Nxde, The Astronaut, Maniac… Top 31 des chansons de K-pop de 2022

Date :

De Jin à Stray Kids, en passant par (G)I-DLE, découvrez notre sélection des 31 chansons de K-pop qui ont marqué l’année 2022.

L’influence de la K-pop sur la culture pop mondiale n’est plus à prouver. Les 31 morceaux que nous avons sélectionnés pour vous prouvent une fois de plus l’extraordinaire créativité qui caractérise cette industrie. Qu’il s’agisse des groupes masculins ou féminins, l’année K-pop 2022 nous a offert une explosion de sons et d’images toujours plus colorés, plus captivants, parfois surréalistes. L’année a également été marquée par une série de solos de grande qualité, parmi lesquels nous avons dû faire des choix cornéliens.

Découvrez sans plus tarder notre sélection des meilleurs titres K-pop de 2022. L’ordre ne constitue pas un classement, mais plutôt un agencement alternant les styles et les ambiances, afin de réaliser une playlist que vous pourrez découvrir dans son intégralité sur notre chaîne StellarSisTV.

Voir la playlist K-pop 2022 sur StellarSisTV

PSY – That That (feat. Suga de BTS)

Il y a 10 ans, Gangnam Style faisait danser le monde entier et battait tous les records de vues sur YouTube. Depuis, le succès de PSY ne se dément pas et chacune de ses sorties crée l’événement. Extrait de son neuvième album studio, le titre That That marque la première collaboration du rappeur avec Suga de BTS, qui œuvre également en tant que coproducteur.

Énergique et ludique, le titre ambitionne de nous redonner la pêche après la difficile période du COVID-19 (« La pandémie, c’est fini, eh ouais ! Je me sens incroyable, les vibrations arrivent. »). That That est illustré par un clip très fun aux allures de western (mais tourné sur une plage d’Incheon !), dans lequel PSY apparaît d’abord tel un roi entouré de ses danseurs, avant que Suga ne vienne lui contester la vedette. La scène où ils miment de s’affronter au combat, et où PSY se fait écraser par Suga, peut sans difficulté être vue comme une manière, pour PSY, d’assumer sa position de vétéran face à BTS, qui représente la jeune génération. Dans la dernière partie, les deux artistes s’unissent amicalement dans une chorégraphie dynamique pour faire le show.

BIGBANG – Still Life

L’événement K-pop majeur de l’année 2022 est le retour sur le devant de la scène de BIGBANG, le boy group légendaire dont le succès à l’international a grandement contribué à ouvrir le monde à la K-pop. BIGBANG était inactif depuis 2017. Après le départ de T.O.P. au service militaire, le groupe a été frappé par plusieurs scandales, dont le plus notable a provoqué le départ de Seungri. Pour leur grand retour en 2022, les BIGBANG n’étaient plus que quatre : G-dragon, T.O.P., Taeyang et Daesung.

La chanson Still Life, une ballade dont le style pop s’affranchit du mélange de R&B et d’EDM qui a fait leur succès, a ému les fans par le sentiment de nostalgie qui s’en dégage. Dans le clip, les membres apparaissent séparément dans des décors évoquant les différentes saisons. La vidéo fait également référence à l’univers personnel de chacun, notamment à travers les allusions à la religion chrétienne pour Taeyang (un extrait de la Bible est inscrit sur le mur en ruine) et un décor lunaire pour T.O.P (il se rendra effectivement bientôt dans l’espace !). Le groupe paraît vouloir nous dire qu’il a fait le deuil de ce qu’il était et qu’une voie nouvelle s’ouvre à chacun. L’actualité récente du groupe semble confirmer ce sentiment, puisque les membres du groupe ont fait des choix contractuels distincts (GD est resté chez YG, Taeyang est passé dans la filiale The Black Label, tandis que T.O.P. et Daesung ont quitté YG).

LE SSERAFIM – ANTIFRAGILE

Une météorite pourrait s’écraser sur terre qu’elles ne perdraient pas leur confiance en elles ! LE SSERAFIM, l’un des girl groups lancés cette année par HYBE, le label de BTS, a cartonné avec l’EP Antifragile, dont la chanson-titre fait partie de cette sélection. Sur un rythme accrocheur aux accents latino, le clip met en scène les cinq chanteuses affirmant leur force en dansant dans un univers urbain qui s’effondre peu à peu autour d’elles. Difficile de ne pas garder dans la tête le fameux « Anti-ti-ti-ti fragile, fragile » !

SEVENTEEN – Hot

Titre phare de Face The Sun, le nouvel album de Seventeen, Hot nous a bien accrochées par son rythme entraînant et son concept western. La chanson commence par des notes de guitare, avant d’envoyer un son et des vocalises percutants typiques de la K-pop. La répétition de « Hot » dans le refrain confère vite à la chanson un côté obsédant. Nous vous avouons que l’auto-tune nous a un peu effrayées dans les premières secondes, mais nous avons changé d’avis en cours de route. L’effet produit un contraste intéressant avec l’accompagnement à la guitare électrique. Le clip de Hot, qui développe le concept du western en y injectant des éléments mythologiques, est d’une richesse visuelle étourdissante, que ce soit sur le plan du montage, des idées visuelles ou même des tenues des chanteurs. Pour l’anecdote, le haut transparent de The8, qui apparait à 2min06, a été refusé sur plusieurs plateaux télé coréens, car il était jugé trop sexy !

