‘Two Weeks’, avec Lee Jun Ki: deux teasers choc!

2

L’été 2013 s’annonce chaud sur le petit écran coréen, avec le retour très attendu de Lee Jun Ki le 7 août prochain sur MBC dans un polar d’action musclé intitulé Two Weeks. Dire que l’on attend le nouveau drama de Lee Jun Ki est un euphémisme : cet acteur passionné est l’un des tout meilleurs que compte la Corée du Sud actuellement, et il le prouve à chaque nouveau rôle, alternant habilement entre séries d’époque au parfum d’aventure et histoires contemporaines alambiquées. Two Weeks lorgnerait plutôt du côté de Time Between Dog and Wolf que d’Iljimae, mais une chose est certaine : ça va dépoter. Du moins si on en croit ces deux teasers anxiogènes et bien rythmés qui laissent présager du meilleur pour la suite.

Il y a intérêt, parce que notre ami devra faire face à une rude concurrence sur son créneau horaire en la personne de So Ji Sub, lui aussi de retour un an après Ghost dans un drama, The Master’s Sun, concocté par les talentueuses sœurs Hong…

Dans Two Weeks, Lee Jun Ki est Jang Tae San, un homme injustement accusé de meurtre qui apprend que sa petite fille est atteinte d’une leucémie. Il aura très exactement… deux semaines pour tenter de la sauver. Le pitch rappelle un peu le récent (et oubliable) Mandate of Heaven avec Lee Dong Wook et Song Ji Hyo, mais si on s’arrêtait à ce genre de coïncidence, on ne pourrait pas non plus se pencher sur Queen In Hyun’s Man dont le pitch rappelait furieusement celui de Rooftop Prince au début de l’année dernière, et qui s’est avéré être complètement différent à l’arrivée.

Two Weeks est surtout l’occasion pour Lee Jun Ki de se risquer pour la première fois à interpréter un père de famille (dans un type de relation père-fille qui évoque un peu Let’s Go To School, Sang Doo! avec Rain), et bien sûr de nous livrer des scènes d’action impressionnantes comme il l’a déjà fait avec brio dans Time Between Dog and Wolf, Iljimae ou Arang and the Magistrate.

Two Weeks est écrit par la scénariste So Hyeong Kyu, à qui l’on doit le populaire 49 Days avec Lee Yo Won et Nam Gyu Ri, ainsi que le méga hit de 2009 Shining Inheritance avec Han Hyo Joo et Lee Seung Gi. Le choix du réalisateur Son Hyeong Seok laisse en revanche plus sceptique, puisque sa dernière oeuvre, le drama Personal Taste avec Lee Min Ho et Son Ye Jin, était loin de nous avoir laissé un souvenir impérissable, que ce soit au niveau du scénario… ou de la réalisation. Nous lui laisserons néanmoins le bénéfice du doute, après tout il n’est pas seul dans l’aventure.

Au casting de Two Weeks, nous retrouverons les actrices Kim So Yeon (l’espionne du Nord dans IRIS) et Park Ha Sun (Ad Genius Lee Tae Baek) ainsi que les acteurs Ryu Soo Young (Ojakgyo Family) et Song Jae Rim (le garde du corps du roi dans The Moon Embracing the Sun). Et Lee Jun Ki retrouvera au passage l’un de ses pères d’Iljimae en la personne non pas de Lee Mun Shik cette fois mais de Jo Min Gi alias le noble Lee Won Ho.

Caroline Leroy

> A lire : Critique de Two Weeks, avec Lee Jun Ki

Share.