Portée par la bromance attachante de Lee Seung Gi et Jasper Liu, cette émission coréenne transcende les barrières culturelles pour nous emmener très loin.

Disponible sur Netflix depuis juin 2020, Twogether s’est imposé dès sa sortie comme un hit dans plusieurs pays d’Asie (Hong Kong, Philippines, Taïwan, notamment), mais aussi comme l’un des programmes les plus originaux de l’année. Concocté par Cho Hyo Jin, le plus célèbre producteur de l’émission coréenne Running Man, ce variety show de voyage en huit épisodes entraîne le chanteur / acteur coréen Lee Seung Gi (Vagabond) et l’acteur taïwanais Jasper Liu (More Than Blue) dans un exaltant jeu de piste à grande échelle dans sept villes d’Asie à la rencontre de leurs fans. Rires et émotion garantis.

Lee Seung Gi et Jasper Liu dans Twogether

Splendeurs de l’Asie

Le principe de l’émission est simple : Lee Seung Gi et Jasper Liu se voient remettre par le producteur Cho Hyo Jin le lieu de leur prochaine destination ainsi que la somme dont ils disposeront sur place. Il leur revient ensuite de réserver eux-mêmes une chambre dans un hôtel local. Une fois parvenus en ville, ils doivent exécuter le parcours touristique imaginé par leur fan dans les temps impartis, afin de parvenir à le/la rencontrer. Pour pimenter le tout, ni l’un ni l’autre ne sait de qui la personne est fan entre eux deux…

A partir de ce pitch amusant, Twogether invite les spectateurs à découvrir les attractions des splendides villes de Yogyakarta et Bali en Indonésie, Bangkok et Chiang Mai en Thaïlande, Pokhara et Kahmandu au Népal, pour s’achever en plein cœur de Séoul en Corée du Sud.

Pour nous divertir, Lee Seung Gi et Jasper Liu se plient avec un enthousiasme communicatif aux épreuves variées que leurs fans leur ont réservées, qu’il s’agisse de descendre au fin fond de la grotte de Jomblang, de percer les secrets des temples indonésiens, de s’adonner aux jeux de sable sur la plage Sawangan à Bali, d’écumer les marchés flottants de Bangkok, de jouer au sepak takraw à Chiang Mai, ou de grimper au sommet d’une gigantesque montagne en pleine saison des pluies pour prendre en photo l’Annapurna.

A ce titre, l’un des moments les plus cocasses du show reste certainement le mélange d’embarras et de bonne volonté de nos deux compères pendant l’épreuve d’accro-yoga planifiée par une fan espiègle.

L'émission coréenne Twogether

Twogether rend ainsi un bel hommage aux merveilles de l’Asie. Majesté des paysages, beauté des richesses culturelles : à tout moment, nos voyageurs sont entourés de beauté. Pourtant, et c’est là l’incroyable savoir-faire coréen, jamais l’émission ne paraît clichée, jamais les images projetées ne font carte postale. Tout est vivant, luxuriant et accueillant, à l’image des nombreuses personnes – habitants ou touristes – que croisent nos amis le temps d’un jeu ou d’un repas.

Le tour operator orchestré par Cho Hyo Jin se révèle ainsi à la fois efficace, ludique et très humain.

Lee Seung Gi et Jasper Liu : deux personnalités bien accordées

Le souci d’authenticité du producteur Cho Hyo Jin se reflète également dans le choix des deux protagonistes vedettes du show. Avant d’embarquer ensemble pour l’aventure Twogether, Lee Seung Gi et Jasper Liu ne se sont jamais rencontrés. Néanmoins, passé l’embarras des premières minutes, leurs interactions font des étincelles dès le premier épisode.

Lee Seung Gi, 33 ans, est une superstar en Corée du Sud avec ses seize ans de carrière, dont une expérience de plus de dix ans dans les variety shows. Il est particulièrement savoureux de le voir dans le rôle du « vétéran » lorsqu’on se souvient de lui tout jeune dans les premiers épisodes de 1 Night 2 Days, en 2009. A l’époque, il avait séduit le public avec son enthousiasme, mais aussi avec sa naïveté désarmante qui lui avait valu de se faire bizuter parfois sévèrement par l’animateur Kang Ho Dong.

A l’inverse, dans Twogether, Seunggi est celui qui donne l’impulsion, qui guide l’aventure en jouant sur son autorité de sunbae. Il profite de la situation d’une manière ludique, notamment durant les premiers épisodes, et son tempérament à la fois chaleureux et malicieux apporte un vrai esprit de divertissement dans l’émission.

De son côté, Jasper Liu, 34 ans, a vu sa popularité décoller vers 2014 à Taïwan : Twogether constitue sa première participation à un variety show non scénarisé en tant que membre permanent. Dans l’interview qu’il a accordé au journal The Korea Times, Jasper alias Liu Yihao de son vrai nom, confie que le tournage s’est avéré très fun, malgré la difficulté de certaines épreuves et le manque de sommeil.

Dans Twogether, son caractère doux et adaptable lui permet de trouver rapidement le ton juste face à sa co-star. Qui plus est, sa curiosité naturelle et sa capacité à décrire ce qu’il ressent en temps réel font de lui un disciple à fort potentiel en matière de variety show.

Twogether : par-delà les barrières culturelles

L’un des charmes de Twogether réside dans la manière dont communiquent Lee Seung Gi et Jasper Liu. En effet, aucun des deux ne parle la langue de l’autre, même si chacun a un peu bachoté avant l’émission. S’ils s’expriment majoritairement en anglais dans les premiers épisodes, leurs échanges s’enrichissent vite des nouveaux mots qu’ils ont appris au contact de l’autre.

Plus on avance, et plus Seunggi fait donc l’effort de parler en chinois, tandis que Jasper s’exclame spontanément en coréen. Cet esprit de partage naturel contribue également à renforcer leur amitié tout au long de l’émission.

Lee Seung Gi et Jasper Liu nous rappellent aussi ce qui peut faire la magie d’un voyage, entre les rencontres, les émerveillements et les petites galères. Les rencontres avec les fans achèvent de rendre cette aventure humaine très touchante. Malgré leur notoriété, les deux stars ne semblent pas certaines d’avoir des fans dans des lieux aussi éloignés que Chiang Mai ou Kathmandu.

On est ainsi sincèrement ému avec Seunggi lorsque l’une de ses fans du bout du monde lui demande de chanter l’une de ses anciennes chansons dans sa petite chambre dépouillée, après avoir farfouillé dans la playlist de son portable. Ou lorsqu’une fan de Jasper avoue, les larmes aux yeux, qu’elle n’aurait jamais imaginé le voir en personne dans sa propre maison, car il n’a jamais organisé de fan meeting dans son pays.

Chaque rencontre réserve ainsi son lot de surprises et d’émotion vraie, sans jamais que l’ensemble ne se départisse de sa simplicité et de son esprit de convivialité.

Liu Yihao et Lee Seung Gi

Twogether a été tourné durant l’été 2019, mais le hasard veut que la diffusion ait eu lieu en pleine pandémie du Covid-19, pendant ou après le confinement selon les pays. Véritable bol d’air frais et d’insouciance salutaire, Twogether représente sans doute le programme idéal pour s’évader complètement de la morosité actuelle.

Il n’est plus qu’à souhaiter que les deux amis remettent le couvert pour une saison 2, lorsque les tournages à l’étranger auront repris.

Caroline Leroy

Lire aussi | Ji Chang Wook et Kim Yoo Jung s’affrontent dans Running Man

Twogether sur Netflix