Critique : ‘Burlesque’, de Steve Antin

0

Rarement un film aura aussi mal porté son titre. Au lieu de s’intituler Burlesque, faisant référence à un registre dont l’esprit demeure désespérément absent pendant 1h40, cette première comédie musicale de Steve Antin (et l’on espère la dernière) qui prétend se frotter à Moulin Rouge et à Chicago aurait dû s’appeler « All About Christina Aguilera ». L’objet semble en effet avoir été entièrement conçu et orchestré par l’équipe de publicistes de la superstar, s’appuyant sur scénario qui accumule les clichés et les invraisemblances pour nous conter la fabuleuse histoire d’une héroïne aussi arrogante qu’outrancièrement attifée, le tout sur des titres entonnant du début à la fin des « This is Burlesque » ou « Welcome to Burlesque »…

Le seul intérêt réside dans l’opportunité de voir des clips de Christina Aguilera sur un écran de cinéma, avec tout le savoir-faire dont les Américains sont capables dans ce registre en termes de chorégraphies et de montage, et à la rigueur – pour ceux que cela intéresse – dans les plans racoleurs sur la plastique irréprochable de Cam Gigandet. Un navet vulgaire et tape-à-l’œil uniquement réservé aux fans hardcore de la chanteuse.

Elodie Leroy

Article publié sur Filmsactu.com le 30 novembre 2010

Share.