Découvrez la liste des k-dramas les plus attendus de 2021, avec notamment les projets de Song Joong-Ki, Lee Seung-Gi, Park Shin-Hye et Kim So-Hyun.

Le line-up des séries coréennes 2021 est d’ores et déjà très chargé en projets excitants et intrigants, comme en témoignent les castings en cours que nous détaillons chaque mois dans la rubrique Dramabuzz. De Lee Seung Gi à Song Joong Ki, en passant par Park Shin Hye, Lee Je Hoon et Kim So Hyun, plusieurs des acteurs coréens les plus populaires feront leur retour dans des projets variés, allant du thriller noir à la romance d’époque, en passant par le fantastique.

Au programme, l’année 2021 nous promet des histoires d’amour en marge des conventions, des voyages dans le temps, des femmes d’action et des tueurs en série…  Découvrez la liste des dramas les plus attendus de l’année 2021.

Kim So Hyun (River Where the Moon Rises)
Kim So Hyun (River Where the Moon Rises)

Sisyphus: The Myth

De quoi ça parle : une combattante venue du futur et rompue à toutes les techniques de combat tente de sauver un ingénieur brillant dont les découvertes sont susceptibles de changer l’histoire.

Pourquoi on l’attend : Avec son histoire de voyage dans le temps, son budget conséquent et son casting de stars, Sisyphus: The Myth promet d’être le drama d’action phare de ce début de l’année. Le teaser nous envoie des images explosives, dans lesquelles nous pouvons apercevoir Park Shin Hye (The Call) se donnant à fond dans des scènes de combat brutales et réalistes. On est forcément scotché. D’autant que l’actrice partage la vedette avec l’excellent Cho Seung Woo (Strangers), qui interprète un scientifique un peu excentrique confronté à un terrible danger. Il reste à savoir si Sisyphus: The Myth , dont la réalisation est confiée à Jin Hyuk (The Master’s Sun) parviendra à innover sur un terrain exploré maintes fois dans les séries coréennes : le voyage dans le temps. Les premières images ressemblent à un mélange surprenant entre Vagabond et Alice. Une chose est sûre, le teaser envoie du lourd en matière d’action !

Où et quand : sur JTBC le 17 février 2021

Lire aussi | Premières impressions sur Sisyphus: The Myth

Mouse

De quoi ça parle : Jung Ba Reum (Lee Seung Gi) est un officier de police débutant au tempérament honnête, qui travaille dans un petit commissariat de quartier. Sa vie bascule le jour où il tombe sur un véritable psychopathe qui terrorise la nation.

Pourquoi on l’attend : S’il n’était qu’une seule raison d’attendre Mouse, ce serait Lee Seung Gi, qui fait son retour attendu sur les écrans plus d’un an après l’excellent Vagabond. L’acteur ayant pour principe d’accorder une grande importance aux réalisateurs des dramas dans lesquels il s’investit, on lui fait confiance sur le choix de Choi Joon Bae, qui a dirigé le thriller romantique Come and Hug Me en 2018. Le drama intéresse aussi pour les questionnements éthiques offerts par son thème, à savoir la possibilité de détecter et donc d’éliminer les psychopathes avant même qu’ils ne naissent. A ce titre, on compte sur la talentueuse scénariste Choi Ran (God’s Gift – 14 Days, Iljimae) pour creuser le sujet de manière exhaustive. Enfin, Mouse sera l’occasion de retrouver l’actrice Park Joo Hyun, révélée en 2020 dans le drama Extracurricular.

Où et quand : sur tvN le 3 mars 2021.

Lire aussi | Premières impressions : Mouse, avec Lee Seung Gi

Vincenzo

De quoi ça parle : Ancien avocat d’une mafia italienne, Park Joo Hyeong (Song Joong Ki), alias Vincenzo, se réfugie en Corée du Sud et s’associe avec l’avocate Hong Cha Young (Jeon Yeon Bin) pour faire tomber un cartel de drogue.

