Votre guide pour tout savoir sur l’équipe de l’émission coréenne Coffee Friends (tvN) menée par Yoo Yeon Seok et Son Ho Jun, avec Choi Ji Woo et Yang Sejong, et toutes les célébrités invitées.

Quel est votre membre préféré dans l’équipe de Coffee Friends ? Le Chef Yoo Yeon Seok ou le Barista Son Ho Jun ? Le sous-chef Yang Sejong ou la hall manager Choi Ji Woo ? A moins que ce ne soit l’un des nombreux employés à temps partiel qui se sont succédé, comme Sehun d’EXO, Yunho de TVXQ, Kang Daniel ou Nam Joo Hyuk…

Entre celui qui manifeste un sang froid étonnant dans les pires difficultés, celui qui abat toute la vaisselle et celui qui a la tchatche avec les clients, Coffee Friends révèle des profils variés, chacun ayant ses points forts, mais aussi ses petits travers très humains, qui contribuent à les rendre attachants. Nous avons réalisé un petit guide pour vous aider à y voir plus clair.

Lire aussi | Coffee Friends : quand la télévision a du cœur

Yoo Yeon Seok : Chef Yoo, le leader ambitieux

Yoo Yeon Seok prend le lead de la brigade dès le premier épisode de Coffee Friends. Chef cuisinier et manager de l’équipe, il surveille tout ce qui se produit en cuisine et en salle. Rien ne lui échappe lorsque son regard traverse la vitre ou lorsqu’il penche la tête pour zieuter l’arrivée de nouveaux clients.

Passionné de cuisine, Yeon Seok prépare des plats visiblement succulents, si l’on en croit les réactions enthousiastes et les visages souriants des clients tout au long du show. Qu’il s’agisse des French toasts, des gambas ou des œufs Benedict, on en salive encore, rien que d’y repenser !


Yeon Seok est aussi un chef stimulant, chaleureux et encourageant pour ses commis. Véritable talent manager, il est de ceux qui repèrent les qualités des employés, les encourage à élargir leurs compétences et les fait évoluer. C’est grâce à sa confiance que Yang Sejong, par exemple, passe peu à peu de la plonge au poste de sous-chef.

Au cours de l’aventure, notre Chef Yoo doit affronter quelques épreuves : revoyant constamment ses ambitions à la hausse, il se fixe des objectifs un tout petit peu intenables, ce qui lui vaut des moments d’incertitude dans l’épisode 5 – ce jour-là, c’est Sejong qui le sauve du craquage en récapitulant clairement toutes les commandes à livrer.


De temps à autres, Chef Yoo se montre un peu insistant avec certains clients, comme avec ce couple charmant installé au comptoir et qu’il n’arrête pas d’interroger sur leur idylle. Une envie de romance ? Il n’est pas non plus le dernier à frimer avec son anglais quand il s’agit d’expliquer le menu à une jolie cliente étrangère.


Chef Yoo a aussi son côté mignon : faire la vaisselle dans la petite pièce du fond est l’assurance d’avoir un back hug de sa part pendant la journée – il y laisse parfois son nametag. Il se montre également adorable avec les fans de Gu Dong Mae (son personnage dans Mr. Sunshine) qui défilent dans le café tout au long de l’émission.

Être chef cuisinier est un métier qui demande beaucoup d’expérience. Comme il le rappelle avec humilité dans le dernier épisode, Yeon Seok n’est pas chef de métier. Cependant, il s’en sort admirablement bien et conduit cette entreprise de charité vers la réussite grâce à son énergie positive mais aussi à l’esprit d’équipe et de solidarité qu’il a été capable d’insuffler.

Son Ho Jun : le barista ténébreux

Officiellement certifié en tant que barista, Son Ho Jun devient tout naturellement le chef de la team boissons. Installé derrière le comptoir, il assure la préparation des boissons de A à Z, allant jusqu’à moudre lui-même le café, ce qui lui vaut quelques moments de stress dans les premiers épisodes, lorsqu’il réalise l’ampleur de la tâche.


Son Ho Jun laisse volontiers à Yoo Yeon Seok la tâche de manager l’équipe. Il préfère se focaliser sur son activité de barista, imaginant chaque jour de nouvelles boissons avec sa complice Choi Ji Woo. Concentré à l’extrême, soignant chaque geste, jusqu’à son regard ténébreux, il réalise de superbes décorations florales sur les cafés-crème, révélant de vrais talents d’artiste.


Ho Jun est aussi le premier arrivé sur les lieux au petit matin, puisqu’il prépare lui-même l’un des ingrédients majeurs du restaurant : le pain. C’est avec le pain de Ho Jun que Yeon Seok peut cuisiner ses fameux French toasts et que Sejong peut agrémenter le ragoût au porc noir et à la tomate.

Au début de l’émission, Ho Jun révèle une tendance à rester un peu trop dans sa bulle, dans son petit monde fait de café et de jus d’orange, au contraire de Sejong et Jiwoo qui communiquent avec tout le monde. Peu à peu, le barista Son s’ouvre vers le monde extérieur et prend pleinement son rôle de second pilier de l’équipe. D’ailleurs, dans les scènes dévoilant les membres en dehors du boulot, nous découvrons un Son Ho Jun très sociable, qui s’occupe beaucoup des autres.

Choi Ji Woo : l’artiste

Elle a beau être la star de plusieurs dramas légendaires (Stairway to Heaven, Winter Sonata), Choi Ji Woo surprend par sa simplicité, sa gentillesse et sa facilité de contact avec les clients. Contactée par Son Ho Jun, elle est vite désignée comme hall manager du café. Son rôle est d’assurer l’accueil et l’installation des clients, la prise des commandes et le service.


Choi Ji Woo se montre très prévenante. Lorsqu’un petit enfant pointe le bout de son nez dans le café, elle devance la demande des parents et amène spontanément la chaise de bébé.

En plus d’accueillir chaque client avec le sourire, Ji Woo s’occupe de ses équipiers. Véritable nourricière, elle amène régulièrement boissons et quartiers d’orange à ces messieurs, qui n’ont qu’à ouvrir la bouche comme des poussins pour avoir la becquée.


Au cours de l’aventure, Ji Woo affronte l’une de ses phobies : les plats chauds qui crépitent. Cette peur se révèle lorsque Yeon Seok imagine la préparation de gambas servie sur un plat en terre cuite. Sur le coup, la Hall manager en a des sueurs froides. A la fin de l’aventure, elle manie l’objet avec aisance, comme si de rien n’était.

Le soir, Ji Woo se réunit avec Ho Jun pour imaginer de nouvelles boissons. C’est à elle que les clients doivent le fameux vin chaud, auquel le chef Baek n’aura qu’à ajouter une poignée d’étoiles de badiane pour en faire un élixir digne d’un grand restaurant.

Ji Woo se montre parfois un peu à côté de la plaque. A l’annonce d’un membre de TVXQ, elle se réjouit de voir arriver « Junho Junho », ce qui fait réagir fortement ces messieurs (« Mais enfin, c‘est U-Know Yunho ! »). On se demande sur quelle planète Ji Woo a vécu pendant toutes ces années !


La contribution de Choi Ji Woo va au-delà de son rôle de Hall manager. Dans le premier épisode, nous découvrons qu’elle a joué un rôle essentiel dans l’identité visuelle du café en ajoutant de nombreux éléments de décoration. Créatrice des objets cubiques qui ornent les tables, elle est également la designeuse des pots de confiture à la française distribués aux clients. Chaque matin, elle arrange aussi avec élégance les serviettes et les couverts.

L’atmosphère du restaurant, qu’une cliente ne manque pas de saluer pendant son séjour, doit beaucoup à toutes ces petites touches personnelles apportées par Choi Ji Woo.

Yang Sejong : l’affectueux

Il est peut-être le plus jeune de l’équipe permanente, mais il est certainement le plus polyvalent et celui qui progresse le plus tout au long de l’émission. Contacté par Yoo Yeon Seok, Yang Sejong se révèle vite être l’employé idéal que tous les restaurateurs rêvent d’avoir dans leur équipe.

Après avoir débuté à la plonge, Sejong se retrouve rapidement à assister Yeon Seok en cuisine pour prendre en charge quelques plats, en commençant par le ragoût au porc noir et à la tomate, l’un des plus populaires du restaurant. C’est aussi lui qui réalise la délicieuse tangerine kaya jam qui agrémente les French toasts.

Devant l’afflux de clients, Sejong ne peut laisser Ji Woo assumer seule le service et vient bientôt lui prêter main forte, révélant d’excellentes qualités de contact avec les clients. Sa réplique préférée ? « Je reviens prendre la commande dans très exactement 3 minutes 30. » Et il s’y tient !

Vêtu de ses superbes pulls colorés, Yang Sejong est peut-être incapable de faire sa valise tout seul (sa coordi lui a tout préparé avec des schémas pour qu’il sache comment s’habiller !), mais se révèle très autonome dans le travail. Sa bonne humeur inébranlable, qui se traduit par cette adorable manie de répondre avec un accent rigolo, révèle une incroyable résistance nerveuse. Dans les situations les plus stressantes, il fait preuve d’un calme exemplaire.

A ce propos, Sejong vient aisément contredire le cliché sexiste voulant que les hommes ne puissent pas faire plusieurs tâches en même temps, puisqu’il est littéralement sur tous les fronts !

Respectueux de la hiérarchie, Yang Sejong ne veut pas commettre d’impair vis-à-vis du chef Yoo. D’ailleurs, Sejong ment très mal. Lorsqu’il est pris, un matin, en flagrant délit d’avoir mangé des ramen avec Son Ho Jun avant l’arrivée du chef Yoo, il montre un certain stress à devoir mentir. Une angoisse qui le fait baver son café la minute d’après.

Les Maknae successifs affectés à la plonge
Yang Sejong > Jo Jae Yoon > Yunho > Baro > Baek Jong Won > Sehun > Nam Joo Hyuk > Jo Jae Yoon & Nam Joo Hyuk

Yang Sejong attendrit par son caractère affectueux, mais ne lui demandez pas de faire du aegyo ! Il n’est décidément pas à l’aise dans ce registre et le résultat est toujours bizarre, comme en témoignent ses tentatives de faire le o-gyul o-gyul aux clients en servant le « set Ho Jun ». Il suffit de le regarder au naturel pour s’attendrir devant ses petites manies (il parle tout seul en s’adressant à lui-même !), sa spontanéité désarmante et sa sincère volonté de soutenir ses amis jusqu’au bout.

Jo Jae Yoon : le boute-en-train

En plein tournage de Sky Castle, Jo Jae Yoon arrive comme un sauveur dans l’épisode 3 pour prêter main forte à l’équipe de Coffee Friends. D’abord assigné à la plonge, avant d’élargir ses tâches à l’assistanat aux boissons, il devient vite notre employé à temps partiel préféré, celui dont la présence change tout.


Avec ses blagues, Jo Jae Yoon détend l’atmosphère et met de l’ambiance dans le restaurant, que ce soit au sein de l’équipe ou parmi les clients. Son visage débonnaire, sa bienveillance et sa complicité immédiate avec tous les membres de l’équipe en font un collaborateur extrêmement agréable à vivre.


Il arrive que certaines de ses blagues ne soient pas tout à fait adaptées à leur interlocuteur, comme lorsqu’il fait croire à un enfant qu’une paille lui est entré dans le nez jusqu’aux yeux, et qu’il s’étonne de voir l’enfant se crisper au lieu de rigoler. Il racontera l’anecdote quelques minutes plus tard à Sejong, qui tentera en vain de lui expliquer que sa blague fait peur.

En tout cas, Jo Jae Yoon a un contact très naturel avec les clients comme avec les membres de l’équipe. Sa bonne humeur contagieuse en font vite le cinquième pilier de Coffee Friends. Il est accueilli à bras ouverts lors de son retour dans l’épisode 8 – Choi Ji Woo en a les larmes aux yeux.

Yunho : le tchatcheur

Ultra fashion dans son magnifique manteau jaune, Yunho fait une arrivée matinale et en grande pompe dans Coffee Friends. Stylé jusqu’au bout, il n’oublie pas de s’attarder devant le miroir avant de commencer sa journée de travail. Un style qu’il ne pourra pas maintenir bien longtemps : nous le retrouvons bientôt vêtu du fameux tablier du plongeur dans la petite pièce du fond.

Yunho dans Coffee Friends
Yunho est tout de même une grande star de K-pop. Et en tant que star, il tombe de haut quand il réalise qu’il sera confiné dans la petite pièce du fond à faire la vaisselle. Il ne s’attendait pas à celle-là. De tous les employés à temps partiel de l’émission, il est d’ailleurs le seul à protester contre son affectation à la plonge : « Yeon Seok, ce n’est pas ce dont on avait parlé ! Je pensais que j’allais servir les clients ! », argumente-t-il.


Dès lors, Yunho n’aura de cesse de s’élever dans la hiérarchie en diversifiant ses tâches, sans jamais se fixer sur l’une d’entre elles – on peut d’ailleurs légitimement soupçonner que Sejong a contribué à liquider sa vaisselle.

Véritable tchatcheur, il fait preuve d’une grande aisance pour s’adresser aux clients, qu’il s’agisse des hommes ou des femmes, des personnes âgées ou des jeunes. D’ailleurs, chaque enfant trônant sur son siège de bébé ressemble à ses yeux à un futur dirigeant d’entreprise, un compliment qui lui permet de s’attirer la sympathie de tous les parents.


