Les acteurs de Backstreet Rookie ont fait le show dans l’épisode 507 de Running Man et ils ne nous ont pas déçus ! Notre récap.

L’un des meilleurs moyens de promouvoir un drama coréen est Running Man, célèbre variety show de SBS qui permet à ses invités de se montrer sous un autre jour à travers tout un tas d’épreuves délirantes sur fond de compétition. Également diffusée sur SBS, la série TV Backstreet Rookie ne pouvait pas passer à côté pour sa promotion.

Dans l’épisode du 14 juin 2020, les acteurs Ji Chang Wook, Kim Yoo Jung, Han Sun Hwa et Do Sang Woo étaient ainsi de passage dans le programme de Yoo Jae Suk. L’occasion pour chacun de briller – ou de se rétamer – dans une succession de missions sur le thème des convenient stores.

Des révélations sur le passé de Ji Chang Wook

Pour ceux qui n’auraient pas regardé Backstreet Rookie, Ji Chang Wook (The K2, Healer) interprète le manager d’un convenient store, ces supérettes que l’on trouve à chaque coin de rue en Corée, et Kim Yoo Jung (Moonlight Drawn By Clouds) son employée à temps partiel. La série provoque des conversations animées sur les réseaux sociaux, entre ceux qui adhèrent au jeu de séduction insolite entre les deux personnages et ceux qui râlent sur leur différence d’âge et sur l’attitude entreprenante du personnage féminin.

Et il y a nous, chez StellarSisters, qui sommes séduites par le ton décalé et les personnages croustillants de la série, et qui espérons que le scénario maintiendra son intérêt jusqu’au bout. Une chose est sûre, le casting est pour beaucoup dans le charme du drama.

Kim Yoo-Jung, Yoo Jae-Suk et Ji Suk-Jin
Kim Yoo Jung fait équipe avec Yoo Jae Suk et Ji Suk Jin

Dès leur entrée en scène dans Running Man, les acteurs de Backstreet Rookie sont accueillis avec enthousiasme par les membres, qui rivalisent de plaisanteries pour les mettre dans l’ambiance.

Au passage, nous apprenons par Kim Jong Kook que Ji Chang Wook était son junior dans son lycée. Ji Suk Jin réalise quant à lui que Ji Chang Wook et lui sont potentiellement de lointains parents, puisqu’ils descendraient du même clan, celui de « Chungju Ji ». Quelle histoire !

Au moins trois des invités avaient déjà participé à Running Man. La venue la plus récente est celle de Han Sun-hwa, qui date de décembre 2018. Celle de Ji Chang Wook remonte à 2014 : dans les épisodes 211 et 212, il faisait équipe avec Lee Kwang Soo et faisait partie des malchanceux envoyés à Taïwan au Leofoo Village Theme Park, pour subir l’effrayante épreuve du Screaming Condor (sorte de roller coaster en U). Depuis ce moment de terreur, l’acteur de The K2 n’avait plus remis les pieds dans l’émission !

Ji Chang-Wook dans Running Man 507

Quant à Kim Yoo Jung, elle avait fait un passage en 2013 dans l’épisode 170 de Running Man, aux côtés de T.O.P et de Yoon Je Moon, pour promouvoir le film The Commitment. Sans doute parce qu’elle était mineure à l’époque, elle s’était retrouvée sur la touche dans la position de l’otage – sa déception en découvrant le concept était visible. A présent, la jeune actrice peut enfin montrer ses capacités de compétitrice.

Les supérettes coréennes à l’honneur

Les épreuves de Running Man Ep. 507 sont bien entendu conçues sur le thème des convenient stores. Le but ? Deviner les items les plus populaires parmi une sélection faite par les producteurs de l’émission. Le classement n’est pas facile à anticiper, entre les bouteilles d’eau, les glaces, les yoghourts liquides, les saucisses ou encore les sachets de ramyun…

L’idée plaît beaucoup à Kim Yoo Jung, qui fréquente beaucoup les supérettes dans la vraie vie. Sans trop en révéler, ses choix d’articles seront d’ailleurs plutôt bien vus. La jeune actrice, qui est venue en tenue casual pour le show, se montre sous un visage de fille normale et nous a parue très sympathique.