Pourquoi on l’attend : Le simple nom de Song Joong Ki (Space Sweepers) suffit à susciter de fortes attentes. Si l’on espère voir se concrétiser la suite d’Arthdal Chronicles, on se réjouit de le voir s’essayer à un nouveau registre avec ce mélange de drama de mafia et de comédie noire en milieu juridique, dans lequel il côtoiera Jeon Yeon Bin (Be Melodramatic) et Ok Taecyeon (Save Me). A la production, Vincenzo met en avant une association de talents redoutable : la réalisatrice Kim Hee Won, qui a démontré ses talents dans le sageuk politique The Crowned Clown, et le scénariste Park Jae Beom, dont la plume a convaincu le public comme la critique dans The Fiery Priest. Le personnage principal suivra un parcours comparable à celui de Chief Kim, du même scénariste, puisqu’il utilisera sa connaissance du milieu des gangsters pour coincer des gangsters.

Où et quand : sur tvN le 20 février 2021.

Lire aussi | Premières impressions : Vincenzo, avec Song Joong Ki

River Where the Moon Rises

De quoi ça parle : La princesse Pyeong Gang rêve de devenir la première femme à prendre la tête du royaume de Goguryeo. Elle vit aussi une histoire d’amour en marge des conventions avec On Dal l’Idiot, un homme laid de basse extraction.

Pourquoi on l’attend : Le drama bénéficie d’une équipe de production prometteuse, puisqu’il sera réalisé par Yun Sang Ho (Saimdang, Light’s Diary) et écrit par Han Ji Hoon (Time Between Dog and Wolf). Il marquera surtout le retour tant attendu de l’actrice Kim So Hyun devant la caméra, un peu plus d’un an après The Tale of Nokdu. L’actrice sera entourée d’un casting attirant, au sein duquel nous retrouverons Ji Soo (My First First Love), Lee Ji Hoon (Dinner Mate) et Choi Yu Hwa (Class of Lies). Kang Ha Neul (When The Camellia Blooms) fera également partie du casting. La bande-annonce, qui promet un joli cocktail de romance et d’action avec des scènes de batailles, est à découvrir ci-dessous.

Où et quand : sur KBS2 le 15 février 2021.

[MAJ 01/04/2021] A la suite d’une controverse, Ji Soo a été remplacé par Na In Woo. Les scènes impliquant On Dal ont été intégralement retournées.

Lire aussi | Premières impressions : River Where The Moon Rises

L.U.C.A.: The Beginning

De quoi ça parle : Poursuivi par des agents mystérieux, un homme doté d’un pouvoir surhumain cherche à découvrir la vérité sur sa propre identité.

Pourquoi on l’attend : La science-fiction répondra présente à l’appel dans le line-up des dramas coréens de l’année. Le premier teaser de L.U.C.A.: The Beginning laisse présager d’une production énergique ponctuée de scènes de combat intégrant des technologies futuristes. On aime. D’autant que le réalisateur n’est pas n’importe qui : Kim Hong Sun est très à l’aise dans le genre du thriller noir, comme il l’a démontré avec les excellentes séries Voice Saison 1 et The Guest. Et puis, un drama qui s’inspire de la théorie de Darwin, ça fait forcément envie. Le casting est mené par Kim Rae Won (Doctors), Lee Da Hee (Search WWW), secondés par les gueules sympathiques de Kim Sang Ho (Sweet Home) ou encore Ahn Nae Sang (My Country: The New Age).

Où et quand : sur tvN le 1er février 2021.

Lire aussi | Premières impressions sur L.U.C.A.: The Beginning

Beyond Evil

De quoi ça parle : Un policier vétéran doit travailler sous les ordres d’un jeune policier issu d’une famille influente. Ensemble, ils vont tenter de résoudre une affaire de meurtres en série.

Pourquoi on l’attend : Les psychopathes seront décidément à la fête sur les écrans en 2021 ! Les premières images dévoilées dans le teaser parlent d’elle-même : Beyond Evil sera placé sous le signe de la tension psychologique. L’histoire devrait pousser les personnages dans leurs retranchements et les amener à affronter le monstre qui sommeille en eux-mêmes. La raison principale pour laquelle nous attendons Beyond Evil est le duo d’acteur qui tient le haut de l’affiche. Shin Ha Gyun (Less Than Evil) est un grand acteur doté d’une incroyable présence, tandis que Yeo Jin Goo (The Crowned Clown) possède une étonnante maturité de jeu pour son âge. Nous attendons beaucoup de ce face-à-face qui promet d’être explosif. Nous sommes également curieuses de découvrir l’approche du genre du thriller psychologique par la jeune réalisatrice Shim Na Yeon de Moments Of Eighteen, qui à 27 ans seulement est en train de se construire un joli parcours.

