Quelles étaient les séries coréennes à voir en 2017 ? Découvrez notre liste des meilleurs dramas et notre revue des tendances de l’année.

L’énorme succès commercial de Goblin, drama fantastique diffusé sur tvN, témoigne avec force de la vivacité des chaînes du câble dans le paysage très compétitif des dramas, en plus de démontrer que la romance à la coréenne a encore de beaux jours devant elle.

Retrouvez notre Top 15 des Dramas Coréens de 2017 en fin d’article

Une mutation amorcée depuis plusieurs années est néanmoins à l’œuvre : la montée en puissance des dramas de genre. Porté depuis trois-quatre ans par les dramas du câble (tvN, OCN et JTBC), le mouvement s’est plus que jamais confirmé en 2017, ce qui s’est notamment traduit par une prolifération de thrillers noirs et de polars.

L’autre tendance marquante est l’affirmation des personnages féminins, qui investissent tous les genres de fiction avec des rôles brisant les stéréotypes. Enfin, l’année 2017 a été l’occasion de découvrir de jeunes talents prometteurs, voire particulièrement doués, et que nous espérons bien voir prendre de l’importance dans l’industrie foisonnante des séries coréennes.

Yang Se Jong dans le drama coréen Duel (OCN)
Yang Se Jong dans le drama coréen Duel (OCN)

2017, l’année des dramas coréens thrillers

Nous avions évoqué dans notre sélection des meilleurs dramas de 2016,  l’offensive des dramas du câble dans le paysage télévisuel coréen. Nous avions vu juste. Non seulement cette tendance se confirme très nettement en 2017, mais elle n’est pas le fruit du hasard. Selon Variety, le groupe CJ E&M a en effet entrepris il y a un an d’investir massivement dans le contenu original destiné à ses chaînes tvN et OCN.

L’année 2017 a ainsi été particulièrement riche en thrillers hauts de gamme, tels que Duel, Save Me, Voice, Tunnel et – dans une moindre mesure – Black sur OCN ; Stranger et Circle sur tvN. Ces dramas à la fois sombres et singuliers se distinguent par une réalisation classieuse (Stranger, Duel, Save Me, Voice), une esthétique très cinématographique (belle utilisation du noir dans les thrillers d’OCN), une quasi-absence de romance (Black est une exception) et un contenu novateur (deux thrillers SF !), parfois dérangeant.

Ok Taecyeon, Seo Ye Ji et Woo Do Hwan dans Save Me (OCN)
Ok Taecyeon, Seo Ye Ji et Woo Do Hwan dans Save Me (OCN)

Qu’il s’agisse des clones de Duel (c’est la première fois que le thème est traité dans un drama coréen), de la secte de Save Me, ou du monde dystopique de Circle, ces thèmes ont tous été abordés avec un vrai regard, voire un côté engagé (Duel, Save Me).

Côté thrillers, les chaînes publiques ont aussi apporté leur contribution, même si le genre y est moins foisonnant. Nous y trouvons ainsi des séries TV de qualité comme Falsify, Mad Dog ou encore Lookout.

Du fantastique, du juridique, de la vie de bureau et toujours de l’amour

En 2017, les thèmes fantastiques ont continué de s’inviter dans les dramas coréens. Le voyage dans le temps n’est toujours pas passé de mode, comme le prouve Tunnel, qui s’inscrit dans la lignée de Signal.

Nombre de dramas nous ont ainsi fait naviguer entre deux époques : entre le présent et l’ère Joseon dans Deserving of the Name et Saimdang, Light’s Diary ; entre notre époque et les années 30 dans Chicago Typewriter ; entre le présent et le passé/futur proches dans Reunited Worlds, Tomorrow With You et Manhole ; entre le présent et un futur plus éloigné dans Circle.

Park Bo Young dans Strong Woman Do Bong Soon (JTBC)

Toujours dans le genre fantastique, le cas Goblin a fait des émules, comme en témoignent le drama Black, qui propose sa propre mythologie du monde de l’au-delà, et la romance fantastique Bride of the Water God, qui fait intervenir les dieux, rien que ça !

L’année a vu fleurir d’autres genres en abondance, comme celui du drama juridique, centré en particulier sur le métier de procureur : Witch at Court, Judge vs Judge, Whisper, While You Were Sleeping et Stranger proposent chacun leur vision du métier, voire le confrontent avec celui d’avocat comme dans Suspicious Partner. Même constat pour les dramas coréens mettant en scène la vie de bureau, tels que Chief Kim, Introverted Boss, Radiant Office et Jugglers, dont certains se sont révélés particulièrement percutants.

