Doom At Your Service Episodes 1 et 2 : tiède rencontre entre Park Bo Young et Seo In Guk

par Caroline Leroy
Le drama Doom At Your Service

Vendu comme la romance événement du premier semestre 2021, Doom At Your Service se repose un peu trop sur la cote de popularité de ses deux acteurs principaux.

Diffusé sur tvN depuis le 10 mai, le drama Doom At Your Service réunit pour la première fois à l’écran Park Bo Young et Seo In Guk, qui plus est après une longue absence pour chacun. Le verdict ? L’alchimie entre les deux acteurs est au rendez-vous le temps de quelques scènes sympathiques, mais leur rencontre est loin de produire la magie escomptée, la faute à une intrigue qui manque de nerf et à un univers trop pauvre. Ajoutons à cela que la facture visuelle banale de l’ensemble a de quoi surprendre eu égard à la popularité des deux stars. Notre avis peu convaincu sur les deux premiers épisodes.

Quand le sort s’acharne…

Dans Doom At Your Service, Park Bo Young interprète le rôle de Tak Dong Kyung, une éditrice de webtoon qui apprend par hasard qu’elle n’a plus que trois mois à vivre. Atteinte d’un glioblastome, soit d’une tumeur au cerveau particulièrement agressive, elle refuse en outre de se faire opérer. Le même jour, elle découvre que son petit ami s’avère être en réalité un homme marié qui se joue d’elle depuis trois mois. Héroïne malheureuse jusqu’au bout, Dong Kyung doit également s’occuper de jeune frère irresponsable depuis que tous deux ont perdu leurs parents.

Arrive dans sa vie Myul Mang, ou « Destruction », une créature aux intentions obscures qui prend les traits et l’allure classe de Seo In Guk. Prétendant lui proposer un marché, celui-ci la force en réalité à accepter ses conditions, qui impliquent entre autres de le supporter au quotidien. Or il semble que malgré ses dires, Myul Mang ait un intérêt plus prononcé que prévu pour Dong Kyung. Il est par conséquent fort probable qu’il ne finisse par entrer en conflit avec l’un des collègues de la jeune femme, Cha Joo Ik, interprété par Lee Soo Hyuk. La question est : quelles sont les véritables intentions de Myul Mang ?

Seo In Guk et Park Bo Young

Seo In Guk et Park Bo Young dans Doom At Your Service

Précédemment intitulé Destruction, puis One Day Destruction Came Through My Front Door, le drama a finalement été renommé Doom At Your Service pour l’international, titre qui a non seulement la qualité d’être prononçable, mais semble indiquer que la relation entre les deux protagonistes principaux est vouée à devenir moins inégalitaire. On l’espère, en tout cas, puisque pour le moment, Myul Mang semble être le seul à maîtriser les cartes, soufflant continuellement le chaud et le froid sur la pauvre Dong Kyung incrédule.

Doom At Your Service : et la fantaisie, dans tout ça ?

Située quelque part entre les séries Goblin et Hwayugi, dans lesquelles une humaine vit également une histoire d’amour avec un être immortel, Doom At Your Service ne possède ni le charme de la première ni la verve de la seconde. De même, il manque ce mélange d’excitation et d’effroi que provoquent immanquablement les histoires impliquant un pacte avec le diable, puisque c’est bien de cela qu’il s’agit. En ce sens, le fait d’introduire dès le début la possibilité d’une romance entre la jeune mortelle et la créature venue lui offrir un sursis participe à casser le suspense propre à ce type d’histoire fantastique à portée existentielle.

Visuellement, Doom At Your Service ne se montre pas non plus à la hauteur de son sujet. S’appuyant sur des tons pastel à dominante de rose, la photographie n’est pas laide, mais elle reste banale, sans relief. Aux commandes du drama, le réalisateur Kwon Young Il ne parvient pas à lui insuffler de véritable identité, lui qui a pourtant dirigé Search WWW en 2019. A ce titre, il est à souligner que la vie de bureau était mise en scène de manière autrement plus crédible dans ce dernier drama que dans Doom At Your Service, où tout paraît avoir été assemblé de manière précipitée, sans qu’un soin particulier soit apporté à la direction artistique ou à la mise en place d’une ambiance crédible.

Les deux premiers épisodes adoptent par ailleurs un ton étonnamment misérabiliste pour une comédie romantique, en dépit de quelques instants de comédie réussis. Cet aspect ne dérangerait si l’ensemble n’était pas si mou et déployait davantage de fantaisie dans sa narration. Certaines scènes ont ainsi tendance à s’étirer en longueur, comme ces règlements de compte fatigants impliquant le petit ami hystérique de Dong Kyung, joué par Kim Ji Suk (When The Camellia Blooms). Le précédent drama de la scénariste Im Maeri, Beauty Inside, souffrait déjà d’une platitude similaire, que ses bons acteurs (Seo Hyun Jin, Lee Min Ki) ne parvenaient pas à compenser.

Seo In Guk emporte le morceau

Pour son premier rôle depuis son retour du service militaire, Seo In Guk ne déçoit pas dans la peau de Myul Mang. Plutôt habitué aux séries contemporaines réalistes, comme The Smile Has Left Your Eyes, il met son charisme naturel au service de son personnage d’ange de la mort narcissique, avec cette pointe d’ironie qui nous rappelle ses exploits d’escroc professionnel dans Squad 38. Pour l’instant, Myul Mang s’impose comme le personnage le plus intéressant du lot, son attitude désinvolte semblant dissimuler un lourd secret. Il est en tout état de cause la raison la plus valable de poursuivre le drama.

Si Seo In Guk explore pour la première fois le genre de la romance fantastique, on ne peut pas dire que Park Bo Young se renouvelle énormément, trois ans après Abyss. On retrouve notamment dans Doom At Your Service le même mélange superficiel de comédie, d’amour et de mystère que dans ce dernier. Toujours expressive et charmante, Park Bo Young ne livre pas une mauvaise interprétation, mais elle nous a déjà proposé mieux par le passé, en particulier dans Oh My Ghost et Strong Woman Do Bong Soon. On a donc l’impression regrettable que cette actrice talentueuse est en train de s’enfermer dans un certain registre.

A ce stade, nous attendons surtout de voir davantage Lee Soo Hyuk (Born Again), dont le personnage pourrait bien faire partie des créatures surnaturelles de la série, ainsi que Kang Tae Oh (Run On), entraperçu en garçon de café inoffensif, et Jung Ji So (The Cursed), qui tient le rôle d’une sorte de déesse fataliste en lien avec Myul Mang.

Les deux premiers épisodes de Doom At Your Service ont enregistré un score d’audience tout à fait honorable pour un drama du câble, puisqu’ils se situent respectivement à 4,1% et 4,4% selon AGB Nielsen. Malgré nos réserves, nous resterons attentifs au développement de l’intrigue de ce drama, en espérant qu’elle gagne en profondeur et en peps avec les épisodes.

Caroline Leroy

Lire aussi | Lee Je Hoon en vigilante implacable dans Taxi Driver : notre avis

Doom At Your Service : poster

 

Vous aimerez aussi