Où et quand : sur SBS le 19 février 2021

Joseon Exorcist

De quoi ça parle : Sous l’ère Joseon, un esprit malin que le roi Taejong croyait avoir définitivement scellé est libéré, semant la terreur dans le royaume.

Pourquoi on l’attend : Si l’utilisation de personnages historiques dans une histoire surnaturelle peut surprendre, on est curieux de découvrir cette histoire de possession démoniaque en costumes qui s’annonce aussi noire que visuellement travaillée. Le premier teaser de Joseon Exorcist dévoile des images d’invasions de possédés évoquant les assauts zombiesques de Kingdom. A la réalisation, le nom de Shin Kyung Soo (Six Flying Dragons), qui maîtrise le genre du sageuk sur le bout des doigts, apporte une vraie crédibilité au drama. Le casting met en avant trois excellents acteurs : Kam Woo Sung (Should We Kiss First), Jang Dong Yoon (Search) et Park Sung Hoon (Psychopath Diary). Reste à savoir si la série saura se détacher de l’influence de Kingdom. Les rivalités qui se dessinent entre les deux fils du roi, interprétés par Jang Dong Yoon et Park Sung Hoon, devraient apporter du relief à cette histoire.

Où et quand : sur SBS le 22 mars 2021

[MAJ 01/04/2021] A la suite d’une controverse, le drama a été annulé après deux épisodes diffusés.

Deluxe Taxi

De quoi ça parle : Ancien membre de l’UDT (Underwater Demolition Team), Kim Do Ki (Lee Je Hoon) travaille comme chauffeur de taxi pour le compte de la Rainbow Taxi Company. Cette société très spéciale propose un service de vengeance sur mesure à ses clients.

Pourquoi on l’attend : Lee Je Hoon (La Traque) en chauffeur solitaire dans un drama qui évoque de loin le film Drive ? On signe tout de suite. Même si Deluxe Taxi ne revendique aucune influence particulière, le rapprochement est facile et inévitable. Le premier teaser promet par ailleurs une atmosphère assez sombre et pas mal d’action, notamment de belles courses poursuites en voiture. Le scénario est signé de Oh Sang Ho, qui a écrit le film d’action Fabricated City : sa contribution pourrait donner un ton très punchy à l’objet, d’autant que les dramas de SBS respectent généralement un certain standing de production. Enfin, la participation de l’actrice Esom (Because This Is My First Life) dans un contre-emploi ajoute à l’attente.

Où et quand : sur SBS en avril 2021

Redsky

De quoi ça parle : Première femme à intégrer l’Académie royale de peinture durant l’ère Joseon, la jeune peintre de génie Hong Chun Gi (Kim Yoo Jung) tombe amoureuse de Ha Ram (Ahn Hyo Seop), un aveugle expert en astronomie et divination.

Pourquoi on l’attend : Le retour de Kim Yoo Jung dans un sageuk justifie en soi que l’on se penche sur Redsky (aussi intitulé Hong Chun Gi). La jeune actrice excelle en effet dans ce genre, d’Iljimae (où elle était toute petite) à Love in the Moonlight en passant par The Moon Embracing The Sun. De son côté, Ahn Hyo Seop (Dr Romantic 2) fera ses premiers pas dans le genre. On attend de voir ce que cela donne, mais il est certain que visuellement, il colle à ce type d’univers. Le casting principal se complète de Gong Myung (Drinking Solo) et Kwak Si Yang (Alice), deux bons acteurs qui savent se démarquer dans les seconds rôles. Pour finir, Redsky sera dirigé par Jang Tae Yoo, réalisateur du hit My Love From The Stars et de sageuk renommés tels que Tree With Deep Roots et The Painter in the Wind.

Où et quand : sur SBS courant 2021

One Day Destruction Came Through My Front Door

De quoi ça parle : Une éditrice de roman web, Tak Dong Kyung (Park Bo Young), risque sa vie et son amour en concluant un pacte de 100 jours avec une créature surnaturelle du nom de Destruction (Seo In Guk).

