Les casquettes noires sont en mission secrète autour de vous, du moins dans les dramas coréens.

Vous les avez peut-être repérés. Hommes ou femmes, ils se faufilent partout, incognito, en infiltration dans des bâtiments ultra sécurisés ou tout simplement cachés au coin de la rue. Leur arme secrète ? La casquette noire. Cet objet du quotidien agit comme un pouvoir magique sur les personnages de dramas pour les camoufler, ou presque. Notre enquête sur cet étrange phénomène de mode, preuves à l’appui avec Ji Chang Wook, Lee Min Ho, Song Joong Ki, Lee Seung Gi, Gong Seung Yeon, Woo Do Hwan et bien d’autres.

Découvrez ci-dessous l’épisode 2 de notre série DramaParano :

L’accessoire indispensable du fugitif

Comme dans l’épisode précédent, qui était consacré aux sauveurs romantiques dans la rue, nous avons réunis une multitude d’extraits pour confirmer notre théorie : la casquette noire possède une propriété particulière dans les séries coréennes, celle de rendre les personnages quasi indétectables.

Très prisée par les fugitifs, les hackers, les agents secrets, les flics en infiltration ou encore les tueurs en série, cet accessoire de mode tout simple se porte avec style.

Le drama Healer

Une chose nous fascine : ce gimmick de la casquette est tellement ancré dans les dramas que tous les acteurs adoptent strictement la même gestuelle pour mettre la casquette en place. Seo In Guk, Lee Seung Gi ou encore Yoon Si Yoon le prouvent dans notre vidéo : la casquette noire place avec la main droite tenant la visière, tandis que la main gauche positionne l’objet à l’arrière du crâne, le tout en relevant bien les coudes et en prenant un air mystérieux.

A l’approche de sa cible ou même d’un simple agent de police en uniforme, le personnage n’aura qu’à saisir sa visière entre le pouce et l’index en baissant la tête pour checker l’efficacité de son camouflage – un mouvement que le réalisateur filmera de préférence en gros plan.

Lee Min Ho (Legend of the Blue Sea)

Healer ou l’équipement complet de la casquette noire

Concernant le design, la casquette noire est parfois de style militaire, c’est-à-dire structurée sur le dessus, comme celle de Song Joong Ki dans Descendants of the Sun. D’autres personnages, comme celui de Woo Do Hwan dans Mad Dog, optent pour une casquette toute simple, avec le sommet arrondi, comme celle que vous avez tous dans votre placard.

Kill It

La casquette noire s’accorde aussi avec d’autres accessoires, comme vous le verrez dans la vidéo. Le maître du genre demeure Seo Jung Hoo (Ji Chang Wook) dans Healer, qui montre l’exemple en accomplissant tout un tas d’exploits, armé de son équipement sophistiqué avec lunettes high-tech et casquette noire intégrées.

Dong Baek ou l’homme pas tout à fait invisible

Néanmoins, le camouflage ne marche pas à tous les coups, les personnages en casquette noire se montrant parfois trop téméraires.

Krystal Jung dans Player

Entre ceux qui s’infiltrent dans un bâtiment en entrant par la grande porte, comme Dong Baek (Yoo Seung Ho) dans Memorist, et ceux qui se promènent tranquillement dans un poste de police, les hommes et femmes en casquette noire croiraient-ils vraiment au pouvoir d’invisibilité de leur casquette ? D’où vient cette croyance ? Notre enquête nous a menées loin, très loin…

Découvrez le fin mot de l’histoire dans la vidéo.

Elodie Leroy

Lire aussi | Dossier Vidéo : Yang Se Jong en six répliques

 Lee Joon Gi dans Flower of Evil episode 4