Lee Min Ki et Jung So Min dans Because This Is My First Life (tvN)
Lee Min Ki et Jung So Min dans Because This Is My First Life (tvN)

Et l’amour, dans tout ça ? La romance n’est plus le genre majeur mais 2017 nous a offert son lot d’histoires d’amour émouvantes, comme les très beaux Temperature of Love et Because This Is My First Life, mais aussi Strong Woman Do Bong Soon, Suspicious PartnerTomorrow With You, Saimdang, Light’s Diary et Fight For my Way. Le drama coréen romantique est loin d’avoir dit son dernier mot.

Des actrices charismatiques dans des rôles badass

Une autre tendance s’est largement confirmée en 2017 : l’affirmation des personnages féminins dans des rôles charismatiques et variés. Un personnage avait boosté cette tendance l’année dernière : Cha Soo Hyun, la flic badass campée par Kim Hye Soo dans Signal. Les rôles féminins de flics existaient déjà, mais il y a véritablement un « avant » et un « après » Cha Soo Hyun dans les fictions coréennes.

Procureures, criminologues, avocates, juges, chirurgiennes, peintres, comptables ou encore étudiantes, les femmes étaient à l’honneur dans les séries TV coréennes de 2017. L’une des plus marquantes n’est autre que le personnage principal de Strong Woman Do Bong Soon : Park Bo Young a bravement endossé le rôle de la toute première superhéroïne de l’univers des dramas et films coréens réunis.

Ma Yi-Deum, interprétée par l'actrice Jung Ryeo-won
Jung Ryeo Won dans Witch At Court (KBS2)

Impulsives ou stratèges, sincères ou cyniques, plusieurs personnages interprétés par des actrices inspirées se sont distinguées dans l’univers de la police, de Lee Si Young et ses scènes de moto spectaculaires dans Lookout, à Lee Ha Na en flic dotée d’un talent hors du commun dans Voice, Lee Bo Young en flic avide de rétablir l’honneur de son père dans Whisper, en passant par Bae Doona en flic dévouée à son métier dans Stranger.

Parmi les femmes de tête, citons Jung Ryeo Won en procureure exubérante combattant les crimes sexuels dans Witch at Court, Lee Yoo Young en criminologue décryptant la psychologie des tueurs en série dans Tunnel, ou encore Uhm Ji Won en procureure engagée dans Falsify et Kim Jung Eun, procureure au sang froid dans Duel.

Les personnages féminins se sont aussi plus que jamais affirmées dans des professions pointues – Ha Ji Won en chirurgienne d’exception dans Hospital Ship, Lee Young Ae en chercheuse en Histoire de l’Art et artiste dans Saimdang – ou plus quotidienne, mais non moins essentielle – Nam Sang Mi en comptable d’entreprise dans Chief Kim.

Kim Hee Sun dans Woman of Dignity (JTBC)
Kim Hee Sun dans Woman of Dignity (JTBC)

D’autres héroïnes nous ont surprises dans des situations plus coutumières des personnages féminins. Woman of Dignity nous a ainsi offert un beau face-à-face d’actrices entre Kim Hee Sun, épouse bafouée qui reprend sa vie en main, et Kim Sun Ah, prête à tout pour gravir l’échelle sociale. Seo Ye Ji s’est par ailleurs illustrée par son charisme et son investissement émotionnel en jeune femme piégée par une secte dans Save Me.

Retrouvez notre Top 15 des Dramas Coréens de 2017 en fin d’article

Si les femmes de métier ont occupé le devant de la scène dans les dramas de genre, certaines héroïnes passionnées ont prouvé que les séries romantiques à la coréenne étaient capables de se renouveler en absorbant les évolutions de la société.

La plus belle histoire d’amour de l’année, celle de Temperature of Love, met en scène une héroïne moderne, imparfaite et nuancée, mais délicieusement attachante, interprétée par Seo Hyun Jin. Citons également Jung So Min et Esom dans Because This is My First Life, et Nam Ji Hyun dans Suspicious Partner.

Seo Hyun Jin et Yang Se Jong dans Temperature of Love (SBS)

Enfin, quelques belles révélations féminines laissent penser que la conquête des personnages féminins ira encore plus loin. La franchise School, qui a toujours été le moyen de découvrir des talents, a permis à Kim Sejeong (du girls’ band Gugudan) de conquérir le public grâce à sa fraîcheur et son jeu d’un naturel surprenant dans School 2017.

L’actrice Gong Seung Yeon a quant à elle vu sa carrière décoller grâce à des rôles marquants dans les dramas Introverted Boss et Circle. Enfin, en plus de confirmer le talent prometteur de Seo Eun Soo, touchante en reporter idéaliste en quête d’identité, le drama Duel a révélé la petite Lee Na Yoon, qui a reçu moult compliments de la part de la presse coréenne.

