Bilan Canneseries 2024 : Lee Luda, Cho Yeo Jeong et bien d’autres sur le Pink Carpet (Video)

Date :

Pour sa septième édition, le Festival Canneseries présentait quatre k-dramas de styles variés, et dont les équipes s’étaient déplacées pour fouler le célèbre Pink Carpet.

Chaque année, les séries sont à l’honneur au Festival Canneseries, ou Festival international des Séries de Cannes, qui précède d’un mois le festival de cinéma mondialement connu et prend un peu plus d’ampleur au fil des éditions. Au Palais des Festivals de Cannes (Alpes-Maritimes), la montée des marches a lieu sur le Pink Carpet, où défilent chaque soir les équipes des séries projetées pendant la journée. La septième édition s’est déroulée du 5 au 10 avril 2024 et comptait dans sa sélection quatre dramas coréens, dont les équipes étaient présentes au festival : l’anthologie fantastique Tarot avec Cho Yeo Jung, le polar Black Out avec Byun Yohan, la romance fantastique Rinza Noodle House avec Lee Luda et le thriller catastrophe Pleasant Outcast avec Sung Yoo Bin.

Découvrez sans plus attendre notre reportage vidéo sur la venue des équipes coréennes au Festival Canneseries 2024 (avec en bonus une petiter interview de Lee Luda et Robin Deiana), suivi de nos impressions sur cette programmation sud-coréenne et de notre galerie de photos du Pink Carpet :

Comme les années précédentes, le Festival Canneseries nous a offert cette année une belle sélection témoignant de la vivacité et de la diversité des séries coréennes.

Tarot

Sélectionné pour la Compétition Séries courtes, cette anthologie fantastique met en scène à chaque épisode un personnage qui trouve une carte de tarot. Dans l’épisode 3, la carte est découverte par hasard par Ji Woo (Cho Yeo Jung), une mère célibataire dont la fille, Mina, s’invente un ami imaginaire. Un après-midi de Noël, Ji Woo est contrainte de travailler et de laisser Mina seule à la maison. Alors qu’elles communiquent par téléphone, la petite fille lui apprend qu’elle s’est fait un nouvel ami. Dépeignant avec réalisme les difficultés sociales de son personnage, cet épisode de Tarot fait graduellement monter l’angoisse jusqu’à l’insoutenable, pour s’achever de manière étonnamment émotionnelle. La performance touchante et juste de Cho Yeo Jung vaut à elle seule le détour.

Tarot
Cho Yeo Jung dans Tarot / Cr. Studio U+

Le scénariste Kyung Min Sun, l’actrice Cho Yeo Jung et le responsable de contenu DJ Lee (LG U+) étaient présents au Festival Canneseries pour défendre Tarot.

Black Out

Ce polar sombre inspiré du roman Snow White Must Die (Nele Neuhaus) faisait l’ouverture du Focus sur la fiction coréenne, qui avait lieu le 10 avril à l’espace Miramar. Dans l’histoire, il est question d’un étudiant, Jung Woo (Byun Yohan), accusé du meurtre de deux jeunes filles dont les corps restent introuvables. Onze ans plus tard, il sort de prison et revient dans sa ville natale.

Dès le premier épisode, Black Out amorce une intrigue policière reposant sur un mystère bien posé, dont les différents protagonistes évoluent dans un village où tout le monde semble se connaître. Difficile de rester insensible devant la descente aux enfers de Jung Woo, dont la détresse est palpable grâce à l’interprétation intense de Byun Yohan (The Book of Fish). Nous avons également vu le second épisode de Black Out, qui élargit l’univers de la série et ouvre d’autres perspectives à travers le point de vue d’un personnage de flic brut de décoffrage campé par Go Joon (The Fiery Priest).

Black Out était représenté par le producteur Lee Jae Moon, fondateur de la société Hidden Sequence et producteur de plusieurs classiques des dramas coréens comme Misaeng, Signal et Love Alarm.