Han Sun-hwa, Yang Se-Chan et Haha
La team Han Sun-hwa

Comme Ji Chang Wook dans Backstreet Rookie, chaque invité devient un manager chargé de recruter son équipe et de l’emmener vers la victoire. Les acteurs jouent donc les uns contre les autres.

A force de taquiner les invités pour influencer leur choix, les membres de Running Man sèment vite la confusion. Première recrue de Kim Yoo Jung, Yoo Jae Suk se montre tellement fanfaron qu’il finit par se faire éjecter par l’actrice, avant d’être finalement repris. Pendant ce temps, Lee Kwang Soo atterrit involontairement dans l’équipe de Ji Chang Wook – décidément, ils sont destinés à être ensemble ! Ils sont bientôt rejoints par Song Ji Hyo.

Song Ji-Hyo, Ji Chang-Wook et Lee Kwang-Soo
La team Ji Chang Wook

Au sein du groupe se cachent deux « brokers », c’est-à-dire des espions qui jouent en solo contre les autres participants. Qui sont-ils ? Nous le saurons à la fin de l’épisode.

Des zombies au convenient store

La première épreuve est sans conteste la plus drôle. Elle se déroule dans une supérette et se joue à deux équipes. L’une doit ramener une série d’items inscrits sur une liste, tandis que l’autre, celle des zombies, se promène les yeux bandés entre les rayons pour attraper ses adversaires avec un marteau en plastique.

Running Man 507

Les compétences s’avèrent pour ainsi dire disparates entre les équipes… La meilleure est celle de Do Sang Woo, qui a la chance de compter parmi ses membres Kim Jong Kook. Ce dernier s’avère aussi rapide et agile que ses muscles sont encombrants !

Au contraire, la team Ji Chang Wook ne brille pas par son habileté, notamment en tant qu’équipe de zombies. Ji Chang Wook, notamment, s’obsède sur le bac à glaces, qu’il garde jalousement comme une sentinelle défendrait son palais, en poussant des cris d’alarme et en confondant parfois ses adversaires avec ses coéquipiers (ou avec le distributeur de billets situé à proximité).

Recruté dans la team Han Sun hwa, Yang Se Chan réussit tout de même un coup de maître : capturer un ennemi en l’acculant dans un coin, pour ensuite se faire capturer précisément au même endroit à la session suivante…

Ji Chang Wook prend l’eau

L’épreuve suivante consiste en une sorte de jeu de devinettes inversé : la personne sélectionnée pour piocher la question ne doit pas énoncer celle-ci, mais donner une réponse. Charge aux participants d’imaginer de quelle question il s’agit. Les guess sont parfois folklo (« La personne la plus fashion quand elle casse avec son partenaire », « La personne qui se lasse le plus vite d’une relation »).

Au-dessus de chaque équipe se trouve un ballon composé de 7 couches de tissus et rempli d’eau. Après chaque partie de question/réponse, les équipes doivent délicatement couper la couche extérieure sans entamer celle d’en dessous.

Inutile de vous dire que tout ne se passe pas comme prévu, notamment dans la team Ji Chang Wook, dont les trois membres rivalisent de maladresse, réussissant à prendre l’eau à peu près à chaque passage !

De son côté, Jeon So Min montre une habileté hors pair sur ce jeu, réussissant à porter des coups d’une précision impressionnante. Tout le contraire de Lee Kwang Soo dans l’extrait ci-dessous.

La dernière épreuve est le classement des items, sur lequel les participants ont obtenu des indices tout au long du show. Nous n’allons pas vous spoiler ce suspense insoutenable et encore moins vous révéler qui sont les « brokers », c’est-à-dire les traîtres du répertoire. Tout ce que nous pouvons vous dire, c’est que l’un est plutôt évident et l’autre très difficile à soupçonner.

Une chose est sûre, les invités se sont pris au jeu avec candeur, entre Kim Yoo Jong qui montre une volonté de vaincre à toute épreuve, Han Sun hwa qui se révèle très décontractée et pleine d’humour, Do Swang Woo qui garde sa coolitude jusqu’au bout, et bien sûr Ji Chang Wook, qui forme un duo décidément réjouissant avec Lee Kwang Soo.

Elodie Leroy

Lire aussi | TWOgether : Lee Seung Gi et Jasper Liu nous font rêver sur Netflix