Photos : Kim Go Eun pose en Chanel et raconte le tournage de Little Women

par Elodie Leroy

Actuellement à d’affiche de Little Women, Kim Go Eun pose en vêtements Chanel et parle de son drama dans le numéro d’octobre 2022 de Marie Claire Korea.

L’année 2022 est-elle l’année Kim Go Eun ? De la comédie Yumi’s Cells 2, sortie sur TVING cet été, au thriller Little Women, qui vient tout juste d’arriver sur Netflix, l’actrice de 31 ans enchaîne les succès et fait partie des talents les plus en vue dans l’industrie des dramas coréens. Depuis 2019, Kim Go Eun est également ambassadrice globale de la marque française Chanel. La collection automne-hiver de cette dernière est l’occasion pour le magazine Marie Claire Korea de lui consacrer un joli photoshoot accompagné d’une interview dans laquelle elle revient sur le tournage de Little Women. Voici notre débrief.

Interpréter Oh In Joo, un nouveau défi

La diffusion de Little Women vient tout juste de s’achever en Corée du Sud, mais le drama n’a pas fini de faire parler de lui à l’international. Sur Netflix, il fait partie du Top 10 de la plateforme depuis un mois et voit son score croître de semaine en semaine, occupant actuellement le 3e rang parmi les séries non-anglophones et le 6e rang toutes langues confondues (source: top10.netflix.com).

Sur les raisons qui l’ont poussée à choisir ce drama, Kim Go Eun se montre sûre d’elle : « Je suis une grande fan de la scénariste Jung Seo Kyung et de la réalisatrice Kim Hee Won. Il n’y avait pas de raison que je refuse de jouer dans ce drama. Le scénario était également très intéressant. ».

Dans ce drama inspiré librement du roman Les Quatre Filles du Docteur March, de Louisa May Alcott, Kim Go Eun interprète Oh In Joo, l’aînée de la fratrie, une jeune femme ordinaire qui découvre un sac contenant 70 milliards de Won après l’assassinat de l’une de ses amies. Cette découverte l’amène à se heurter à la famille la plus influente du pays. « [In Joo] est la seule qui n’utilise pas sa tête, qui agit de manière transparente et frappe directement avec son corps », raconte l’actrice. « Elle donne l’impression d’être emportée quelque part, mais en réalité, c’est une personne qui va de l’avant de manière plus ferme que n’importe qui d’autre. »

Quand elle évoque le tournage de Little Women, elle n’hésite pas à rendre hommage à ses co-stars. Elle salue notamment l’audace de Park Ji Hu (All of Us Are Dead) : « Il est facile de se défiler devant une situation effrayante ou une situation qui ne se déroule pas comme vous le souhaitez. Mais quand cela se produisait, Ji Hu disait simplement : “Ah, je ne sais pas” et elle agissait, et c’était cool. » De Nam Ji Hyun (365: Repeat the Year), elle vante la force intérieure : « Ji Hyun est comme un très gros bateau. Tout semble se dérouler tranquillement, mais il y a des gens qui ont un énorme pouvoir en eux. C’est une actrice qui observe silencieusement la scène avec son immense talent. Je pouvais donc agir en toute confiance. »

Le tournage ne semble cependant pas avoir été de tout repos, même s’il s’est déroulé dans la bonne humeur selon l’actrice : « Ce qui est drôle, c’est que tous les acteurs avaient quelque chose en commun : ils disaient tous que leur personnage était trop difficile ! »

Actrice et observatrice

Une chose est sûre, la performance Kim Go Eun dans le rôle d’In Joo participe beaucoup au succès du drama. Ce rôle vient enrichir un répertoire de personnages très varié, de la délinquante Il Yeong dans Coin Locker Girl (2015) à l’innocente Eun Tak dans Goblin (tvN, 2016), en passant par l’étudiante amoureuse dans Cheese in the Trap (tvN, 2016) ou la timide employée de bureau dans Yumi’s Cells (tvN, depuis 2021).

Quel est le secret de son jeu d’actrice ? Elle nous donne quelques indices : « Quand j’étais à l’université, mes amis me disaient souvent : “Pourquoi est-ce que tu fixes les gens comme ça ? Je repensais à certaines choses et je me disais “Quand est-ce que j’ai vu ça ?” Puis, certains aspects me revenaient de manière suffisamment détaillée pour me permettre d’imiter les mouvements des personnes qui j’avais observées. C’est là que j’ai commencé à réaliser que j’avais l’habitude d’observer les autres. A partir de ce moment, je me suis efforcée de ne pas trop regarder les gens, mais il y a des choses qui attirent mon regard. »

Cette soif d’observer s’accompagne d’une capacité à se remettre en question, ce qui explique qu’elle ne se repose jamais sur ses lauriers et se lance constamment de nouveaux challenges : « Je pense que le métier d’acteur requiert de douter de soi en permanence. Il faut être à l’affût du moment dangereux où vous pensez que c’est juste. »

Diffusé en Corée du 3 septembre au 9 octobre sur tvN, Little Women est disponible depuis le 8 octobre sur Netflix France. Retrouvez ci-dessous la vidéo avec sous-titres anglais proposée par le magazine Marie Clarie Korea.

Elodie Leroy

Source : Marie Claire Korea – Octobre 2022

Lire aussi | Yang Se Jong : nouvelles photos de profil pour un nouveau départ

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire