Découvrez notre critique la série TV coréenne Kingdom 2, un cocktail d’action et d’horreur avec Joo Ji-Hoon et Bae Doo Na à regarder sur Netflix.

Les dernières minutes de la saison 1 nous avaient laissés en plein suspense. La suite de Kingdom est disponible sur Netflix depuis le 13 mars 2020 et mérite franchement le coup d’œil. Spectaculaire, épique, captivant, cet opus toujours emmené par Joo Ji Hoon et Bae Doo Na trouve le bon dosage entre un scénario efficace et des scènes d’action qui déménagent.

Kingdom Saison 2

Les infectés de Joseon plus enragés que jamais

Désigné comme traître par le clan Haewon Cho, qui contrôle désormais le palais, le prince Lee Chang (Joo Ji Hoon) affronte une nouvelle invasion d’infectés. Pendant ce temps, Seo Bi (Bae Doo Na) découvre qu’une fleur mystérieuse est à l’origine de la pandémie.

Les premières minutes de Kingdom 2 sont spectaculaires : les zombies fondent par milliers vers la forteresse où se sont repliés le prince et ses alliés. Pourquoi les monstres peuvent-ils se déplacer en plein jour, alors qu’ils semblaient jusqu’à présent craindre la lumière du soleil ? Une chose est sûre, les pièges disséminés sur le terrain ne suffiront pas à contenir ce déferlement monstrueux. Bientôt, la citadelle se transforme en bain de sang.

Si l’on pouvait reprocher à la saison 1 de Kingdom une installation un peu longue, cette suite commence sur les chapeaux de roue avec une scène d’action haletante, d’une sauvagerie inouïe.

En parallèle, les complots suivent leur cours au sein du palais. Si ce n’est la présence du roi infecté qui rôde dans ses appartements, les lieux paraissent presque préservés de la pandémie – une situation qui ne durera pas.

Une ambiance de fin du monde

Sans aucun temps mort, le premier épisode part du principe que le spectateur possède déjà les clés de l’univers de la série Kingdom. Nous revoilà au parfum en quelques minutes : le piège qui se referme sur le prince Lee Chang, les découvertes de Seo Bi, les manigances du sinistre Cho Hak-Ju (Ryu Seung Ryong), les sombres secrets de la reine (Kim Hye Jun)…

Doona Bae dans Kingdom S2
Bae Doo Na dans Kingdom Saison 2

Assurée par Kim Seong Hun (The Tunnel) et Park In Je (The Mayor), la réalisation est à la hauteur de la saison 1, c’est-à-dire percutante et visuellement inspirée. La cinématographie, somptueuse, donne la part belle aux lumières crépusculaires et fait des merveilles dans les scènes d’extérieur pour filmer les courses-poursuites en forêt (un type de scène récurrent dans les dramas historiques coréens) comme dans les intérieurs sombres et luxueux du palais.

Il règne à chaque instant, dans la série Kingdom, une ambiance oppressante, un climat de fin du monde.

Menée de main de maître par la scénariste Kim Eun Hee (Signal), cette deuxième saison est donc dans la continuité de la première. Kingdom revisite à la fois le genre typiquement américain du survival zombie et le genre typiquement coréen du sageuk. Non seulement le choc culturel offre un cocktail toujours aussi réjouissant, mais cette suite nous invite à réévaluer à la hausse la saison 1.

L’acteur Ryu Seung-Ryong interprète Cho Hak-Ju

L’allégorie sur la rupture entre le peuple affamé et les puissants enfermés dans leur palais, qui constitue un thème récurrent des dramas historiques, s’exprime pleinement dans une scène intense où la cruelle reine, superbe dans ses plus beaux atours, sourit cyniquement sur le trône, cependant que les silhouettes des infectés arrivent en masse pour cerner le pavillon royal.

Joo Ji Hoon et Bae Doo Na au premier plan

Evitant soigneusement de se perdre dans des sous-intrigues inutiles, la saison 2 ajoute une dose d’émotion bienvenue. Après une saison 1 qui laissait un peu de côté le développement des personnages, Kingdom 2 recentre son intrigue sur Lee Chang et Seo Bi, qui suivent chacun leur propre parcours.

