FXXK It, de BIGBANG : notre avis sur ce retour fracassant

par Elodie Leroy

Porté par l’excellent FXXK It, le repackage du dernier album de BIGBANG enchaîne les succès à l’échelle mondiale. Découvrez notre avis sur ce come back.

BIGBANG a finalement eu le dernier mot. Alors que la concurrence s’intensifie dans le monde de la K-pop, le groupe de G-Dragon conclut l’année avec un repackage de haute volée pour l’album MADE, comme pour nous asséner un électrochoc final après une année K-pop particulièrement mouvementée. Parmi ces trois nouveaux titres, dont les styles s’avèrent très différents les uns des autres, FXXK It demeure sans conteste le plus brillant.

BIGBANG : MADE The Full Album

MADE, le coup de maître de BIGBANG

Là encore, les résultats sont impressionnants : entré premier dans les charts iTunes de 19 pays, parmi lesquels plusieurs pays d’Amérique Latine (Mexique, Nicaragua…), d’Asie (Hong Kong, Taiwan, Cambodge…) et d’Europe (Norvège, Finlande…), MADE The Full Album réalise un all kill en Corée du Sud et se classe immédiatement au Billboard 200 aux États-Unis, à la 72e place.

En Occident, la performance de BIGBANG ne détrône pas encore celles de BTS, GOT7 et EXO au rang des plus gros succès mondiaux de l’année 2016, mais les titres n’ont que deux semaines de visibilité.

BIGBANG réalise un vrai coup de maître quand on connaît le contexte de cette sortie un brin précipitée : le membre le plus âgé du groupe, T.O.P, est sur le point de partir au service militaire et la société YG Entertainment connaît quelques difficultés. Non que son chiffre d’affaires mette ses comptes en danger, mais les départ de plusieurs de ses artistes mettent quelque peu à mal sa crédibilité (départ de Minzy et fin de 2NE1, départ de Nam Tae Hyun du groupe Winner, etc.).

Lire aussi | BIGBANG Made Tour : le trailer d’un film de gangsters ?

BIGBANG vient en un sens sauver la mise en enrichissant son album MADE de trois nouveaux titres accrocheurs justifiant la sortie d’une version repackage, MADE The Full Album. Malgré la pression, la qualité et le succès sont au rendez-vous : FXXK IT, Last Dance et Girlfriend sont déjà des tubes.

FXXK IT, un carton plein

Sortis le jour des 10 ans d’anniversaire du groupe, le 12 décembre, les clips vidéo agissent une fois de plus comme moteurs de succès : en un quart d’heure, le clip de FXXK IT avait déjà atteint les 500 000 vues sur YouTube. En une journée, le score était de 7 millions, tandis que Last Dance avait attiré 5 millions de fans enflammés et déjà nostalgiques de voir bientôt T.O.P quitter le groupe pour remplir son devoir patriotique.

De manière intéressante – et significative de l’aura de la K-pop, la performance live de FXXK IT à l’Inkigayo du 18 décembre attire elle aussi les foules : 5 millions de vues sur YouTube, rien que ça! Il faut dire que le concept exubérant et la mise en scène valent franchement le détour. A côté, nos émissions françaises, comme les NRJ Music Awards, paraissent pitoyables et manquent cruellement de prestations d’envergure de ce genre…

Il faut voir aussi les looks des chanteurs, toujours aussi créatifs : G-Dragon arborant le manteau multicolore qu’il porte dans le clip (je veux le même!), T.O.P débarquant avec flegme avec une sorte de fourrure-peluche sur l’épaule, Seung Ri frimant avec sa fourrure rose autour du cou…

Quant à nous, nous avons trouvé cette année 2016 particulièrement riche en émotions, comme vous le verrez prochainement dans notre playlist K-pop 2016, entre les excellents albums cités précédemment de BTS et EXO, mais aussi les prouesses artistiques de SHINee (1 and 1, les albums de Jonghyun et Taemin…).

Nous nous réjouissons particulièrement de finir l’année avec G-Dragon et sa bande et de les retrouver aussi en forme. Après tout, BIGBANG est le groupe qui a attiré l’autrice de ces lignes vers la K-pop et le premier groupe de K-pop que nous avons vu en concert. Ils viennent en quelque sorte apporter le mot de la fin à cette année 2016.

Nos titres préférés ? Entre les deux est FXXK IT, dont le refrain 에라 모르겠다 (« Era moreugetda« ) sonne comme « I’m about to get down », nous trotte dans la tête toute la journée.

Elodie Leroy

Lire aussi | K-Pop : YG fait son cinéma

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire