Yoo Yeon Seok, Son Ho Jun, Choi Ji Woo, Jo Jae Yoon et Yang Se Jong dans Coffee Friends

Coffee Friends, c’est dix épisodes de pur bonheur en compagnie de Yoo Yeon Seok, Son Ho Jun, Choi Ji Woo et Yang Sejong. Ce reality show culinaire aux vertus relaxantes nous prend par surprise en se doublant d’une expérience humaine émouvante. Tout simplement l’une des émissions les plus rafraîchissantes vues à la télévision depuis longtemps.

Diffusé sur la chaîne câblée tvN entre le 4 janvier et le 10 mars 2019, Coffee Friends transpose à l’écran l’opération caritative initiée il y a un an par les acteurs Yoo Yeon Seok (Mr. Sunshine) et Son Ho Jun (Terius Behind Me). L’idée est de distribuer café et boissons en échange d’une somme d’argent laissée à la discrétion des clients. Le programme nous emmène sur l’île de Jeju où un café a été aménagé selon les souhaits des deux amis. L’argent récolté est ensuite reversé aux fermiers de l’île.

Choi Ji Woo, Son Ho Jun, Yang Sejong et Yoo Yeon Seok

L’une des grandes réussites de l’équipe de Coffee Friends est d’être parvenue à créer un environnement dans lequel le spectateur se sent bien. Un endroit que l’on pourrait qualifier de « warm and cozy », en clin d’œil au titre d’un célèbre drama de Yoo Yeon Seok.

> Lire aussi | Coffee Friends : le guide ultime de l’équipe

Le décor du café est lumineux grâce aux grandes fenêtres judicieusement agencées, qui donnent sur un superbe champ d’oranges. Les clients sont chouchoutés par un personnel serviable, dans une ambiance apaisante. Au détour d’un épisode, une cliente dit d’ailleurs à son amie qu’elle rêverait d’ouvrir un restaurant avec ce genre d’atmosphère.


Les qualités relaxantes de Coffee Friends sont mises en évidence par une réalisation artistique signée de Park Hee Yeon, une spécialiste des émissions culinaires. Chaque épisode nous met l’eau à la bouche grâce à des plans somptueux détaillant l’élaboration des mets ou des boissons qui seront proposés aux clients.

Les images sont constamment rehaussées par une playlist fabuleuse qui s’adapte aux ambiances, insuffle de l’énergie, parfois de l’émotion. Je pense par exemple à cette séquence adorable de l’épisode 8, qui rend hommage aux clients bébés sur le planant Closer (feat. Jennie A) de Lemaitre. Moment qui suit de près une séquence dynamique et joyeuse sur Lightsaber d’EXO !


La réalisatrice a surtout capturé l’essentiel, c’est-à-dire les liens qui unissent cette bande d’amis. Ces liens sont tels qu’ils ont rapidement fait évoluer le concept initial de Coffee Friends. A l’origine, Yoo Yeon Seok et Son Ho Jun devaient être les seuls vedettes, tandis que Choi Ji Woo (Woman With A Suitcase) et Yang Sejong (Temperature of Love) feraient office d’employés à temps partiel, destinés à être remplacés. Mais la tâche s’est révélée plus ardue que prévu et nos deux patrons ont réalisé qu’il leur faudrait un renfort permanent.

Choi Ji Woo a été embauchée par son ami Son Ho Jun, et Yang Sejong par Yoo Yeon Seok. Aucun des deux n’était un premier choix, et pourtant on imagine mal comment les deux acteurs auraient pu mieux tomber. C’est un peu ce que sous-entend Ho Jun vers la fin de l’émission, quand il rappelle à Sejong qu’il l’a apprécié dès qu’il l’a rencontré, et qu’il espérait le voir rester.


Tout au long de Coffee Friends, nos quatre acteurs vivent une expérience unique et intense qui semble les avoir beaucoup rapprochés. En tant que spectateur, on a le plaisir de les voir se professionnaliser individuellement, mais aussi révéler leurs qualités humaines.

Au centre de l’émission, il y a bien sûr Yeon Seok et Ho Jun. Il s’agit de leur idée, leur projet. Ce sont eux qui soudent l’équipe, qui motivent les troupes pour atteindre l’objectif commun, celui de lever le maximum de dons.

Les deux acteurs se sont rencontrés en 2013 sur le tournage de Reply 1994 et leur proximité est évidente. On les voit plaisanter en dialecte de Busan façon private joke, se charrier gentiment à la moindre occasion mais aussi se réconforter mutuellement dans les moments d’incertitude – et ils sont plus nombreux qu’ils ne l’avaient imaginé.


