VOYAGE. Nous avons fait le challenge ‘Leaders Cosmetics’ à Séoul!

0

Lee Seung Gi et Yang Sejong nous tendaient la main ! Hypnotisées par la campagne de pub d’une marque de cosmétiques coréens, Leaders Cosmetics, nous avons relevé le challenge organisé dans un « pop up store » pour gagner des masques de beauté. Et plus si affinités…

Cet article est un pur récit touristique en tant que fans de Lee Seung Gi et Yang Sejong. Nous n’avons aucun lien d’affiliation avec la marque Leaders Cosmetics.

La méthode efficace pour attirer la consommatrice: placer Lee Seung Gi et Yang Se Jong à l’entrée…

Cela faisait un moment que je cherchais un magasin Leaders Cosmetics à Séoul, persuadée que ce serait facile à trouver. Que nenni ! Même en arpentant les rues de Myeong-Dong, de Dongdaemun et leurs immenses centres commerciaux, aucune trace d’un seul point de vente. Etrange, pour une marque qui a récemment revu en profondeur sa communication en faisant appel à Lee Seunggi (Hwayugi) et Yang Sejong (Still 17), deux acteurs très in ces temps-ci…

Début septembre 2018. Nous sommes en train de faire un peu de shopping à Gangnam, quand soudain nous nous retrouvons prises dans une averse aussi forte qu’interminable. Nous nous apprêtons à repartir, non sans avoir entre temps allégé notre portefeuille de quelques milliers de won dans diverses boutiques (pour acheter des parapluies, notamment, mais aussi d’autres cosmétiques). Quand soudain, juste avant d’entrer dans la bouche de métro de la station Gangnam, Elodie aperçoit le logo de la marque !

Enfin ! Au niveau de la sortie 10 de la station, juste devant la statue « Gangnam Style » de PSY, trône un magasin Leaders Cosmetics, ou plutôt un « pop up store », c’est-à-dire d’une boutique placée à cet endroit pendant une période limitée. Nous arrivons pile au bon moment puisque ce pop up store est installé depuis la mi-août et doit repartir à la mi-septembre. Difficile de résister à y faire un petit tour, quand Lee Seung Gi et Yang Sejong, les deux égéries de la marque, vous tendent la main pour entrer dans la boutique…

Un inconnu vous offre des fleurs…

Amusées, nous pénétrons dans cet espace mystérieux et lumineux pour être aussitôt accueillies par un jeune homme tout à fait charmant, en plus d’être tout disposé à nous conseiller. D’ordinaire, je déteste qu’on me saute dessus dès que j’entre dans un magasin, mais cette fois, l’approche du vendeur n’a rien d’agressif. Il est bientôt rejoint par une collègue tout aussi sympathique. Trempées par l’averse tropicale qui nous est tombée dessus, nous sommes les seules clientes présentes dans la boutique.

Je craque immédiatement pour les masques en tissu à la vaseline dévoilés dans la fameuse publicité dont je vous ai parlé fin décembre 2017. Oui, les masques aux packaging bleu et rouge, hydratant et nourrissant, comme nous le promettaient respectivement Seunggi et Sejong. Je complète mes achats par un sleeping mask à la lavande. Je vous commenterai ces produits en fin d’article.

Elodie opte de son côté pour des masques en tissu aux noms et aux packagings originaux. Ne vous inquiétez pas, ces masques ne sont pas alcoolisés !

Cette visite ne nous aurait pas laissé un tel souvenir sans la petite touche finale destinée aux clients avertis : prendre une photo avec l’un ou l’autre des modèles de la marque ! Virtuellement, bien sûr… A la question : « Préférez-vous avoir une photo de vous avec Lee Seung Gi ou avec Yang Sejong ? », je réponds bien entendu : « les deux! ». Et c’est ainsi que j’obtiens mes petites cartes souvenirs avec ces messieurs. Dommage que je n’aie pas su tout de suite où regarder, mais elles sont réussies au final.

A ce stade, seule la vendeuse est restée s’occuper de nous. Elodie prend à son tour les photos, pour un résultat qui nous fera longtemps rigoler. Comme vous pouvez le constater ci-dessous, elle est totalement en phase avec Sejong, on croirait presque qu’ils ont vraiment posé ensemble. En revanche, c’est une autre histoire avec Seunggi : les mains ne sont pas du tout au même niveau, au point de former un cœur brisé ! Est-ce un message ? Une preuve d’incompatibilité ?

