Cho Seung Woo et Bae Doona reprennent leurs personnages avec aisance et conviction dans la suite de la célèbre série coréenne de tvN.

Nous les attendions avec impatience. Trois ans après Stranger, le procureur Hwang Si Mok et la flic Han Yeo Jin sont de retour pour résoudre une enquête aux multiples ramifications. Soutenu par une réalisation soignée, Stranger 2 déploie dès ses premiers épisodes un scénario compliqué qui s’inscrit dans la parfaite continuité de la première saison. Le casting est impeccable, tandis que l’intrigue nous entraîne dans une affaire moins anodine qu’il n’y paraît sur fond de guerre ouverte entre procureurs et policiers. Nos héros pourront-ils collaborer longtemps dans ce contexte ?

Cet avis à chaud se fonde sur les deux premiers épisodes de Stranger 2.

Stranger 2 est diffusé sur tvN tous les samedi et dimanche à 21h depuis le 15 août 2020. La scénariste Lee Soo Yeon, dont le travail avait été salué sur le premier opus en 2017, est de nouveau aux commandes. Entre temps, elle a écrit Life, drama politico-médical diffusé en 2018 sur JTBC, qui s’avérait intéressant mais nettement moins réussi, et dans lequel on retrouvait aussi Cho Seung Woo.

Une chose est certaine : l’univers de Stranger ne semble jamais l’avoir vraiment quittée, si l’on en juge par l’agréable sentiment de familiarité que dégagent ces deux premiers épisodes.

Hwang Si Mok passait par là

L’introduction inquiétante, presque oppressante, de Stranger 2 séduit immédiatement par la qualité cinématographique de sa mise en scène, tout en étant annonciatrice de la complexité de l’intrigue mais aussi de l’ambivalence de son héros.

Nous y suivons une voiture évoluant sur une route déserte en pleine nuit, qui apparaît d’abord telle une tache rouge émergeant de l’immensité brumeuse à droite de l’écran, avant de se rapprocher progressivement et de s’arrêter, tous feux allumés. C’est alors que nous découvrons que le conducteur du mystérieux véhicule n’est autre que le procureur Hwang Si Mok. Après un bref moment qui le voit lutter contre le brouillard épais qui l’entoure, le voilà attiré par un détail provenant de la plage qui longe la route. Ses pas le conduisent ensuite irrésistiblement vers le lieu d’un drame. Alors que trois étudiants faisaient la fête sur la plage, deux d’entre eux se sont noyés. Et s’il ne s’agissait pas d’un accident ?

En quelques minutes, Stranger 2 établit ainsi clairement la connexion avec Stranger, dans lequel Hwang Si Mok arrivait également par hasard sur les lieux du crime qui allait déclencher toute l’affaire.

Panier de crabes

La suite ne déçoit pas. L’épisode 1 nous plonge sans attendre dans une affaire plus tordue qu’elle n’y paraît, menée avec énergie par l’inspectrice Han Yeo Jin. L’enquête révèle au grand jour les dissensions montantes entre le bureau du procureur et la police. Han Yeo Jin et Hwang Si Mok ont gardé de bonnes relations et continuent de collaborer, mais il se retrouvent bientôt pris au piège d’un conflit de grande ampleur.

Qu’il s’agisse de Choi Bit (Jeon Hye Jin) du côté de la police, ou de Woo Tae Ha (Choi Moo Sung) du côté du bureau du procureur, chaque camp fait pression sur la presse afin de faire publier des articles diffamatoires sur l’adversaire. La première lutte en effet que la police conserve son indépendance, tandis que le second met tout en œuvre pour octroyer les pleins pouvoir aux procureurs.

L’épisode 2 de Stranger 2 s’attache ainsi à mettre en place cette situation tendue tout en laissant suffisamment d’espace aux différents personnages pour exister et commencer à se positionner les uns par rapport aux autres. S’il s’avère un peu moins captivant que le premier en termes de rythme et d’ambiance, il apporte une nécessaire clarification des forces en présence au sein de ce panier de crabes.

Casting aux petits oignons

Cho Seung Woo se glisse de nouveau avec un naturel déconcertant dans la peau de l’imperturbable Hwang Si Mok, et sa présence fait beaucoup pour le sentiment de jubilation que provoque la vision de Stranger 2. Il était parvenu à nous captiver avec ce personnage sans émotion durant toute la saison 1, et le miracle devrait se reproduire avec ce second opus.

Bae Doona reprend elle aussi le personnage de Han Yeo Jin comme si elle l’avait quitté la veille. Elle arbore un look un peu plus féminin, mais nous retrouvons avec plaisir la policière décontractée que nous connaissons. On attend beaucoup de sa relation avec sa supérieure Choi Bit, qui promet d’être riche et intéressante.

Nous avons par ailleurs le plaisir de retrouver dès l’épisode 2 l’ambitieux Seo Dong Jae, campé avec toujours autant d’allant par Lee Joon Hyuk. En le voyant approcher avec aplomb l’impressionnant Woo Tae Ah pour tenter de l’entuber, on devine que celui-ci n’en a pas fini avec ses combines et devrait apporter une fois de plus du piment à la série.

Quant à Yoon Se Ah, elle fait pour l’instant une brève apparition dans le rôle de Lee Yeon Jae. Son personnage ayant repris les rênes de la société de son mari depuis la saison 1, son implication dans l’affaire devrait se préciser prochainement.

Enfin, Jeon Hye Jin (Search WWW) et Choi Moo Sung (Nokdu Flower) sont nouveaux dans l’univers de Stranger, et s’imposent tous deux avec facilité dans leurs rôles respectifs, qui ont en commun de posséder un caractère ambigu et peu avenant.

Des scores d’audience impressionnants

D’une manière générale, la série Stranger 2 réalise un sans-faute avec ces premiers épisodes, qui la rend appréciable en tant qu’admirateur de la saison 1 comme en tant que nouveau venu dans l’univers créé par Lee Soo Yeon.

Le réalisateur Park Hyun Suk, connu notamment pour le mélodrame Uncontrollably Fond et le sageuk The Princess’ Man, a la difficile tâche de succéder à l’excellent Ahn Gil Ho. Son travail recherché contribue au sentiment d’immersion que procure instantanément le drama.

Les ratings des deux premiers épisodes de Stranger 2 attestent de l’impatience du public coréen à retrouver l’univers du thriller de tvN. Avec 7,6% de parts d’audience pour son premier épisode, Stranger 2 arrive second après Mr. Sunshine pour un premier épisode de série sur la chaîne, soit un résultat impressionnant.

Il est de plus à noter que le drama est également disponible sur Netflix en Asie et dans le monde anglophone à l’heure actuelle. Il sera intéressant de voir s’il parvient à maintenir ce niveau, sachant que le deuxième épisode a réalisé un score légèrement inférieur avec 6,4%.

Stranger 2 sera prochainement disponible sur Netflix France.

Caroline Leroy

Lire aussi | Flower of Evil : avis sur le thriller de Lee Jun Ki et Moon Chae Won