BLACKPINK – Pink Venom

Chaque titre de BLACKPINK provoque un séisme sur la scène musicale internationale et Pink Venom ne fait pas exception à la règle. Rien que sur Youtube, le clip a attiré plus de 500 millions de visiteurs en quelques mois, et son parcours est loin d’être terminé. Pink Venom mélange de manière créative des sonorités moyen-orientales avec des sons EDM. Dans le clip, les quatre chanteuses déploient tout leur charisme et révèlent plusieurs facettes, entre Jennie et Lisa qui se la jouent hip hop, Rosé qui manie la guitare électrique et Jisoo qui en met plein la vue dans une robe blanche princière. Un MV de luxe pour un titre d’une efficacité redoutable.

KINGDOM – Ascension

La K-pop avec storytelling sophistiqué fait son grand retour avec KINGDOM, un boy group créé en 2021 et aujourd’hui pourvu de sept membres. Le concept ? Chaque EP fait référence à l’histoire d’un roi, d’un empereur ou d’un tsar. Extrait de History Of Kingdom : Part IV. Dann, le titre présenté ci-dessous s’intitule Ascension et s’inspire de l’histoire de Tangun, fondateur du royaume de Gojoseon (-2333 avant JC). Si le clip joue la carte de la fantaisie (il y a peu de chance que les hommes de cette époque aient arboré des coiffures de star de K-pop !), on appréciera le soin esthétique apporté aux décors, aux costumes et à la photographie, qui met en valeur un titre aux sonorités puissantes et dont la construction s’affranchit de la structure habituelle des morceaux de K-pop. Un groupe prometteur à surveiller.

BIBI – BIBI Vengeance (나쁜년)

Repérée par Yoon Mi Rae, la chanteuse solo BIBI, 24 ans, révèle depuis ses débuts en 2018 une personnalité sans filtre, en marge des standards de la K-pop. Le titre BIBI Vengeance a attiré notre attention par son clip vidéo, dans lequel elle s’approprie les codes d’un genre très masculin : le film de mafia. Dans le scénario, elle interprète la cheffe mafieuse qui se venge d’un politicien campé par l’acteur Hyun Bong Sik (Narco-Saints). Autant vous dire que le bonhomm passe un sale quart d’heure ! On adore le refrain entêtant (« nappeun yeo ») et la chorégraphie dans laquelle la chanteuse enchaîne les postures menaçantes, les regards de cinglée et les références à l’acte de tuer. Et si vous trouvez cela violent, sachez que le MV d’Animal Farm, sorti la même année, est encore bien plus saignant !

Sunmi – Heart Burn

Dans un style très différent, Sunmi, toujours aussi imprévisible, nous revient elle aussi avec un concept de personnage féminin qui fait un peu peur. Sur un son puisant ses inspirations dans la pop des années 90, le MV de Heart Burn nous conte l’histoire d’une femme atteinte d’une terrible malédiction, puisque tous les hommes avec lesquels elle passe la nuit finissent par périr dans d’atroces souffrances. La chanteuse, qui paraît tout droit sortie d’une légende européenne avec sa grande chevelure rousse ondulée, traverse les époques et sème des victimes un peu partout dans le monde.

KEY – Gasoline

Key, de SHINee, fait un retour flamboyant avec l’album Gasoline, qui s’éloigne de la tonalité brit pop du précédent (l’excellent Face, sorti en 2018), mais confirme son charisme et l’étendue de son registre en tant qu’artiste solo. Le premier titre de l’album, Gasoline, est un morceau pop puissant et entraînant dont il est également le parolier. Il s’accompagne d’un clip vidéo dansant dans lequel Key, qui a toujours été connu pour son goût prononcé pour la mode, nous gâte avec des tenues toujours plus extravagantes.

IVE – After Like

IVE, c’est le nouveau girl group qui monte sur la scène K-pop, voire sur la scène internationale. Lancé en décembre 2021 par Starship Entertainment, IVE est composé d’anciennes membres d’Iz*One : An Yu Jin, Jang Won Young, Gaeul, Liz, Rei et Leeseo. Le groupe a trouvé son public dès son premier single, Eleven, et enchaîne des scores impressionnants depuis un an. Il suffit de regarder les vues de leurs clips vidéo sur YouTube pour s’en convaincre : 158 millions rien que pour ce titre, After Like, un son pop aux accents disco qui s’autorise un petit sample issu du célèbre I will survive de Gloria Gaynor.