Décidées à en avoir le cœur net, nous faisons un détour par le magasin quelques jours plus tard en repassant dans le quartier – l’autre raison est que nous tenons à retourner dans le restaurant succulent où nous avons dîné la fois précédente (le fameux Gangnam Gyoza, où nous avons dégusté un délicieux Shabu Shabu).

Ce jour-là, un « event » ou challenge a lieu sur le stand Leaders Cosmetics situé à côté du magasin. Nous sommes tout d’abord quelque peu perplexes devant le dispositif déployé. Pour participer au jeu, les visiteurs font la queue pour se rendre dans un petit stand, où ils sont accueillis par deux employés, dont l’un est habillé en blouse blanche comme un scientifique, tandis que l’autre, une jeune femme, commente les performances des joueurs. Quelques couples s’essaient au challenge et certains hommes sont coiffés au poteau par leur petite amie, ce qui leur vaut d’être qualifiés de « yeoja » (femme) par la commentatrice!

Nous ne pouvions pas rester à regarder, sans rien faire. Nous décidons ainsi de faire notre entrée fracassante sur les lieux. Et tant pis si les hôtes ne parlent pas un mot d’anglais. Une vague lueur de stress, puis un regard amusé passent successivement dans les yeux des deux employés lorsqu’ils nous voient arriver. Nous sommes tour à tour accueillies chaleureusement et nous nous prêtons au jeu.

L’objectif? Gagner le fameux masque « Cool-Tech », produit d’une technologie dernier cri de la marque à base de glace. Pour gagner ce prix tant convoité, il faut taper le plus vite possible sur un truc posé sur une table, et faire monter le compteur situé en face à 70/100 au moins.

L’opération a l’air facile à réaliser, mais Elodie et moi réalisons vite que le réflexe est de taper le plus fort possible, alors qu’il faut taper le plus vite possible… Heureusement, la vendeuse nous donne un petit coup de main à chacune au dernier moment! Nous repartons avec nos masques ‘Cool-Tech’, mais aussi avec une petite glace à la vanille à consommer sur place.

Une petite table, des chaises et un parasol sont disposés à quelques mètres de la boutiques, juste à côté d’un mannequin en carton de Lee Seung Gi. Nous dégustons notre glace en regardant d’autres passants, coréens ou étrangers, s’essayer au challenge dans une ambiance détendue et chaleureuse. Une bonne façon de profiter d’un bel après-midi.

Entre-temps, Elodie a essayé l’un des masques Cool Tech que nous avons gagnés. Les instructions nous ont été expliquées à Séoul par les vendeurs : avant l’utilisation, il faut taper sur le sachet afin de briser la glace. D’où le jeu auquel nous nous sommes prêtées. En réalité, les deux parties du masque – l’une pour le visage, l’autre pour les yeux, se trouvent dans deux compartiments différents. Ces deux compartiments sont eux-mêmes divisés en deux, l’une avec l’objet et l’autre avec des petites billes immergées dans un liquide qui retient le froid. Le fait de taper dessus éclate les blocs de billes et répand du froid qui imprègne ainsi le masque. Celui-ci est donc tout frais et très agréable à porter. Quant aux deux parties, l’une est un simple masque pour le visage et l’autre un étrange masque pour le contour des yeux, qui donne un peu l’impression de se transformer en héroïne masquée ! le résultat est convaincant: la peau est bien hydratée et l’effet, qui joue sur les températures, relaxant.

De mon côté, j’ai testé l’un des masques à la vaseline, le masque hydratant. La texture très visqueuse est un peu déroutante mais la sensation est agréable une fois le masque bien réparti sur le visage. Au bout de 20-25 minutes, quand le tissu commence à tirer, c’est que tout a été absorbé ou presque par les pores. Le lendemain, c’est un plaisir de la voir sa peau aussi homogène et parfaitement hydratée. Un bon produit, donc.

Quant au sleeping mask à la lavande, il s’agit d’un masque à la texture gel, très rafraichissant, exactement comme j’aime. Je l’applique depuis au moins deux fois par semaine et j’en suis très contente.

Tout cela pour dire que les cosmétiques coréens n’ont pas fini de nous étonner avec leurs idées innovantes, le souci du confort et ce petit soupçon de fantaisie qui donne l’impression de vivre une expérience à part. Nous vous laissons avec une petite galerie de photos de nos deux modèles, Lee Seung Gi et Yang Sejong.

Caroline Leroy
avec la participation d’Elodie Leroy

> A lire : Lee Seunggi et Yang Sejong prennent soin de notre peau !

> A lire : VOYAGE. Météo des Idoles 2018: des stars et des bus dans les rues de Séoul

 

Share.