Les équipes se forment rapidement : à la team boissons, on trouve Ho Jun et Ji Woo, tandis que la team cuisine réunit Yeon Seok et Sejong. Alors que Yeon Seok et Ho Jun sont obligés de rester à leur poste la plupart du temps, Ji Woo et Sejong sont mobiles et forment la troisième équipe, dédiée au service. Ils font aussi de fréquents aller-retours entre l’intérieur et l’extérieur, où sont installées des tentes.

Ji Woo et Ho Jun se connaissaient depuis l’émission 3 Meals A Day de Na Young Seok PD, et cela se ressent dans leur façon de se comprendre sans les mots. Il faut les voir comploter ensemble, appuyés sur le comptoir, pour élaborer de nouvelles formules de desserts ou de succulentes boissons.


Plutôt réservé au premier abord, Ho Jun apporte une classe et une zen attitude à l’établissement. Il garde sa prestance même dans les moments de stress, tout en discutant avec les clients. Dans les premiers épisodes, la préparation du café lui demande néanmoins trop de concentration – il s’est donné pour défi de le moudre lui-même. L’expérience lui apprend à se détendre et se montrer tel qu’il est, c’est-à-dire drôle et très sympathique.

Ji Woo est nommée « hall manager » dès le premier épisode, et conservera ce rôle jusqu’au bout. Je l’avais déjà mentionné dans mes premières impressions sur Coffee Friends, mais on reste incrédule en découvrant à quel point la star de Stairway To Heaven et Winter Sonata est une femme simple, prévenante et accueillante. Elle anticipe les besoins de chaque client, allant jusqu’à préparer des petits mets spéciaux pour faire patienter les enfants. Une crème.


Du côté de la team cuisine, Yeon Seok révèle une âme de chef et de vraies aptitudes de cuisinier. Entre le premier jour où il concocte ses délicieux French toasts, et les derniers où il propose un choix de plats digne d’une carte de restaurant, son ambition laisse admiratif. Open toast, hamburger, egg benedict, gambas, pasta aux fruits de mer, les plats reposent sur des recettes élaborées et bénéficient d’un dressage parfait qui les rend encore plus appétissants.

En véritable perfectionniste, Yeon Seok n’hésite pas à demander aux clients ce qu’ils pensent de chaque nouveau plat. Cela ne l’empêche pas d’être un chef attentionné avec ses employés, qu’il cajole volontiers en leur faisant des massages ou des back hugs.

On savait l’interprète de Gu Dong Mae très bon acteur, mais Coffee Friends lui donne l’opportunité de révéler une envergure inattendue en tant que personne, tout en mettant en évidence son humilité.


Enfin, le maknae Sejong est le seul novice du groupe en matière d’émission télévisée, mais il est celui qui présente l’ascension la plus spectaculaire : assigné à la vaisselle dans le premier épisode, il finit l’émission en tant que sous-chef, capable de préparer entièrement certains plats de Chef Yoo. Quand Ho Jun avait demandé à Sejong quelle était sa compétence, il avait répondu : « Je travaille dur ». Il a tenu parole. Il s’est démené pour tout mener de front du début à la fin du programme, rattrapant même une fois la mise quand tous étaient en panique (épisode 5).

Les journalistes coréens ont salué son ardeur à la tâche et ses progrès impressionnants, parlant avec humour d’upgrade à chaque épisode. Nous avons également découvert un jeune homme spontané et incroyablement chaleureux. Sejong respire la gentillesse. Il a bien mérité de recevoir le premier surnom « national » de sa carrière : « 국민 막둥이 » (le petit dernier national).


De même que Yeon Seok et Sejong dévoilent leurs talents, leur amitié paraît évoluer du fait de leur étroite collaboration. Tous deux se connaissaient depuis Romantic Doctor, Teacher Kim, mais on les sent devenir plus proches tout au long de Coffee Friends. C’est l’une des surprises les plus touchantes de l’émission.

Coffee Friends nous montre aussi comment des liens peuvent se tisser naturellement entre des inconnus amenés à travailler ensemble. Ji Woo et Sejong ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, mais leur entente harmonieuse fait beaucoup pour le programme. Ji Woo semble avoir beaucoup de tendresse pour Sejong. Comme elle a noté qu’il était toujours absorbé dans une tâche, elle veille à ce qu’il ne soit jamais exclus des réjouissances. Encore une fois, on a envie de féliciter la réalisatrice Park Hee Yeon pour avoir saisi ces petits détails qui font chaud au cœur.


Les relations de nos quatre acteurs avec leurs employés d’un jour en sont une autre illustration. Coffee Friends a été tourné en trois fois : les deux premiers tournages se sont déroulés en décembre 2018 et le dernier en janvier 2019.