Vers la fin de la journée, Yunho confie à Yeon Seok qu’il s’amuse bien, et c’est l’essentiel. Au bout du compte, Yunho n’a pas véritablement intégré l’une des teams (entre la team boisson et la team cuisine) et son passage a essentiellement consisté à papillonner à droite à gauche, mais sa contribution semble avoir été très appréciée par l’équipe, qui a loué sa capacité d’adaptation.

Baro : le silencieux

Arrivé dans l’épisode 5, Baro est de ces employés qui font leur travail sans discuter. D’abord assigné à la vaisselle comme tous les maknae de l’équipe, il s’exécute sans se plaindre et range toute la vaisselle qu’il vient de laver, avec une efficacité impressionnante et dans la discrétion la plus totale. Baro est pour ainsi dire le moins bavard de tous les employés à temps partiel qui ont défilé dans Coffee Friends.

Baro de B1A4 dans Coffee Friends
Baro sort tout de même de son silence lorsque Sejong et Jiwoo l’envoient prendre la commande dans la première tente située à l’extérieur. Il est accueilli par les cris de joie des quatre clientes – des jeunes filles de Séoul en vacances à Jeju. Devant leur enthousiasme, il paraît intimidé quelques secondes, mais prend consciencieusement note de la commande (« Bien écrire chaque mot en entier », telle est la consigne de Sejong) tout en leur posant quelques questions pour les mettre à l’aise.


Un peu plus tard, Baro se révèle avoir un bon contact avec les enfants, comme le montre son interaction avec la petite Soyoon, qu’il envoie cueillir des oranges.

Une chose est sûre, Baro a déjà dû faire pas mal de petits boulots avant de devenir idole : sa facilité à reconnaître la hiérarchie et à s’adapter à une cadence de travail soutenue montre un tempérament de bosseur volontaire. Et ça, c’est une grande qualité.

Baek Jong Won : Baek Sabu

Véritable chef cuisinier et star de la télé, Baek Jong Won est le professionnel qui a formé Chef Yoo pendant la préparation de l’émission. Comme nous le découvrons dans l’épisode 6, Yoo Yeon Seok et Son Ho Jun lui avaient demandé de se libérer pour cette date, invitation à laquelle il n’était pas certain de pouvoir répondre. Il s’est finalement libéré et son passage a été salutaire !


Lors de son arrivée dans l’épisode 6, l’équipe traverse un petit moment d’incertitude. Dépassé par l’ampleur de la tâche, Yoo Yeon Seok commence à faire quelques erreurs. Baek Jong Won arrive juste à temps pour aider le leader à se ressaisir, prenant parfois les rennes aux fourneaux pour donner quelques astuces à notre chef Yoo.


Bien entendu, le Chef Baek passe dès son arrivée par la case vaisselle, comme toutes les nouvelles recrues à temps partiel de l’équipe. Intimidé, Yoo Yeon Seok recule le moment où il devra lui tendre le tablier et finit par envoyer Sejong au casse-pipe ! Finalement, le Chef Baek ne fait aucune difficulté et semble même apprécier cet esprit voulant que chaque nouveau commence en bas de l’échelle.

Son passage dans Coffee Friends a reboosté l’esprit du groupe et redonné confiance à tous les membres de l’équipe.

Sehun : le candide

Lorsque Sehun fait ses premiers pas dans Coffee Friends, il paraît évident qu’il n’a jamais fait de petit boulot avant de devenir idole. Malgré ce manque d’expérience, Sehun se montre bosseur, vif d’esprit et respectueux de la hiérarchie, tout en assimilant rapidement les usages de l’équipe.

Sehun (EXO) dans Coffee FriendsSehun et Yang Sejong
Sehun se révèle également volontaire pour acquérir de nouvelles compétences : formé à la cueillette d’oranges par Sejong (qui avait été formé par Baek Jong Won), il transmet un peu plus tard, non sans une certaine fierté, son savoir à Kang Daniel en répétant à la virgule près les instructions de Sejong. A cet instant, Sehun semble trop content de ne plus être le petit dernier (comme il l’a toujours été dans EXO) et de former une jeune recrue.

Schéma de transmission de la consigne
« Celles qui sont gâtées, jette-les sur le côté »
Chef Baek > Yang Sejong > Sehun > Kang Daniel

Pendant la préparation de la journée, Sehun se montre minutieux et ne plaisante pas avec l’épluchage d’oranges, retirant un a un chaque petit filament blanc autour de la chair. Quel sens de la précision !