L’acteur Joo Ji Hoon interprète Lee Chang

Joo Ji Hoon (Hyena, Item) est toujours un excellent choix pour incarner le prince Lee Chang. L’acteur se montre convaincant dans l’action comme dans les face-à-face houleux du prince avec le diabolique Cho Hak-Ju. Il sait également se montrer touchant lorsque son personnage endure la perte de deux êtres chers.

Comme dans la plupart des dramas coréens d’action, le protagoniste principal, Lee Chang, est à mille lieues des héros poseurs et arrogants à la l’américaine. On le sent trembler, voire rester en état de sidération à l’approche des infectés, ce qui ne l’empêche pas de se montrer se montre héroïque et de faire preuve d’une certaine inventivité au combat.

L’actrice Bae Doo Na interprète Seo Bi

La personnalité de Seo Bi, qui gardait un certain mystère dans la saison 1, se dévoile également dans cette suite. Interprétée par Bae Doo Na (Stranger, Persona), la médecin dégage un mélange admirable d’humilité et de conviction.

Elle accomplit un parcours à multiples rebondissements, entre ses découvertes scientifiques sur l’épidémie, sa tentative d’infiltration dans l’entourage de la reine, ses nuits en prison aux côtés des infectés ou encore son implication dans l’incroyable climax qui occupe une bonne partie les deux derniers épisodes.

L’acteur Kim Sang Ho interprète Moo Young

Le reste du casting est impeccable, en particulier Kim Hye Jun (Reunited World), qui fait une reine machiavélique avec son regard glaçant. L’acteur Kim Sang Ho (Lookout) se révèle émouvant dans le rôle de Moo Young, le garde du corps tourmenté du prince, tandis que Kim Sung Gyu (Le Gangster, le Flic et l’Assassin) se fond à la perfection dans la peau de Young Shin, le loup solitaire qui se rallie à la cause de Lee Chang.

Carnage au palais royal

La scène d’action finale de Kingdom 2 mérite à elle seule le détour (merci de passer ce chapitre si vous ne souhaitez avoir aucun spoiler).

Plantant son décor au beau milieu du palais luxueux dans lequel se sont joués les complots les plus noirs, le climax conclut en beauté cette saison 2 en orchestrant un véritable carnage.

Kingdom 2, épisode 5

Pour ceux qui n’auraient jamais visité Gyeongbok-Gung ni aucun palais de Séoul, les palais royaux de Corée se présentent comme des regroupements de pavillons répartis dans un espace fermé. Le promeneur d’aujourd’hui se balade ainsi dans les allées, dans la cour principale ou au bord d’un lac.

L’invasion sur les lieux de milliers de créatures hideuses exploite ce décor avec un certain génie. La configuration labyrinthique des lieux fait le jeu des infectés : chaque pavillon, chaque allée, chaque cour devient un piège potentiel pour les personnages.

La dernière scène d'action de Kingdom saison 2

Décidé à en mettre plein la vue, le réalisateur choisit également d’habiller tous les personnages en blanc, faisant ressortir le sang qui coule à flot et gicle de tous les côtés sous les coups de sabre et les morsures des infectés. Le rendu visuel n’est pas dénué d’une certaine poésie macabre.

Bientôt Kingdom Saison 3 ?

Sans trop en révéler, la fin du dernier épisode s’avère assez déroutante, avec son atmosphère suspendue, son accompagnement musical hypnotique et sa conclusion qui pose les bases de nouveaux enjeux. On relèvera bien sûr le caméo de l’actrice Jeon Ji Hyun (The Thieves, My Love From The Stars), qui était annoncée depuis des mois.

La série de zombie Kingdom 2 sur Netflix

Selon les propos tenus dernièrement par Joo Ji Hoon, l’équipe se tient prête – lui le premier – et attend le feu vert de Netflix pour Kingdom 3. Nous ne bouderons pas notre plaisir si cela se produit. La scénariste Kim Eun Hee a déjà annoncé que Jeon Ji Hyun aurait un rôle central si le renouvellement se produit – un argument qui devrait peser pour Netflix, au vu de la notoriété de l’actrice.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant dès que nous aurons du nouveau !

Elodie Leroy

Lire aussi | Rampant : Hyun Bin affronte des zombies médiévaux

Lire aussi | Critique : The Cursed, la première série de Yeon Sang-Ho