Extraordinary Attorney Woo Ep. 1-2 : la série juridique phénomène à ne pas manquer

par Caroline Leroy

Disponible sur Netflix, Extraordinary Attorney Woo est un drama aussi original et attachant que son héroïne, jouée avec passion par Park Eun Bin. Avis sur les deux premiers épisodes.

Woo Young Woo (Park Eun Bin) est une jeune avocate diplômée avec les honneurs de la prestigieuse Université de Séoul. Elle vient de décrocher son premier job au sein du grand cabinet d’avocats Hanbada, pour travailler sous les ordres de Jung Mun Seok (Kang Ki Young).

Atteinte d’un trouble du spectre autistique, Woo Young fait face aux préjugés de certains de ses collègues et clients, car elle manque à la fois de compétences sociales et d’empathie malgré son génie. Elle s’attire néanmoins rapidement la sympathie de Lee Jun Ho (Kang Tae Oh), un collègue avocat avec lequel elle collabore sur ses premières affaires.

L’avocate Woo Young Woo (Park Eun Bin) dans Extraordinary Attorney Woo (ENA / Netflix)

Extraordinary Attorney Woo est le phénomène drama du moment. Alors qu’il débutait le 29 juin 2022 sur la chaîne câblée ENA avec un score d’audience de 0,9%, il avait déjà multiplié ce chiffre par dix au bout de 5 épisodes seulement. Bonne nouvelle : le drama est simultanément diffusé en France sur Netflix depuis le 13 juillet à raison de deux épisodes par semaine.

Même s’il est toujours difficile d’expliquer les raisons d’un engouement aussi massif et instantané autour d’une œuvre, il apparaît évident dès les deux premiers épisodes que la qualité de la mise en place et la sympathie suscitée par les personnages principaux y contribuent largement.

Il faut dire que le réalisateur d’Extraordinary Attorney Woo n’est autre que Yoo In Sik, soit l’un des talents les plus éclatants du petit écran coréen – on lui doit, entre autres, les inoubliables Dr Romantic et Vagabond. De son côté, Moon Ji Won n’a jamais écrit de drama, mais elle est la scénariste d’un film sorti en 2019, Innocent Witness, où il est question d’une adolescente atteinte du syndrome d’Asperger.

Kang Tae Oh et Park Eun Bin
Kang Tae Oh et Park Eun Bin

La collaboration entre les deux artistes fait des étincelles dès les premières scènes, qui nous présentent d’abord le passé de Woo Young Woo sur un ton oscillant brillamment entre le conte et le drame réaliste, pour nous plonger ensuite dans les péripéties de sa première expérience professionnelle.

Extraordinary Attorney Woo se transforme alors en drama procédural au style unique, qui maintient un parfait équilibre entre réflexion, humour et émotion. S’appuyant sur une narration très fluide et rythmée, les deux premiers épisodes se focalisent chacun sur une affaire en particulier, levant au passage le voile sur certains drames ordinaires. On apprécie notamment l’humanité avec laquelle est traité le cas du couple âgé dans le premier épisode.

Les affaires sont ainsi non seulement intéressantes et nuancées, mais elles sont aussi à chaque fois l’occasion pour l’avocate autiste Woo Young Woo de développer un peu son empathie et d’avancer de fait dans son propre parcours initiatique.

Kang Ki Young dans Extraordinary Attorney Woo
Kang Ki Young

L’une des grandes forces d’Extraordinary Attorney Woo consiste à ce titre à créer une proximité immédiate avec l’héroïne alors même que son handicap est clairement évoqué dès le début. On s’amuse de l’amour immodéré que porte Young Woo aux baleines et on rit forcément de ses maladresses – son désarroi cocasse devant la porte battante du hall de la société – tout en se surprenant plus d’une fois à penser que l’on a peut-être, nous aussi, des petits travers qui font sourire les autres.

Après le drame délicat Do You Like Brahms? et le sageuk romantique The King’s Affection, l’actrice Park Eun Bin change une fois de plus de registre. Son interprétation extrêmement juste est pour beaucoup dans l’identification que suscite naturellement Young Woo. Très immergée dans son rôle, elle parvient à la fois à la rendre très attachante et à nous mettre de son côté lorsqu’elle débusque les détails que personne n’a vus ou lorsqu’elle plaide passionnément à la cour.

Le casting secondaire est également un régal, à commencer par le toujours excellent Kang Ki Young (Moments Of Eighteen) en patron méfiant mais chaleureux, dont on espère que le rôle continuera de s’étoffer au fil des épisodes. Kang Tae Oh (Run On) accède lui aussi à une notoriété méritée dans le rôle d’un avocat attentionné aux côtés de Young Woo, et son alchimie avec Park Eun Bin fonctionne dès leur première rencontre.

Le succès retentissant de Extraordinary Attorney Woo a déjà donné lieu à plusieurs annonces. Non seulement il est déjà prévu que le drama soit adapté en webtoon, mais il aura sans doute droit à son remake américain. Il s’agit aussi du drama non-anglophone le plus vu au monde sur Netflix sur la semaine du 4 au 10 juillet 2022, devant Money Heist Korea. Tout cela alors que la diffusion n’a pas encore atteint la moitié des 16 épisodes prévus.

Il s’agit aussi d’un triomphe personnel pour Park Eun Bin, qui passe en un éclair devant Seo Ye Ji (Eve) et Seo Hyun Jin (Why Her ?) pour devenir l’actrice générant le plus gros buzz actuellement, et voit du même coup pleuvoir les offres de contrats publicitaires. Décidément un drama à surveiller de près.

Caroline Leroy

Lire aussi | Alchemy Of Souls, avec Lee Jae Wook : avis sur les 4 premiers épisodes

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire