Le king de la K-pop est de retour avec un MV complètement dingue qui vous fera dresser les cheveux sur la tête. Comme lui.

Oubliez Gentleman de PSY, loin d’être à la hauteur du clip culte Gangnam Style. La véritable actualité K-Pop du moment n’est autre que l’arrivée fracassante de MichiGO, également intitulé GO, le tout nouveau titre de G-Dragon qui s’accompagne d’un MV surréaliste.

Découvrez sans plus attendre cet objet audiovisuel non-identifié. Attention les yeux et les oreilles, ça décoiffe !

G-Dragon continue ses expérimentations sonores et ses délires de transformistes avec MichiGo. Ce titre électro s’avère plus radical que ce que l’on peut trouver dans la K-pop ces jours-ci, sans pour autant verser dans l’électro underground.

Synthés et effets sonores soigneusement dosés accompagnent le rap agressif de GD. Le rythme est entraînant et l’ambiance particulière. L’alliance du rap et de l’électro n’a rien de bien originale dans la K-pop, mais quand l’affaire est gérée par le leader de BIGBANG, le son possède forcément une couleur unique.

Un MV sous substance

Après l’incroyable Crayon, qui nous avait déjà scotchées en septembre dernier, G-Dragon continue d’affirmer sa personnalité hors norme et de révéler de multiples facettes.

Le MV de MichiGO nous entraîne dans un trip surréaliste, qui donne parfois l’impression au spectateur d’avoir consommé des choses pas très claires avant d’appuyer sur le bouton « play » de YouTube.



On comprend dès le début que le garçon sage qui prend le métro au début du MV va passer un drôle de quart d’heure. Son look ressemble de près à celui d’un clown, avec ses chaussures géantes et son visage encadré par des masses de cheveux.

G-Dragon prend plusieurs visages dans ce clip vidéo, de l’étudiant coincé au punk tout droit sorti des rues londoniennes des années 80, en passant par la fashionista en culotte courte. On dirait même qu’il a volé la coupe de cheveux de Mireille Mathieu quand il réapparaît en noir dans la séquence du métro.

Que signifie le MV de MichiGO ?

Aussi absurde soit-il, le MV de MichiGO a un sens. J’en ris rien que de l’écrire, mais c’est pourtant vrai. Il suffit de voir ce qui arrive au pauvre garçon sage du début, c’est-à-dire à l’innocent G-Dragon en pull blanc.


Le garçon est kidnappé et envoyé dans une salle de consultation médicale où ses pieds géants font l’objet d’un examen approfondi. Nous l’avons compris, ce pied géant dur à en casser une fourchette symbolise le sexe masculin et la séquence le décoinçage du jeune homme. La symbolique est reprise dans la séquence du métro où le GD-Mireille Mathieu s’assied sur un éléphant rose dont la trompe est pointée vers le haut.

Le message est abordé sous l’angle de la dérision. Il fallait oser, pour le roi de la K-pop, se mettre en scène en punk vêtu de cuir noir se prenant la fessée en chantant « Feels good » ! Nous retrouvons un peu plus tard GD le punk dansant comme un dingue avec la gag woman Ahn Young Mi (SNL Korea), qui semble elle aussi avoir pété un boulon (certes, venant d’elle, il n’y a rien d’anormal à cela !).

G-Dragon et Ahn Young Mi dans MichiGO

On reconnaîtra au passage, dans ce clip délirant et incroyablement cathartique, quelques énergumènes connus de YG Entertainment et plus précisément deux compagnons d’arme de GD, à savoir Taeyang et Teddy Park, ainsi que le chanteur Se7en.

Elodie Leroy

Lire aussi | V, de Lee Jung Hyun : la K-pop, les zombies et Park Chan Wook




g dragon michigo taeyang
g dragon michigo seven


g dragon michigo