Le groupe BTS continue d’innover avec un concept foisonnant et fascinant, à découvrir  sur plusieurs supports.

Après un teasing énigmatique sur les notes romantiques d’Euphoria, le célèbre groupe de K-pop BTS révèle l’introduction de l’album LOVE YOURSELF: Tear, dont la sortie est prévue dès le 18 mai 2018. Ce nouveau chapitre fait partie du grand projet LOVE YOURSELF, dont le premier acte, Her, est disponible depuis septembre 2017.

V ouvre le bal avec Singularity

Depuis le 6 mai 2018, les dictionnaires d’anglais en ligne font état d’une forte augmentation des recherches sur le terme singularity. Ne cherchez pas : c’est l’effet BTS!

Singularity n’est autre que le nouveau titre de BTS, qui s’accompagne d’un clip de toute beauté qui a fait sensation sur la toile. Ce MV esthétiquement chiadé met en scène un seul membre du groupe, V, ou Kim Taehyung de son vrai nom.

V (Kim Tae Hyung) de BTSKim Tae Hyung de profil
Les premières images nous plongent dans un décor sombre, dans lequel pénètre par le haut une lumière forte, créant un effet de contraste qui met l’emphase sur la scène qui se déroule à l’écran : V dansant sensuellement avec un porte-manteau sur lequel sont accrochés des vêtements de femme. Une main (la sienne) sort de la manche de la veste pour venir lui toucher délicatement le visage.

La suite nous embarque dans une pièce dominée par des tons rougeoyants, où V poursuit sa chorégraphie avec ses back dancers. Quelques plans plus loin, nous le retrouvons vêtu de blanc (une simple chemise et un pantalon de sport) et sur fond noir tandis que des masques de théâtre apparaissent et disparaissent au gré de ses mouvements, puis dans une pièce bleue vêtu d’une veste camel très classe dans un style urbain, ou encore tout en noir dans un décor claustrophobe tapissé de papier journal et envahi par des plantes grimpantes et fleuries.

V avec des masques

Le MV de Singularity fait ressortir le charisme doux de V, dont le regard perçant habite chaque image. Le titre est porté par un rythme lent et par des sons jazzy, une esthétique musicale similaire à celle de Stigma, son solo dans Wings. Ces deux titres dessinent une personnalité artistique dont les inspirations et la maturité tranchent avec l’univers habituel de la K-pop.

Love Yourself, un concept multi supports

Dans la séquence des masques, ce n’est pas n’importe quelle fleur que V tient dans sa main. Il s’agit de la fleur Smeraldo, qui n’existe pas dans la réalité, mais qui apparaissait déjà dans les précédents teasers associés au projet LOVE YOURSELF, à commencer par le court métrage Euphoria sorti le mois dernier. On la retrouvait aussi sur une photo postée par Jin sur Twitter.

Lire aussi | Burn The Stage : un concentré d’émotions brutes

LOVE YOURSELF est un concept multi supports dont le coup d’envoi a été lancé en août 2017. Pourquoi multi supports ? Parce que les éléments visuels participent au projet au même titre que les mini albums. Depuis près d’un an, le groupe dissémine les indices au fil de ses clips vidéo, de ses teasers, de ses posters et même des publications des membres du groupe sur les réseaux sociaux.

Un pont entre culture pop et culture classique

BTS continue d’innover dans la manière de communiquer sur son œuvre en associant des procédés ancrés dans l’ultra modernité (les réseaux sociaux) et des inspirations artistiques puisant aussi bien dans la culture pop que dans la culture classique.

Ainsi, l’extrait du thème principal de Wonder dévoilé dans le court métrage énigmatique Euphoria sorti le 5 avril 2018, est précédé et suivi par des extraits du magnifique morceau Clair de Lune de Debussy. On se souvient aussi que Wings citait explicitement le roman Demian de Hermann Hesse. Ces références sont également une manière pour le groupe d’ancrer leur œuvre dans l’Histoire, en plus de faire le lien entre culture pop et culture classique.

Jimin pour Love Yourself: Tear
Jimin – photo concept de Love Yourself: Tear

Tout comme c’était le cas avec Wings, les teasers vidéo de LOVE YOURSELF flirtent aussi avec le cinéma en déroulant peu à peu une histoire complexe mise en valeur par une réalisation très travaillée. Produit par Bang Si Hyuk (le fondateur de Big Hit Entertainment), les vidéos d’Euphoria et de Singularity sont réalisées par Choi Yong Seok de Lumpens, une  équipe de production qui travaille régulièrement avec BTS (DNA, Serendipity, Spring day…), ainsi qu’avec d’autres artistes aux concepts artistiques exigeants (Sunmi, Block B…).