Pourquoi on l’attend : En plus de son pitch pour le moins intrigant, One Day Destruction Came Through My Front Door retient l’attention pour son casting d’enfer. L’association des talents de Park Bo Young (Abyss) et Seo In Guk (The Smile Has Left Your Eyes) devrait en effet produire des étincelles si le scénario de Im Meari (Beauty Inside) est à la hauteur. On y croit ! D’autant que le réalisateur Kwon Young Il n’est pas n’importe qui puisqu’on lui doit Suits version coréenne et Search WWW. Enfin, le casting principal se complète de la présence du suave Lee Soo Hyuk (Born Again) dans le rôle du collègue de Park Bo Young, ainsi que de l’acteur montant Kang Tae Oh (Run On).

Où et quand : sur tvN courant 2021

Seo In Guk et Park Bo Yeong

Mount Jiri

De quoi ça parle : Garde-forestière au Parc national du Mont Jiri, Son Yi Gang (Jun Ji Hyun) sauve des vies dans des conditions climatiques extrêmes. Elle accueille dans son équipe une nouvelle recrue, Kang Hyun Jo (Joo Ji Hoon), un ancien militaire qui cache un lourd secret.

Pourquoi on l’attend : On est curieux de voir ce que nous réserve le réalisateur Lee Eung Bok, qui fait un nouveau changement de registre après l’excellent Sweet Home. Les scènes de sauvetage de Mount Jiri devraient réserver des moments spectaculaires, un exercice dans lequel le réalisateur se montre très à l’aise, comme il l’a prouvé dans Mr. Sunshine.  La curiosité est d’autant plus forte que le scénario est signé Kim Eun Hee, la scénariste de Kingdom, qui retrouve d’ailleurs l’acteur principal de sa série de zombies, Joo Ji Hoon (Hyena). Enfin, Mount Jiri marque le grand retour à l’écran de l’actrice Jun Ji Hyun (Legend of the Blue Sea) après trois ans d’absence. Le reste du casting est également prometteur : Sung Dong Il (The Cursed), Oh Jung Se (It’s Okay to Not Be Okay), Jo Han Chul (Memorist) et Go Min Si (Sweet Home) en font partie. Les acteurs devraient avoir des défis physiques à relever, puisque leurs personnages parcourront la montagne et pratiqueront l’escalade dans de superbes décors naturels. Le k-drama à grand spectacle de l’année ?

Où et quand : sur tvN courant 2021.

Ju Ji Hoon et Jun Ji Hyun (Mount Jiri)
Joo Ji Hoon et Jun Ji Hyun dans Mount Jiri

Love Alarm, Saison 2

De quoi ça parle : Dans un futur proche, une application mobile permet à l’utilisateur de détecter les personnes amoureuses de lui. Cette application a mis la société sens dessus dessous.

Pourquoi on l’attend : Produite par Netflix, Love Alarm avait séduit aussi bien les fans de science-fiction que de romance avec son pitch à la Black Mirror et ses personnages attachants. La série racontait l’histoire personnelle de l’héroïne tout en développant avec habileté les enjeux sociétaux induits par l’addiction générée par l’application, notamment chez les jeunes. Le casting faisait beaucoup pour le charme de la série, en particulier le duo formé par Kim So Hyun (The Tale of Nokdu) et Song Kang (Sweet Home). Le dernier épisode de la saison 1 nous laissait en plein suspense, voire un peu sur notre faim. La suite, qui aurait dû arriver en 2020, a été retardée, mais fait partie du line-up 2021 officiellement annoncé par le leader mondial du streaming. [MAJ 15.02.2021] La date de sortie de Love Alarm Saison 2 a été confirmée : 12 mars 2021.

Où et quand : sur Netflix le 12 mars 2021

Love Alarm : Song Kang et Kim So Hyun
Song Kang et Kim So Hyun dans Love Alarm, Saison 1

Youth Of May

De quoi ça parle : L’histoire d’amour entre un étudiant en médecine, Hee Tae (Lee Do Hyun), et une infirmière, Myung Hee (Go Min Si), durant l’époque troublée des émeutes de Gwangju en 1980.