Rinza Noodle House

Dans cette web série fantastique, une jeune fille du nom de Dana (Lee Luda) tente de protéger l’héritage de son père, un restaurant du nom de Rinza Noodle House qui se trouve en difficulté financière. Un jour, elle se découvre la faculté de sortir de son corps et d’explorer un monde parallèle peuplé d’âmes errantes issues d’époques différentes. Elle fait la rencontre d’un mystérieux fantôme qui tient un autre Rinza Noodle House dans cet univers situé entre la vie et la mort. Ce dernier l’aidera-t-il à sauver l’établissement de son père ?

Aux côtés de son héroïne innocente jouée par la star de K-pop Lee Luda (de WJSN, alias Cosmic Girls), Rinza Noodle House nous capture en un rien de temps dans son univers fantomatique grâce à ses personnages attachants, son atmosphère onirique et sa bande son envoûtante. Cette série nous a particulièrement intriguées et nous sommes pressées de voir la suite.

Etaient présents au Festival Canneseries les acteurs Lee Luda, Kim Jin Sung et Robin Deiana, ainsi que le producteur Hong Seung Jin, le directeur de la musique Eco Bridge et la créatrice des costumes Kim Young Jin.

Pleasant Outcast

Pleasant Outcast marquait la fermeture de ce Focus sur la Corée. Au lycée, Dong-hyun (Sung Yoo Bin) est victime d’un harcèlement scolaire quotidien. Un jour, il en vient à souhaiter la mort de tout le monde. C’est alors qu’un tremblement de terre survient et que son école s’effondre. Isolés par les circonstances, les élèves vont se réorganiser pour survivre. Dans ce contexte extrême, les liens hiérarchiques qui s’étaient établis entre ces jeunes sont bouleversés.

Inspiré du webtoon Cheerful Outcast de Kim Soong Nyung, Pleasant Outcast se situe dans le même univers que le film catastrophe Concrete Utopia avec Lee Byung Hun – la série s’inspire de la première partie et le film de la seconde. Parmi les sources d’inspiration de cette histoire de jeunes livrés à eux-mêmes, le réalisateur Min Yong Keun cite volontiers Sa Majesté des Mouches pour sa noirceur et ses intentions d’explorer les pires aspects de la nature humaine.

Le producteur Hugh Cha, le réalisateur/scénariste Min Yong Keun et l’acteur Sung Yoo Bin étaient présents au Festival Canneseries pour représenter l’équipe de Pleasant Outcast.

Découvrez ci-dessous notre galerie de photos du Pink Carpet.

Elodie Leroy

Lire aussi :
Vidéo. Drama Party : le succès des dramas décrypté

En ce moment

Robin Deiana, Lee Lu Da, Kim Jin Sung à Canneseries

Interview : Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deiana...

Rencontre avec les acteurs Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deina au festival Canneseries 2024 pour discuter de Rinza Noodle House.

Actualité

Critiques

Related articles

Mr. Sunshine : premier trailer épique avec Lee Byung Hun

Le nouveau projet de la scénariste Kim Eun Sook, s'annonce comme une superproduction d'une envergure jamais atteinte par un drama coréen jusqu'à présent.

Critique : Misaeng, guide de survie en entreprise

Phénomène de société dans son pays, le drama Misaeng dévoile la vie de bureau en Corée et révèle une brochette d'acteurs devenus incontournables.

Canneseries 2022 met le focus sur la Corée du Sud

Le créateur de Squid Game sera présent au festival Canneseries 2022, qui mettra à l'honneur les k-dramas à travers un focus sur la Corée du Sud.

Bargain, le prix à payer : 3 raisons de voir ce survival virtuose

Primé à Canneséries et disponible sur Paramount+, ce survival en huis clos sort du lot par sa réalisation innovante, son scénario malin et ses performances d’acteur impressionnantes. On vous explique pourquoi il ne faut pas rater Bargain, le prix à payer.