La nouvelle ère BTS

Le projet LOVE YOURSELF a officiellement été annoncé en août 2017 par une série d’affiches énigmatiques mettant en scène les membres dans différentes situations. Rap Monster avait cependant déjà jeté un indice quelques mois plus tôt, en mai 2017, lors de son discours prononcé aux Billboard Music Awards, qui est repris dans l’album ‘Her’, et qu’il finissait avec l’expression  »Love yourself » en anglais et en coréen.

Lire aussi | BTS sacré meilleur groupe aux BBMAs 2019 : analyse

LOVE YOURSELF est la quatrième ère de la carrière de BTS, après School, The Most Beautiful Moment In Life et Wings. Chaque ère s’intéresse à un moment de la vie, de l’adolescence à l’âge adulte, illustré par les thèmes abordés au fil des chansons.

L’ère LOVE YOURSELF se divise quant à lui en quatre chapitres, qui apparaissaient clairement dans le court métrage de 13 minutes intitulé Highlight Reel 起承轉結’, sorti le 18 août 2017. Ce petit bijou de mise en scène dévoile chaque membre de BTS dans des interactions avec des jeunes filles et se divise en quatre actes : ‘Wonder’, ‘Her’, ‘Tear’ et ‘Answer’, des termes auxquels correspondent les quatre caractères chinois cités dans le titre.

A travers ces histoires entremêlées, BTS explore des thèmes forts tels que l’amour, l’amitié, l’abandon, l’envie de mourir mais aussi la soif de vivre. Le titre LOVE YOURSELF est une invitation à s’aimer soi-même, une condition indispensable pour être capable d’aimer l’autre.

Jungkook pour Love Yourself: Tear
Jungkook – photo concept de Love Yourself: Tear

De même que la sortie de l’album LOVE YOURSELF Her était précédée du MV aux relents cosmiques de Serendipity, le solo de Jimin qui ouvre l’album, LOVE YOURSELF Tear est annoncé par le MV de Singularity de V, sorti le 6 mai 2018. Le même principe était utilisé pour Wings : la sortie de la chanson titre, Blood, Sweat and Tears, était précédée de la sortie d’une série de teasers étranges que nous avions abondamment commentés dans notre dossier, puis d’un teaser très puissant, Boy Meets Evil, mettant en scène J-Hope.

Au milieu de ce grand projet aux multiples ramifications, le MV de Singularity tranche avec la vocation narrative des teasers. Tout comme Boy Meets Evil de J-Hope et Serendipity de Jimin, Singularity de V s’attarde sur une émotion, un rêve, et nous emmènent dans un univers intérieur, hors du temps.

D’autres indices à venir

L’album LOVE YOURSELF Tear. sera donc disponible dès le 18 mai 2018… Des photos viennent tout juste d’être dévoilées. Nous ne savons pas encore quelle forme prendront les deux autres opus du projet, LOVE YOURSELF Wonder et LOVE YOURSELF Answer. Tout ce que nous savons, c’est qu’ils arriveront en 2018.

Love Yourself Tear, de BTSV dans Singularity MV

Preuve que rien n’est laissé au hasard chez BTS, nous pouvons trouver des références au concept  LOVE YOURSELF dans le MV de Spring Day (le train, l’amitié entre les garçons, etc.). Si l’on revient en arrière jusqu’au 1er mai 2016, le clip de Fire (qui cumule 337 millions de vues sur YouTube !) s’achève par la phrase « Boy Meets What« . Non seulement la phrase annonçait le titre Boy Meets Evil de J-Hope, mais le mot WHAT peut être vu comme un sigle désignant les mots Wonder, Her, Answer et Tear…

Bref, depuis des années, BTS se livre à un véritable jeu de piste avec ses fans, qui ne se lassent pas de relever les indices semés ici et là et d’élaborer les théories les plus folles sur le concept global de BTS, l’histoire contée à travers les différents chapitres et les messages parfois cryptiques, mais toujours passionnants, envoyés par le groupe.

Affaire à suivre…

Elodie Leroy

Lire aussi | Amitié franco-coréenne : BTS danse devant le président Moon Jae-In