moi et en pyjama, avec Yang Sejong et ses collègues me regardant à travers l’écran, j’ai eu une peur invraisemblable : est-ce qu’ils me voient ? Croyez-le ou non, mais j’ai retourné le téléphone ! Je l’ai retourné de nouveau juste après, réalisant la naïveté de ma réaction. Pendant ces quelques secondes, j’ai compris ce que vivaient les personnes de la génération de mes grands-parents, qui ont vu l’arrivée des premières télévisions et jugeaient la personne de la météo bien aimable de leur souhaiter une bonne journée.

Bref… L’équipe de Still 17 a répondu à quelques questions. Un internaute leur a notamment demandé ce qu’il fallait attendre dans le premier épisode. La réponse de Shin Hye Sun a été « Big Foot » et celle de Yang Sejong « Jennifer ». Cette partie ne dure pas très longtemps, mais elle est très chaleureuse et sympathique. On sent que les acteurs ont un peu le trac de gérer cette interaction directe. A la fin de la session, ils font bien entendu fait le signe V de la main comme sur le logo de V Live.

Still 17 l'interview V Live

Un flot d’amour en continu

En résumé, V Live emploie tous les moyens possibles pour impliquer le spectateur dans l’interview vidéo, tout en encadrant suffisamment celle-ci pour que le programme ne parte pas dans toutes les directions. Le rôle de l’animateur est donc très important en tant que facilitateur du contact entre les acteurs et les spectateurs.

Une chose m’a frappée dans cette interview : le flot d’amour envoyé en continu aux acteurs par le biais de tous ces commentaires, likes et émoticons. Tout au long de ce V Live de Still 17, aucune remarque méchante ou sarcastique n’est venue polluer l’expérience.

Dans la jungle des réseaux sociaux, où se jouent quotidiennement des lynchages de stars ou de personnes lambda, il est rare de ne voir que des commentaires gentils et plein de bonne humeur à l’écran. Je ne sais pas si c’est le concept qui amène cette positivité, mais l’esprit de ces interviews interactives redonne foi en l’humanité 2.0 appelée Netizens !

Elodie Leroy

> A lire: ‘Still 17’ avec Shin Hye Sun et Yang Sejong: premières impressions
> A lire: ‘Still 17’: vidéos fun et visuels de Yang Sejong et Shin Hye Sun
> A lire: ‘Thirty But Seventeen’: teasers décoiffants avec Yang Sejong et Shin Hye Sun
> A lire : Yang Sejong enfin confirmé sur le drama ‘Thirty But Seventeen’



Share.