Des performances d’acteur solides

Chez les messieurs, l’année 2017 a été un véritable festival de performances d’acteurs, dans des registres variés. Nous avons vu de grands acteurs méconnus accéder enfin à la notoriété dans des premiers rôles, tels que le charismatique Namgoong Min qui a brillé avec Chief Kim et Falsify.

Nous avons été agréablement surpris par le talent comique d’acteurs expérimentés que l’on pensait plutôt spécialisés dans le drame : nous pensons à l’excellent Kim Nam Gil dans Deserving of the Name, et à Song Seung Heon dans Black. De son côté, Ji Chang Wook, star d’action à la télévision comme au cinéma, réussissait son examen de passage dans le genre de la comédie romantique avec Suspicious Partner.

Ji Chang Wook dans Suspicious Partner (SBS)
Ji Chang Wook dans Suspicious Partner (SBS)

Nous avons eu le plaisir d’assister au retour d’acteurs trop rares à la télévision, tels que Cho Seung Woo dans Stranger, l’acteur de cinéma Jung Jae Young dans Duel, et Lee Min Ki dans Because This is My First Life, qui réapparaît après dix ans d’absence.

Nous avons vu des seconds rôles catapultés soudainement dans la lumière, comme Kim Won Hae, qui nous a marqués dans Chief Kim, Strong Woman Do Bong Soon et While You Were Sleeping. Même chose pour Yoo Jae Myung, acteur éclectique aussi à l’aise dans Stranger que dans la comédie déjantée Strong Woman Do Bong Soon.

Ce n’est pas tout. De Hwarang, The Beginning à Strong Woman Do Bong Soon, Park Hyung Sik est parvenu à s’imposer comme un jeune acteur de premier plan, laissant momentanément de côté sa carrière d’idole. Quant à Lee Junho de 2PM, il a épaté tout le monde avec un rôle de directeur financier machiavélique dans Chief Kim, donnant lui aussi tort aux préjugés concernant les idoles de K-Pop.

Namgoong Min et Lee Junho dans Chief Kim (KBS2)
Namgoong Min et Lee Junho dans Chief Kim (KBS2)

Et puisqu’on parle de méchants, n’oublions pas que l’année 2017 aura vu défiler une belle brochette de bad guys charismatiques. Kim Jae Wook dans Voice, Jo Sung Ha dans Save Me, Choi Tae Joon dans Missing Nine, Kwon Yool dans Whisper, Lee Sang Yeob dans While You Were Sleeping nous ont glacé les sangs ou fait jubiler, au choix. Sans oublier bien sûr les petits nouveaux Yang Se Jong dans Duel et Dong Ha dans Suspicious Partner.

Yang Se Jong, révélation des dramas de 2017

Car la surprise vient du fait que les grandes performances ne concernent pas seulement les stars confirmées : plusieurs jeunes acteurs coréens ont fait durablement sensation.

Parmi eux, Yang Se Jong s’impose comme LA révélation de l’année grâce à sa performance d’acteur étourdissante dans le thriller SF Duel, où il joue pas moins de trois rôles. Il a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui en tenant le premier rôle masculin de Temperature of Love, au milieu d’une distribution de premier choix. Yang Se Jong nous aura accompagné toute l’année, puisqu’on le retrouvait également dans Saimdang, Light’s Diary, son tout premier drama, ainsi que dans Dr Romantic, dont les derniers épisodes ont été diffusés début 2017.

Yang Sejong dans Temperature of Love (SBS)
Yang Sejong dans Temperature of Love (SBS)

La liste des jeunes acteurs super doués se poursuit avec Dong Ha, qui nous a littéralement scotchées dans Suspicious Partner avec son jeu d’acteur à la fois imprévisible et à fleur de peau en tueur psychopathe, et que nous avons vu dans des registres très différents dans Chief Kim et Judge vs. Judge. Le troisième phénomène de l’année n’est autre que Woo Do Hwan, qui vole vite la vedette à ses collègues du même âge dans Save Me, et qui s’offre un superbe face-à-face d’acteurs avec Yoo Ji Tae dans Mad Dog.

School 2017 nous permettait en outre d’apprécier les talents du très doué Jang Dong Yoon, vu également dans Solomon’s Perjury, ainsi que de Kim Jung Hyun, dont la forte présence évoque un peu Kim Woo Bin. Mentionnons aussi Jang Mi Kwan, spécialiste des rôles inquiétants avec Strong Woman Do Bong Soon et Manhole ; Jung Hae In, remarqué dans While You Were Sleeping et Prison Playbook ; ainsi que Lee Gikwang que l’on a beaucoup aimé en pacificateur psychorigide dans Circle.

Nous terminons avec Yoon Hyun Min, qui n’a pas débuté aussi récemment que les autres, mais dont la carrière a connu un tournant cette année avec des rôles remarqués dans deux bons dramas, Tunnel et Witch at Court.

Et pour finir, les inévitables flops…

Ce bilan ne serait pas complet sans une petite revue des flops parfois monumentaux de cette belle année. Et croyez-le ou non, ces séries peu recommandables n’ont pas toutes été des fours commerciaux, loin de là. A commencer par Defendant, l’une des plus grosses purges de ces derniers mois, mais aussi le plus gros succès de 2017 pour SBS !

Defendant avait pourtant des atouts, à commencer par son acteur principal, Ji Sung, et un bon antagoniste en la personne de Uhm Ki Joon… Le résultat est un drama tire-larmes à l’écriture et à la réalisation grossières, pétri d’invraisemblances qui mettent la patience du spectateur à rude épreuve. Seul Uhm Ki Joon nous sauve de l’ennui mortel qui menace de nous achever.

Ji Sung dans Defendant (SBS)
Ji Sung dans Defendant (SBS)

Le lauréat suivant revient au très nul Bride of the Water God, qui n’a même pas l’excuse de s’attaquer à un sujet difficile. Moins pénible à regarder que Defendant, Bride of the Water God est une aberration à tous les niveaux, surtout pour une chaîne aussi exigeante que tvN. Scénario indigent, réalisation sans âme, jeu approximatif des acteurs principaux, la liste est longue.

Plus professionnel mais infiniment décevant lui aussi, Criminal Minds aura aussi été l’une de nos pires déceptions, malgré la présence de Lee Joon Gi et Moon Chae Won. Avec un début prometteur et pas mal de budget, le remake coréen de la célèbre série américaine se vautre en beauté, la faute à un scénario trop pauvre pour être excitant, dont la bêtise culmine lors du final d’un ridicule consommé.

Moins exaspérants, les dramas suivants se sont montrés trop loin des attentes qui avaient été placées en eux. Ruler: Master of the Mask avec Yoo Seung Ho et Kim So Hyun aura été l’un de ceux-là, en dépit d’un budget confortable, une fois encore. Il y avait aussi l’insipide My Sassy Girl avec Joo Won et Oh Yeon Seo, remake façon sageuk du film culte de Kwak Jae Yong. Ou encore Hospital Ship, drama médical qui se perd en route dans le soap grotesque avant de se raccrocher aux branches – trop tard.

Quant à Deserving of the Name, il ne convainc que dans sa première partie, grâce au jeu de Kim Nam Gil, pour décevoir ensuite irrémédiablement dans la seconde. Enfin, Judge vs Judge est un drama juridique bancal et immature comme son héroïne, qui ne vaut que pour la prestation de Dong Ha.

Caroline et Elodie Leroy

Top 15 des meilleurs dramas coréens de 2017

1 – DUEL

Poster du drama coréen Duel (OCN)2 – TEMPERATURE OF LOVE

Seo Hyun Jin et Yang Se Jong échangent un baiser3 – STRONG WOMAN DO BONG SOON

Strong Woman Do Bong Soon avec Park Bo Yeong et Park Hyung Sik4 – SAVE ME

Save Me : poster du drama 5 – CIRCLE: TWO WORLDS CONNECTED

Gong Seung Yeon et Yeo Jin Goo dans Circle: Two Connected Worlds 6 – STRANGER

Doona Bae et Cho Seung Woo dans Secret Forest 7 – VOICE

La série coréenne Voice, avec Lee Ha Na8 – CHIEF KIM

9 – WOMAN OF DIGNITY

10 – WITCH AT COURT

Jung Ryeo Won joue la procureure Ma Yi Deum dans Witch At Court 11 – TUNNEL

Yoon Hyun Min et Choi Jin Hyuk dans Tunnel 12 – SUSPICIOUS PARTNER

Ji Chang Wook et Nam Ji Hyun dans Suspicious Partner 13 – BECAUSE THIS IS MY FIRST LIFE

Jung So Min et Lee Min Ki dans le drama Because This Is My First Life 14 – MAD DOG

Mad Dog : poster du drama coréen 15 – SAIMDANG, LIGHT’S DIARY

Lee Young Ae dans le drama Saimdang, Light's Diary

Lire aussi :
Top 15 des meilleurs dramas coréens de 2019
Top 15 des meilleurs dramas coréens de 2018
Top 15 des meilleurs dramas coréens de 2016
Top 10 des meilleurs dramas coréens de 2015