Son point faible ? Sehun a une peur bleue des abeilles, au point de se cacher derrière Kang Daniel à l’approche d’un bourdonnement pendant la cueillette.

Pour la plonge, Sehun laisse la vaisselle un peu en bazar sur le côté, mais travaille d’arrache-pied, au point que Sejong est obligé de lui rappeler de prendre des pauses. Sehun se révèle aussi très efficace à la boutique, où il s’attire la sympathie des clients par son allure classieuse et ses recommandations judicieuses.

Kang Daniel : curious cat

Appelé à la rescousse par Sehun, Kang Daniel a fait un passage éclair dans l’épisode 8 de Coffee Friends, mais laisse un très bon souvenir. Son air jovial et son attitude facile à vivre en font un stagiaire très sympathique et ouvert. Suivant la formation express délivrée par Sehun, il goûte avec joie aux plaisirs de la cueillette et de l’épluchage d’oranges.

Kang Daniel dans Coffee Friends
Kang Daniel se montre aussi très curieux. Lorsqu’il passe devant les tentes plantées en extérieur, il ne peut s’empêcher de faire un petit détour, juste pour voir à quoi ressemble l’intérieur. La curiosité est loin d’être un vilain défaut quand on participe à un projet de ce type où la polyvalence est un formidable atout. En quelques heures de stage, Kang Daniel aura certainement eu le temps d’assimiler plein de choses.

Kang Daniel est curieux, mais aussi généreux. Visiblement sensible au concept de l’émission et décidé à jouer le jeu, il n’oublie pas de laisser discrètement quelques billets dans l’une des boîtes après avoir consommé une boisson.

Nam Joo Hyuk : l’homme multi-tâches

Après avoir vu Coffee Friends, on peut affirmer sans prendre trop de risque que Nam Joo Hyuk a bon caractère. Vraiment bon caractère.

Nam Joo Hyuk dans Coffee Friends
Contacté en urgence par Son Ho Jun qui le supplie de lui amener du pain, Nam Joo Hyuk n’hésite pas à abandonner sa soirée entre potes pour rendre service à son ami. Sur place, le jeune acteur se fait embobiner, voire réquisitionner par Son Ho Jun et le reste de l’équipe, qui le supplient de rester faire la vaisselle ! Celle-là, il ne l’avait pas vu venir. Et pourtant, même s’il rêve de retrouver sa bande de potes, Nam Joo Hyuk ne peut pas laisser l’équipe en difficulté et choisit de leur porter secours. On peut dire que ce soir-là, il leur a sauvé la mise.

Mieux, Nam Joo Hyuk revient le lendemain pour effectuer une vraie journée de travail ! Ayant largement montré sa valeur en tant que collaborateur au cours de cette fameuse soirée, il est accueilli à bras ouvert par tous les membres du staff.


D’une incroyable efficacité à la tâche, il souffre pourtant d’un léger handicap pour la vaisselle : sa taille. Nam Joo Hyuk mesure 1,88m. L’évier est trop bas pour lui, ce qui l’oblige à se mettre dans une position invraisemblable, les jambes écartées, pour éviter de se pencher et de se faire mal au dos.

En tout cas, Nam Joo Hyuk s’impose comme un employé exceptionnel pour son côté multi-tâches. Au cours de l’aventure, il seconde Ho Jun dans ses activités de barista, apprend à faire des jus, assiste à la préparation du pain, sert les clients en salles et vend des items en boutique. Dans chacune de ses tâches, il apprend à la vitesse de l’éclair et agit très vite comme un professionnel, avec une cool attitude déconcertante. Et il nettoie tout derrière lui !


Aux côtés de Yoo Yeon Seok, Son Ho Jun, Choi Ji Woo, Yang Sejong et Jo Jae Yoon, Nam Joo Hyuk devient le sixième pilier de la dream team de Coffee Friends, celle qui nous aimerions le plus voir remettre le couvert pour une seconde saison.

Après 11 semaines de diffusion, Coffee Friends est déjà terminé ! Nous quittons la fine équipe du chef Yoo avec regret, mais aussi avec des tas de souvenirs qui nous laissent le sourire aux lèvres. L’émission  porte bien son nom : en plus de valoriser l’acte de donner pour une œuvre de charité, Coffee Friends est un formidable hommage à l’amitié.

Elodie Leroy

> Lire aussi | Romantic Doctor, avec Yoo Yeon Seok : la critique

> Lire aussi | Temperature of Love : Yang Sejong, chef cuisinier romantique