Critique : ‘Les Voyages de Gulliver’, de Rob Letterman

0

Une relecture contemporaine du mythique Les Voyages de Gulliver de Jonathan Swift, avec Jack Black dans le rôle principal, avait de quoi susciter la sympathie, à défaut de promettre une expérience révolutionnaire. Malheureusement, Rob Letterman se plante dans les grandes largeurs en prenant ostensiblement ses spectateurs pour des idiots. Une pelletée d’invraisemblances scénaristiques, des seconds rôles pathétiques (mais que fait Emily Blunt dans cette galère?), des gags pitoyables qui se succèdent, en veux-tu, en voilà… Seule la bouille rigolarde de Jack Black réussit à combler l’ennui le temps de quelques (rares) scènes.

Si désuète soit la coupe de cheveux de son acteur Ted Danson, le téléfilm de 1995, qui hante encore les ondes après plus de quinze ans de carrière, avait au moins le mérite de proposer un cocktail d’aventures et d’humour satirique, dans l’esprit du roman d’origine. Tout ce qui manque cruellement à cette version 2011.

Elodie Leroy

Article publié sur Filmsactu.com le 21 février 2011

voyagesdegulliver_01

Share.