Rap Monster et l’Américain Wale nous prennent par surprise avec un morceau de rap entièrement en anglais à l’ambiance prenante, traversée d’une mélancolie qui accroche immédiatement.

Le rappeur américain Wale avait révélé dès novembre 2016 son souhait de travailler avec Rap Monster, le pilier de BTS – le groupe de tous les succès. On peut dire que les choses n’auront pas traîné. Cela donne à Rap Monster l’occasion d’imposer sa stature dans le monde du hip hop américain, en dehors de ses talentueux camarades.

Après le superbe Cave Me In de Tablo, Gallant et Eric Nam, c’est la deuxième fois que nous sommes séduits par des collaborations entre artistes coréens et américains. Pourvu que ça dure.

Caroline Leroy

> Lire aussi | Boy Meets Evil de BTS : un trailer artistique et sensuel