Jo Jae Yoon est le premier à rejoindre l’équipe. Alors qu’il est en tournage sur le drama à succès Sky Castle en décembre, il n’hésite pas à s’envoler pour Jeju pour venir en aide à son ami Yeon Seok pendant ses congés. Il ne connait pas bien les autres, et pourtant quand il revient en janvier, tous sont émus aux larmes en le voyant passer le pas de la porte. Jo Jae Yoon est le cinquième membre non officiel de Coffee Friends.


Les clients et les spectateurs ont vu défiler des employés un peu spéciaux pendant le programme. Les audiences ont été boostées par la venue de stars de K-Pop comme Yunho (TVXQ), Sehun (EXO), Baro (ex-B1A4) et Kang Daniel (ex-Wanna One). Outre Jo Jae Yoon, nous avons eu la visite d’un autre acteur, Nam Joo Hyuk (The Light In Your Eyes), dont l’efficacité et le caractère affable nous ont séduits.

L’équipe finale, composée de Yoo Yeon Seok, Son Ho Jun, Choi Ji Woo, Yang Sejong, Jo Jae Yoon et Nam Joo Hyuk, est la dream team de Coffee Friends. On aurait aimé les voir continuer ensemble longtemps.

Le rituel de remise du tablier et des gants au nouveau maknae ne manque jamais de produire son effet, surtout au début lorsque les stars ne sont pas averties de ce qui les attend. Le plus stupéfait est assurément Yunho, qui n’en croit pas ses yeux de se retrouver à la plonge à peine débarqué de l’avion.


La séquence la plus drôle reste ce moment de confusion autour du chef Baek Jong Won, star de l’émission Baek Jong Won’s Alley Restaurant sur SBS. Tous, Yeon Seok y compris, ont peur de lui annoncer qu’il est là pour faire la vaisselle, et font pression sur le plus jeune, Sejong, qui s’exécute en tremblant.

Baek Jong Won est le chef qui a enseigné la cuisine à Yeon Seok. Lors de son bref passage, il aide les amis à trouver un équilibre au moment où notre Chef Yoo se retrouve un peu dépassé, malgré le soutien de son assistant dévoué. Au passage, cet arc démontre combien tenir un restaurant à forte affluence est une entreprise complexe. Belle leçon.


L’autre rituel de Coffee Friends tient bien sûr dans le dépouillement des dons que les clients ont laissés dans les boîtes prévues à cet effet. Les dons sont variables d’une personne à l’autre, mais il s’agit du principe de l’émission, et au-delà, du concept imaginé par Yeon Seok et Ho Jun en 2018.

Jeunes ou moins jeunes, enfants, bébés, familles, jeunes couples, groupes de femmes ou d’hommes, salariés ou lycéens, les clients sont tous différents mais ils sont filmés avec la même bienveillance. On rigole quand des petits garçons osent à peine regarder Yoo Yeon Seok dans les yeux car ils sont fans de son personnage dans Mr. Sunshine. Ou quand une bande de collégiennes se met à faire un raffut de tous les diables à cause de Jo Jae Yoon, qu’elles suivent dans Sky Castle. Il y a aussi ce jeune homme de l’épisode 8 qui s’extasie successivement sur Sejong, Ho Jun et Sehun, qu’il trouve très beaux.


Dans l’interview que Sejong a accordé à Elle Korea en janvier, il a expliqué qu’ils n’avaient reçu aucune directive de la part de la réalisatrice, qu’elle les avait laissés libres d’être eux-mêmes. Des clients ont témoigné plus tard que les célébrités étaient réellement adorables, telles qu’on les voit à l’écran.

D’une manière générale, il émane de Yoo Yeon Seok, Son Ho Jun, Choi Ji Woo et Yang Sejong un sentiment de pureté qui nous fait sourire affectueusement en tant que spectateur. Mieux, Coffee Friends atteint son but en faisant honneur à cette valeur essentielle qu’est l’amitié. Les amis, ce sont des gens avec lesquels on passe de bons moments, mais aussi des personnes sur qui on peut compter en cas de coup dur.


Quand ils se jettent tous les quatre dans les bras les uns des autres après une journée éprouvante à l’épisode 5, on a les larmes aux yeux avec eux. Il est rare d’être ému par une émission télévisée, mais Coffee Friends est une émission rare.

Le choix de la chanson I’ll Be That Friend de Jodie Abacus comme emblème de l’émission est une idée de génie. C’est sur ces belles notes que je terminerai cette critique, en espérant qu’une saison 2 de Coffee Friends verra le jour, avec les mêmes personnes bien sûr.

Caroline Leroy

> Lire aussi | Yoo Yeon Seok embauche Yang Sejong dans Coffee Friends