Son Hyun Joo est impérial en flic buté et chaleureux dans ce drama policier hors normes, disponible sur Netflix, qui s’impose parmi les indispensables de l’année 2020.

Décrite comme la lutte entre ceux qui veulent mettre à jour la vérité et ceux qui cherchent à la dissimuler, la série coréenne The Good Detective s’attaque aux connections parfois douteuses qui existent entre les mondes de la police, des procureurs, de la politique et du journalisme. Le programme a l’air chargé, presque trop ambitieux, et pourtant le drama s’avère étonnamment plaisant à suivre, ménageant ce qu’il faut de légèreté et d’émotion pour appuyer l’âpreté de son propos. Bénéficiant d’une belle écriture et d’une réalisation précise, The Good Detective peut également compter sur l’excellente interprétation de son casting d’ensemble mené par l’extraordinaire Son Hyun Joo.

Sno Hyun Joo dans The Good Detective

Collaboration fructueuse

Avec The Good Detective, le réalisateur Jo Nam Kook retrouve l’acteur Son Hyun Joo pour la quatrième fois, après Perfect Neighbor, The Chaser et Empire of Gold. Succès public et critique en 2012, le drama The Chaser avait valu à ce dernier une collection de prix d’interprétation prestigieux, donnant un second souffle à sa carrière. Les retrouvailles ne s’arrêtent pas là, puisque le réalisateur renouvelle également sa collaboration fructueuse avec le scénariste Choi Jin Won, trois ans après Untouchable.

L’intrigue de The Good Detective nous emmène dans la ville d’Incheon, où Kang Do Chang (Son Hyun Joo) travaille en tant que policier depuis 18 ans. Efficace mais impulsif, Do Chang a tendance à se fier à son intuition pour résoudre les affaires qui lui sont confiées. Un jour, il est contraint de faire équipe avec Oh Ji Hyuk (Jang Seung Jo), un flic d’élite trentenaire issu de Séoul, dont le tempérament cérébral et peu loquace apparaît comme son exact opposé.

Ensemble, les deux hommes rouvrent une affaire qui avait abouti cinq ans auparavant à l’incarcération d’un homme, Lee Dae Chul (Jo Jae Yoon), pour le double meurtre d’une jeune femme et d’un policier. Leur enquête les conduit bientôt à suspecter le businessman Oh Jong Tae (Oh Jung Se), qui entretient des liens étroits avec le milieu politique. Une journaliste téméraire, Jin Seo Kyung (Lee Elijah), entreprend aussi de se mêler de l’affaire.  

A partir de ce canevas aux allures de « buddy movie », Choi Jin Won compose une intrigue policière qui brille par sa richesse et sa complexité tout en accordant la part belle à ses nombreux personnages.

Enquête policière sous pression

L’une des grandes qualités de The Good Detective réside dans le sens du détail avec lequel les différents milieux – policier, politique, judiciaire et journalistique – sont dépeints, ainsi que dans la manière dont les interactions intra et inter-milieux entre les protagonistes influencent en cascade le cours des événements.

Kang Do Chang se trouvant être le policier qui a procédé à l’arrestation de Lee Dae Chul dans le passé, son sentiment de culpabilité sert de moteur à l’enquête qu’il mène sans relâche pour faire la lumière sur l’affaire, quitte à affronter sa hiérarchie directe et indirecte. De son côté, Oh Ji Hyuk fait face à une situation épineuse puisque le fameux Oh Jong Tae, au centre de toutes les interrogations, n’est autre que son cousin.

A ces situations s’ajoutent les rivalités féroces qui se jouent au sein même du commissariat, tandis que des soupçons de corruption entourent le chef de la police d’Incheon, Moon Sang Beom (Son Jong Hak) et l’inspecteur Nam Guk Hyun (Yang Hyun Min). Du côté des journalistes, Jin Seo Kyung ne se doute pas que son mentor Yoo Jung Seok (Ji Seung Hyun) est le frère du futur candidat au poste de ministre de la Justice.

The Good Detective ; Ji Seung Hyun

Tandis que le mystère s’épaissit, que les tueurs à gage s’invitent dans la partie et que les personnages sont confrontés à d’insolubles dilemmes, la narration de The Good Detective ne perd jamais de sa fluidité ni de sa cohérence. De même que les scènes d’action sont sèches et brutales, les révélations produisent d’autant plus d’impact que le drama ne recourt pas aux rebondissements inutiles. La réalisation remarquable de Jo Nam Gook va à l’essentiel, tout en donnant vie à chaque scène avec réalisme.

A ce titre, le regard humain porté sur les personnages ainsi que sur les victimes collatérales de l’affaire fait la particularité de The Good Detective. L’enquête est en effet constamment mise en perspective avec la réalité sociale et familiale des protagonistes, à commencer par celle de son héros.

Son Hyun Joo, l’âme de The Good Detective 

Kang Do Chang est un flic vétéran respecté, mais il mène une vie modeste dans un appartement qu’il partage avec sa sœur divorcée Kang Eun Hee (Baek Eun Hye), qui a perdu la garde de son jeune fils. Par culpabilité envers Lee Dae Chul, qu’il a contribué à faire enfermer, il adopte plus ou moins la fille de ce dernier, Lee Eun Hye (Lee Ha Eun), devenue une adolescente à la dérive.

Dans le rôle de ce flic au grand cœur, pourvoyeur d’une étrange famille recomposée, Son Hyun Joo est tout simplement formidable. Tour à tour drôle, intransigeant, impétueux et émouvant, il est le socle bienveillant sur lequel s’appuie l’ensemble et incarne à lui seul le caractère multi-dimensionnel de ce polar peu conventionnel.

Face à lui, Jang Seung Jo, rencontré récemment dans Chocolate et Encounter, se hisse parmi les acteurs de premier plan en composant un personnage flegmatique et badass, en parfaite alchimie avec son partenaire.

Lee Elijah, vue dans Miss Hammurabi, est épatante en journaliste pugnace, tandis que Oh Jung Se glace les sangs dans un rôle situé aux antipodes de celui qu’il tient dans It’s Okay Not To Be Okay.

The Good Detective doit aussi beaucoup aux performances de Jo Jae Yoon (SKY Castle), déchirant en père privé de sa fille, ainsi que de Ji Seung Hyun (My Country: The New Age) en rédacteur en chef ambigu, Son Jong Hak (Flower of Evil) en patron brut de décoffrage, Shin Dong Mi (Record of Youth) en flic psychorigide et Yang Hyun Min (Melting Me Solftly) en chef de bridage haïssable.

Initialement prévu en avril 2020, The Good Detective a finalement été diffusé sur JTBC du 6 juillet au 25 août 2020 en raison de l’épidémie de Covid-19. Ses scores d’audience, en constante augmentation, ont totalisé en moyenne 5,576%, avec un pic à 7,609%. Un succès mérité qui devrait se poursuivre sur Netflix.

Caroline Leroy

Lire aussi | Do You Like Brahms? : Park Eun Bin et Kim Min Jae dans un drama introspectif et émouvant

Ci-dessous, la bande-annonce de The Good Detective :