‘Whisper’ de VIXX LR : Leo et Ravi signent un album addictif

0

Disponible depuis le 28 août 2017, Whisper est le second mini-album de VIXX LR, sous-unité de VIXX composée de son rappeur principal, Ravi, et son vocaliste principal, Leo. Le premier album de VIXX LR, Beautiful Liar, offrait déjà une belle démonstration de leurs talents d’auteur/compositeur. Une talent qui se confirme avec Whisper, un album à la fois musical, inspiré et sensuel qui s’écoute en boucle avec une facilité déconcertante. Cerise sur le gâteau, le MV de la chanson titre s’avère très joli à regarder.

Lancé en 2012 par Jellyfish Entertainment, VIXX fait partie de ce que l’on appelle les “concept-dols”, c’est à dire les idoles dont chaque comeback se distingue par un concept créatif, faisant souvent appel à l’imaginaire. Plusieurs de leurs MV ont ainsi marqué les esprits, de l’expérience horrifique de Voodoo Doll au trip SF de Error, en passant par les fantômes d’Eternity et l’esthétisme oriental et sensuel du récent Shangri-La.

Avec VIXX LR, Leo et Ravi prennent justement le contre-pied de ce parti pris : pas de cyborgs, de personnages mythologiques ou de vampires dans les clips de la subunit, qui joue au premier abord sur un registre plus classique. Et pourtant, le mystère et les symboles sont toujours présents pour venir nous titiller l’imagination, comme vous pouvez le découvrir ci-dessus dans le clip de Whisper, la chanson titre de l’album.

En l’occurrence, le MV de Whisper joue la carte de l’ambiguïté au maximum en mettant en scène les deux jeunes hommes dans un étrange voyage introspectif. Représentés par deux couleurs, le bleu pour Leo et le rouge pour Ravi, ils semblent se chercher mutuellement, avant de s’apercevoir qu’ils sont reliés par un fil lumineux rouge et bleu. Les deux couleurs étaient déjà omniprésentes dans le MV torturé de Beautiful Liar, où Ravi et Leo représentaient les sentiments conflictuels d’un même homme brisé par une séparation, Ravi incarnant la vérité de ces sentiments et Leo le masque de mensonge. La folie semble avoir quitté les lieux, mais la sensualité est toujours au rendez-vous: le clip de Whisper s’achève par un face-à-face puis une danse sexy entre les deux hommes, dans une pièce sombre et désaffectée, tout juste éclairée de rouge et de bleu. Au passage, les livres trouvés par Leo au début de la vidéo s’intitulent « Beautiful Liar » et « Whisper »,  ce qui permet d’assurer une jolie transition entre les deux vidéos.

D’un point de vue musical, le mini-album Whisper s’avère vite totalement addictif. Comme dans le précédent, la voix claire et aiguë de Leo se marie à merveille avec le rap grave et un brin agressif de Ravi. Mes préférences vont vers la chanson titre, Whisper (également proposée en version instrumentale), un titre très dance dont les sons intègrent des éléments de rock avec une fluidité particulièrement agréable à l’écoute.

Le côté rock ressort surtout dans Today, la toute dernière, qui fusionne le style très identifiable des deux chanteurs avec de belles inspirations. Pour être plus précise, la guitare que l’on entend dans les couplets a des airs de rock indie des années 90, tandis que la musique qui accompagne les moments où Leo chante « Today » m’évoque certains titres de U2. Tout cela avec l’empreinte vocale et artistique de Ravi et Leo. Today suscite chez moi un sentiment de familiarité et de nouveauté ; c’est ma deuxième chanson coup de cœur avec Whisper.

Les autres titres sont tout aussi réussis : Beautiful Night avec son atmosphère sexy et les envolées vocales de Leo, Feeling avec son rythme dansant, Chocolatier avec son style décontracté et son « oh chocolatier baebae » qui trotte dans la tête… Pour ma part, je ne peux déjà plus me passer de cet album : au moment où j’écris ces lignes, je viens de le réécouter cinq ou six fois d’affilée !

Elodie Leroy

 

 

Share.