Pourquoi on l’attend : Nous sommes tout d’abord impatients de retrouver l’acteur Lee Do Hyun (18 Again) et l’actrice Go Min Si (Secret Boutique), deux stars montantes de talent qui se sont récemment donné la réplique dans Sweet Home sur Netflix. Ensuite, Youth Of May sort du lot par le choix de son sujet, à savoir les émeutes étudiantes et syndicales de mai 1980 contre la dictature militaire mise en place par Chun Doo Hwan après l’assassinat du président Park Chung Hee. Les films sur cette époque sont rares (on retient notamment May 18 avec Lee Joon Gi et A Taxi Driver avec Song Kang Ho), et les dramas le sont encore plus, puisqu’il n’en existe que deux à ce jour : le méga-hit Sandglass avec Choi Min Soo en 1995 et The Fifth Republic avec Lee Deok Hwa en 2005. Le scénariste Lee Kang (Spy) et le réalisateur Song Min Yeop (Doctor Prisoner) auront ainsi la lourde tâche de développer une histoire d’amour dans ce contexte particulièrement délicat à traiter.

Où et quand : sur KBS2 au premier semestre 2021.

Lee Do Hyun et Go MIn Si

Hellbound

De quoi ça parle : Alors que d’inquiétantes disparitions se produisent, le gourou d’un mouvement religieux en pleine ascension affirme que des dieux de la mort emportent les personnes ayant commis des péchés. 

Pourquoi on l’attend : Les talents du cinéaste Yeon Sang Ho (Dernier Train Pour Busan) ne s’étendent pas seulement au cinéma, mais aussi à la télévision, comme il l’a prouvé en 2020 en signant le scénario de The Cursed. Il revient vers le petit écran avec Hellbound, une nouvelle série inspirée du webtoon éponyme écrit par le réalisateur lui-même et illustré par Choi Kyu Suk. L’excellent Yoo Ah In (Chicago Typewriter) tiendra le haut de l’affiche puisqu’il campera le charismatique gourou de la secte. Nous sommes curieuses de découvrir la rencontre artistique entre le cinéaste et l’acteur, qui n’en sera pas à son coup d’essai en matière de fiction d’horreur, puisqu’il était récemment à l’affiche du film de zombie #Alive. Le reste du casting de Hellbound est également prometteur, entre l’acteur Park Jung Min (La Traque) et les actrices Kim Hyun Joo (Watcher) et Won Jin Ah (She Would Never Know).

Où et quand : sur Netflix courant 2021.

Why Oh Soo Jae ?

De quoi ça parle : Une histoire d’amour mouvementée entre une professeure de droit, Oh Soo Jae (Seo Hyun Jin), et l’un de ses étudiants.

Pourquoi on l’attend : C’est bien connu, Seo Hyun Jin est la reine de la rom-com coréenne. Elle est aussi l’héroïne de la noona romance ultime, à savoir le magnifique Temperature of Love, dans lequel elle avait pour partenaire Yang Se Jong. Le retour de l’actrice dans ce genre suscite donc forcément des attentes, d’autant qu’elle devrait cette fois y apparaître dans un total contre-emploi, celui d’une professeure acariâtre et cruelle. Why Oh Soo Jae? est en effet décrit comme un mélodrame réaliste, et non comme une comédie romantique. A ce jour, l’identité du jeune partenaire de Seo Hyun Jin est encore tenue secrète. Enfin, le drama est écrit par la scénariste Kim Ji Eun (Lies of Lies) et dirigé par la réalisatrice Park Soo Jin (Hymn of Death).

Où et quand : sur SBS courant 2021.

L'actrice Seo Hyun Jin

All Of Us Dead

De quoi ça parle : Un lycéen (Yoon Chan Young) se retrouve pris au piège avec ses camarades de classe dans un lycée attaqué par des zombies.

Pourquoi on l’attend : Netflix aime miser sur des nouvelles têtes, et en particulier sur de jeunes talents prometteurs. Le drama All of Us Dead en constitue l’une des preuves les plus flagrantes, puisqu’il ne convoque aucune star. Âgé de 19 ans, l’acteur Yoon Chan Young, repéré notamment dans Still 17 et Doctor John, endossera ainsi pour la première fois un premier rôle. Face à lui, nous retrouverons les actrices Park Ji Hoo (Beautiful World) et Cho Yi Hyun (My Country: The New Age) ainsi que l’acteur Yoo In Soo (At Eighteen). On est impatient de savoir ce que peut donner un tel projet sur la plateforme américaine. Une chose est sûre : All Of Us Dead est entre de bonnes mains, puisque le scénario est confié à Cheon Seong Il (Your Honor) et la réalisation à Lee Jae Kyu (The King 2 Hearts).

Où et quand : sur Netflix courant 2021.

