Yang Se Jong sexy et stylé pour le magazine masculin GQ Korea

Date :

En attendant la sortie de Doona!, Yang Se Jong nous fait de l’œil avec un photoshoot sexy et stylé pour le numéro d’avril 2023 du magazine GQ Korea.

L’année 2023 sera celle du grand retour de Yang Se Jong sur les écrans. Alors que le tournage de Doona! s’est achevé le 20 février 2023 après sept longs mois, l’acteur a accordé pour la première fois une interview à un magazine de mode pour homme, GQ Korea.

Sous l’œil du photographe Kim Hee Jun, connu pour ses photos de mode sensuelles privilégiant les tons pastel, l’acteur de 30 ans se dévoile sous plusieurs facettes complémentaires, parfois surprenantes, entre fraicheur juvénile, élégance naturelle et séduction langoureuse.

Une photo en noir et blanc le montre d’abord riant aux éclats, habillé d’une veste et d’un pantalon en jean et tenant une fleur dans les mains, comme un étudiant amoureux prêt à faire sa déclaration. Elle met en avant son air jeune et naturel, qui s’accorde joliment avec l’esprit de son drama à venir. Il s’agit d’ailleurs de la première photo révélée par GQ Korea sur les réseaux sociaux.

Sur une autre photo en noir et blanc, il semble perdu dans ses pensées, le visage appuyé contre un épais rideau. Le jeu d’ombres et de lumières met en valeur la ligne élégante de son profil, et il se dégage de ce tableau un sentiment à la fois esthétique et mystérieux.

La partie noir et blanc se clôt avec une photo en pied sur laquelle il semble prêt à l’action, le regard perçant, simplement vêtu d’un pull et d’un bermuda et tenant un casque de boxe – sa passion du moment – au-dessus de sa tête.

Les photos en couleur adoptent cependant un ton plus séducteur et représentent à ce titre une nouveauté. Même si certaines des photos précédentes de Yang Se Jong sont réellement sexy, comme sa sublime séance « cheveux longs » du début 2020, il laisse rarement dépasser ne serait-ce que quelques centimètres de peau lorsqu’il pose dans les magazines d’une manière générale – tout au plus sur quelques photos en t-shirt.

Dans cette séance, il ne s’exhibe pas non plus, restant en cela fidèle à lui-même. Mais il ose davantage, et cela donne un feeling différent.

Dans une photo particulièrement réussie, il est ainsi vêtu d’une veste en cuir légèrement décolletée. De manière intéressante, il est assis sur une chaise dans une pose aguicheuse dont l’effet est subtilement contrebalancé par le gant de boxe qu’il porte à la main droite. Sur une autre photo couleur, qui est visible sur l’article source du magazine, il arbore un style dandy moderne avec une veste noire et une chemise entrouverte.

Mais la photo la plus remarquable de cette superbe série est celle où Yang Se Jong apparait alangui sur un canapé, le regard fixé droit vers l’objectif, et la main tirant le col de son t-shirt dans un geste d’invitation. La composition de la photo et la pose qu’il adopte mettent en valeur certains de ses plus beaux atouts – yeux, bouche, cou, main, poignet et avant-bras – tandis que l’éclairage confère à sa peau un aspect satiné qui contraste avec le noir profond du vêtement et du canapé. Une photo sexy et artistique qui compte déjà parmi les plus belles photos de l’acteur à ce jour. Elle a d’ailleurs suscité des réactions particulièrement enthousiastes sur les réseaux sociaux.

Dans l’interview intitulée « Les gens calmes sont les plus bruyants à l’intérieur », Yang Se Jong répond comme toujours avec une grande honnêteté aux questions qui lui sont posées, évoquant les difficultés qu’il a rencontrées jusqu’à présent, mais aussi la manière dont il est parvenu à les surmonter. Parmi celles-ci, il y a la solitude du métier d’acteur, qui lui a parfois pesé douloureusement à ses débuts, et qu’il estime être parvenu à mieux apprivoiser.

Yang Se Jong aborde également ouvertement le sujet de son anxiété chronique, dont il sait qu’elle ne disparaitra jamais. Il explique : « Plutôt que de chercher à me débarrasser de l’anxiété, je me concentre désormais sur la manière de la gérer. Je crois que j’ai développé une méthode consistant à aménager des espaces d’aération pour m’auto-transfuser suffisamment pour ne pas ressentir l’anxiété. »

Plus d’un an après son retour de l’armée, il avoue de manière inattendue n’avoir eu aucune pensée pour son métier d’acteur durant la première année de son service, précisant même qu’il était heureux ainsi. Puis le déclic est venu : « Après m’être concentré sur la vie de soldat, j’ai commencé à repenser au fait de jouer en passant en revue mon projet de retour. Comme je prenais mon temps, je me sentais définitivement moins impulsif. » Une nécessaire prise de recul qui explique sans doute qu’il ait eu besoin d’un délai pour revenir sur le devant de la scène.

Concernant son métier, il réitère sa volonté de faire preuve d’une sincérité absolue dans son jeu, tout en admettant qu’il est très difficile d’appliquer ce précepte dans chaque scène. « C’est pourquoi je relis constamment le scénario. (…) Lorsque je suis seul, je pratique énormément mon jeu », explique-t-il.

Enfin, si ses choix se portent en priorité sur des histoires réalistes, retenons qu’il n’est pas opposé au fait de jouer un personnage de méchant, bien au contraire. « Je veux le faire. », affirme-t-il, avant d’ajouter avec un rire : « Mais je dois d’abord consulter mon agence ».

L’interview est accompagnée d’une vidéo très amusante sur le principe du « Et si ? », dans laquelle Yang Se Jong répond à pas moins de 20 questions insolites, liées de près ou de loin à son prochain drama. On y apprend au passage qu’il regarde certaines des vidéos Youtube qui lui sont consacrées, ce qui ne laisse pas indifférent.

Quant au photoshoot, il est complété par des photos behind the scenes somptueuses, réunies au format HD sur une page mise en ligne par l’agence Blossom Entertainment.

Le drama Doona! de Lee Jeong Hyo sera disponible sur Netflix au troisième trimestre 2023.

Source : GQ Korea

Caroline Leroy

Lire aussi | Photos : Yang Se Jong parle de sa passion pour le métier d’acteur

En ce moment

mouse (2021), 마우스

Mouse (2021) Ep. 1-2 : un début impressionnant et dérangeant

Entre psychopathie et théorie scientifique, le drama Mouse (2021) promet une enquête tortueuse et perturbante aux côtés de Lee Seung Gi.

Actualité

Critiques

Related articles

Premiers teasers décoiffants pour Thirty But Seventeen !

Les premiers teasers de Thirty But Seenteen réservent une surprise capillaire de taille. Diffusion sur SBS à partir du 23 juillet 2018.

Critique : Dr Romantic 2, drama médical divertissant

Le nouvel opus de la célèbre série TV coréenne demeure efficace et sympathique, même s'il n'atteint jamais le niveau de la formidable saison 1.

Pub vidéo : Yang Se Jong nous offre son cœur

Le héros de 30 But 17 met ses talents d'acteur au service d'une jolie publicité institutionnelle. Publiée le 30 octobre 2018, la vidéo remporte déjà un certain succès.

Prix Baeksang : Yang Se-jong est la révélation masculine de 2018

Yang Se-jong vient de remporter le prix de la révélation masculine aux très prestigieux Baeksang Art Awards pour sa performance dans Temperature of Love.