Qu’est-ce que Ji Sung, Lee Joon Gi et Yang Se Jong ont en commun, à votre avis ? Ils se sont évadés de prison dans un drama, bien entendu ! Découvrez les évasions les plus folles notre nouveau DramaParano.

A travers notre rubrique vidéo DramaParano, nous décortiquons les tropes que nous adorons retrouver inlassablement dans les dramas coréens. Après les sauvetages romantiques, les casquettes noires et les “Vestépaules”, nous nous penchons sur un sujet qui semble véritablement préoccuper les scénaristes du Pays du Matin Frais : l’évasion de prisonniers.

Oui, il est très fréquent que les protagonistes de dramas coréens fassent un petit détour par la case prison, tels des joueurs de Monopoly égarés ou piégés par le destin. Pire encore, nos héros sont bien souvent victimes de coups montés et accusés des pires méfaits. Injustement calomniés, ils clament leur innocence dans l’indifférence générale et se retrouvent condamnés en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Ji Sung, Lee Joon Gi et Yang Se Jong en savent quelque chose, eux qui ont été accusés de crimes atroces respectivement dans Defendant, Two Weeks et Duel. Et qui ont employé les méthodes les plus extrêmes dans l’unique but de prouver leur innocence.

Dans notre vidéo parodique, vous découvrirez tout sur les méthodes rocambolesques utilisées par les héros de dramas coréens pour se la jouer prison break, parfois involontairement, quitte à faire quelques dégâts matériels et à mettre des quartiers de Séoul sens dessus dessous.

On préfère vous prévenir : il y a de l’action et il y a de la casse !

De vrais criminels se sont également glissés dans cette vidéo pour nous dévoiler leurs procédés les plus retors – nous vous laissons découvrir leur identité.

Elodie Leroy

Lire aussi | DramaParano #03 : le clan des “Vestépaules”

Yang Se-Jong et Jung Jae-Young dans Duel (OCN)
Yang Se Jong et Jung Jae Young sur le tournage de Duel (OCN)