Jo Yi Hyun, Yoon Chan Young et Park Ji Hoo

Yumi’s Cells

De quoi ça parle : Yumi (Kim Go Eun) est une jeune femme active et célibataire. Dans sa vie quotidienne, elle a cependant du mal à exprimer ses émotions, personnalisées par différentes petites cellules.

Pourquoi on l’attend : Après The King: Eternal Monarch, Kim Go Eun revient dans un one-top drama au pitch insolite, qui évoque un peu le film d’animation Vice-Versa (Pete Docter). Outre la présence de l’actrice, Yumi’s Cells suscite beaucoup d’attentes pour son mélange de prises de vue réelles et d’animation, qui reste inédit dans un drama coréen. L’autre raison – et non des moindres – de se pencher sur ce projet tient à la présence à l’écriture du duo de choc formé par les scénaristes Song Jae Jung et Kim Yoon Joo. Pour rappel, les deux femmes sont à l’origine des excellents Nine: Nine Times Time Travel et Queen In Hyun’s Man. En solo, Song Jae Jung a également écrit le captivant W: Two Worlds Apart, tandis que Kim Yoon Joo a créé le sublime Duel. Enfin, précisons que Yumi’s Cells sera réalisé par Lee Sang Yeob, le réalisateur de My Holo Love qui proposait déjà une intégration réussie des images de synthèse.

Où et quand : sur une chaine non déterminée, courant 2021.

L'actrice Kim Go Eun

Island

De quoi ça parle : Une riche héritière au caractère arrogant est contrainte par son père d’enseigner dans un lycée. Prise pour cible par des créatures surnaturelles qui projettent de détruire la race humaine, elle est secourue par un chasseur de fantômes.

Pourquoi on l’attend : Cette série de 10 épisodes se déroule sur l’île de Jeju, un décor propice à l’imaginaire qui nous changera de l’ambiance urbaine de Séoul. Island est aussi l’occasion, pour la chaîne OCN, de poursuivre sa série de dramas sur le thème de l’exorcisme entamée en 2018 avec The Guest et poursuivie avec Priest, Le Retour du Mal et The Uncanny Counter. On est curieux de voir le résultat. La liste des acteurs pressentis ajoute du sel à l’entreprise : Seo Ye Ji (It’s Okay to Not Be Okay), Kim Nam Gil (The Fiery Priest) et Im Si Wan (Run On) sont en pourparlers pour jouer dans Island. [MAJ 04/02/2021 ] Seo Ye Ji et Kim Nam Gil sont confirmés dans les rôles principaux.

Où et quand : sur OCN au premier semestre 2021.

Seo Yea Ji (It's Okay to Not Be Okay)
Seo Ye Ji dans It’s Okay to Not Be Okay

That Night

De quoi ça parle : Kim Hyun Soo (Kim Soo Hyun), un étudiant sans histoire, est accusé de meurtre après une erreur d’un soir. Shin Joong Han (Cha Seung Won), un avocat de seconde zone, décide de le défendre. Ils affrontent la cruauté du système judiciaire.

Pourquoi on l’attend : Remake de la série britannique Criminal Justice de la BBC, le drama That Night devrait en toute logique, s’il reprend le principe de la série originale, proposer une peinture sans concession du système judiciaire coréen. Outre l’intérêt de son sujet, That Night retient l’attention par son casting : Kim Soo Hyun, qui croulait sous les propositions après le carton d’It’s Okay to Not Be Okay, a jeté son dévolu sur cette série, dans laquelle il reprendra le rôle tenu par Ben Whishaw dans la série originale. Il sera défendu par l’excellent Cha Seung Won, qui fait son retour sur le petit écran trois ans après A Korean Odyssey. On fait également confiance au réalisateur Lee Myung Woo (The Fiery Priest) pour apporter son énergie à ce drama dont l’écriture est confiée à Kwon Soon Kyu (Warrior Baek Dong Soo). Il reste à savoir si le drama sera prêt pour la fin de l’année 2021 ou s’il faudra attendre le début de l’année suivante…

Où et quand : sur une chaine non déterminée, entre fin 2021 et début 2022.

Kim Soo-Hyun et Cha Seung-Won
Kim Soo-Hyun et Cha Seung-Won au casting de That Night

Et vous, quels sont les dramas coréens que vous attendez le plus en 2021 ?

Caroline & Elodie Leroy

Lire aussi | Dramas, Kpop… Top 10 des sujets les plus apprécisé de 2020