Avec Noir, Sunmi s’attaque avec audace à l’addiction provoquée par les réseaux sociaux. Sorti le 4 mars, le clip vidéo remporte déjà un beau succès sur Youtube.

Six mois après la sortie de son album Warning, Sunmi fait un comeback remarqué avec un single intitulé Noir. Morceau pop planant au refrain mélancolique, Noir s’inscrit dans la continuité musicale des précédents hits de la chanteuse, et se classe parmi ses plus belles réussites.

Depuis ses débuts en solo, Sunmi a toujours eu à cœur d’apparaître dans des MV soignés, tant visuellement que dans leur narration et leur contenu. Les clips de Gashina, Héroïne et Siren sont connectés entre eux et racontent une histoire. Celui de Noir va plus loin en proposant une satire acerbe l’ère des réseaux sociaux.

Dans Noir, Sunmi incarne une jeune femme tellement accro aux réseaux qu’elle met en scène chaque instant de sa vie, des plus anodins (une sortie à la montagne) aux plus douloureux (un séjour à l’hôpital), le tout dans le décor d’un unique studio.

Soucieuse de se montrer à chaque seconde sous son meilleur jour, elle prend des poses avantageuses en toute circonstance, qu’elle soit sur le siège des toilettes ou en train de se coincer les cheveux dans un ventilateur. Son visage morne s’illumine alors d’un sourire forcé afin de recevoir des « likes » de la part de ses « followers ».

> Lire aussi | Siren : Sunmi est la nouvelle reine de la K-pop

Durant tout le clip de Noir, Sunmi est seule à l’écran. Contrairement à ses autres clips, elle ne se déplace pas d’une pièce à l’autre, mais reste enfermée dans le cadre. Elle se soumet volontairement au regard de ces inconnus dont elle quémande l’attention, et dont elle redoute la cruauté.


Le faux, le « fake » est ainsi au cœur du clip coloré et séduisant de Noir. Si l’ensemble est dominé par des tons pastel très pop, l’image est parfois transpercée de fulgurances de rouge. Avec les nombreuses références au suicide et à l’addiction aux médicaments, Noir semble nous parler de la solitude des célébrités. Sunmi elle-même est très présente sur les réseaux sociaux, où elle communique constamment avec ses fans.

Mais la satire est à envisager plus largement. Le MV dépeint un travers de notre époque, qui n’est pas près de prendre fin. Le thème est puissant et il est superbement exécuté. On pense aussi à l’épisode Chute libre de la série anglaise Black Mirror, dans lequel Bryce Dallas Howard incarne une femme suspendue à son score de popularité sur les réseaux sociaux, et dont la vie bascule du jour au lendemain.

Depuis sa sortie il y a quatre jours, le clip vidéo de Noir a déjà cumulé plus de 6,2 millions de vues sur Youtube. On se rassure, Sunmi n’est pas prête de perdre ses followers…!

Caroline Leroy

> Lire aussi | Don’t Close Your Eyes : Lee Gikwang mène la danse