Stray Kids – Maniac

Extrait de leur sixième EP, Oddinary, le titre Maniac est le premier titre de Stray Kids à se hisser dans plusieurs classements du magazine Billboard aux Etats-Unis, un succès qui confirme le potentiel énorme de ce groupe lancé en 2018 par la JYP Entertainment. Mélange énergique de hip hop et d’électropop, Maniac parle de personnes étranges qui cassent les normes établies dans la société – il s’agit également du thème de l’album. Sur le plan musical, le titre mixe de manière intéressante des sons puissants au synthé et des basses appuyées, des arrangements inventifs qui se mettent judicieusement en retrait dans le refrain, lorsque les chanteurs prononcent simplement « maniac » dans les graves.

Fun et décalé, le clip vidéo illustre le thème de la chanson à travers une succession de séquences un peu bizarres, entre le look surréaliste de Han dans le métro, les démultiplications de Lee Know en garçon de café et les visions des chanteurs dansant autour d’un cerveau géant. Ce grain de folie l’empêche pas les Stray Kids de délivrer de beaux moments de coordination à travers une chorégraphie à la fois impressionnante et décontractée – mention à Felix, qui exécute le mouvement clé de manière particulièrement cool dans le premier refrain.

Monsta X – Love

Toujours prêts à nous surprendre, les Monsta X signent avec Love un titre particulièrement classieux. Moins agressif que les titres qui ont fait leur notoriété, il met en valeur les voix des cinq chanteurs (Shawnu est au service militaire) sur un fond musical sophistiqué, dans lequel les notes de guitare sont enveloppées par un son EDM aérien. La structure de la chanson s’avère complexe et alterne les moments mélodieux et les parties lorgnant vers le hip hop. On aime tout particulièrement le contraste entre les interventions percutantes de Jooheon et les jolies notes aiguës de Kihyun. Le clip, très esthétique, est dans l’esprit de la chanson. Les Monsta X apparaissent d’abord dans des tenues casual, avant de nous en mettre plein les yeux avec des costumes classiques à paillettes et une chorégraphie tout en élégance.

NCT 127 – 2 Baddies

« Two baddies, two baddies, one Porsche ! » La dinguerie de l’année est bien entendu signée NCT 127, soit le boy group le plus innovant de Corée du Sud. Mélange expérimental de hip hop, de dance et d’électro, 2 Baddies fait chanter en chœur les membres du groupe dans un refrain addictif. Le clip est bien entendu complètement allumé. A la fois ultra moderne et ultra kitsch – oui, avec NCT 127, la cohabitation est possible –, la vidéo intègre des éléments en 3D et en 2D dans les séquences live pour mettre en scène les chanteurs dans des décors psychédéliques en parfaite adéquation avec leurs tenues bariolées. On adore le look de Taeyong en culotte courte à fleurs jaunes et les séquences hallucinées de Doyoung au volant.

Jung Kook – Dreamers (feat. Fahad Al Kubaisi)

La participation de Jung Kook à la cérémonie d’ouverture de la Coupe du Monde fait partie des événements pop de l’année. Extrait de la bande son officiel de la compétition, Dreamers voit Jung Kook chanter en duo avec le chanteur qatari Fahad Al Kubaisi, une célébrité locale. La rencontre culturelle fonctionne étonnamment bien sur le plan musical. Le clip vidéo fait voyager notre imagination avec des images du pays et des séquences oniriques dans lesquelles un requin-baleine navigue entre les gratte-ciels. Il va sans dire que le titre a conquis les charts dans le monde entier.

RM – Wild Flower

Les réalisations solo de RM sont toujours surprenantes et explorent des styles très différents du celui de BTS. Extrait d’Indigo, son nouvel album, Wild Flower nous a emportées avec ses arrangements aériens, le rap de RM et les vocalises émotionnelles de Youjeen. Le clip, très planant, met en vedette le parc du mont Hwangmae, situé dans le comté de Hapcheon dans la province du Gyeongsang du Sud (source : Yonhap). RM se promène au milieu des champs d’eulalies qui font la célébrité de ce site et contemple de superbes couchers de soleil, ainsi que la voie lactée, qui est visible la nuit à cet endroit.

Red Velvet – Birthday

Extrait de The ReVe Festival 2022 – Birthday, le sixième EP de Red Velvet, Birthday est un morceau de dance pop entraînant qui convoque des éléments de hip hop, ainsi qu’un sample issu du Rhapsody In Blue de Gershwin. Dans le clip, les cinq chanteuses organisent une fête dans une demeure étrange. Les séquences fourmillent de références au monde de l’enfance avec une note légèrement dark, le tout entrecoupé de séquences chorégraphiques exécutées dans des décors faits de gâteaux et de friandises. Jolie réussite visuelle, ce clip est réalisé par Kim Hyun-soo de Segaji Production, à qui l’on doit plusieurs clip d’artistes de la SM Entertainment (Thank U de Yunho, notamment).

ONEW – Dice

Quatre ans après l’EP Voice, Onew revenait en 2022 avec un second volume intitulé Dice, à écouter d’urgence si vous l’avez manqué. Ce dernier est composé de six chansons, en référence aux six faces d’un dé, et expriment différentes facettes de l’artiste. La chanson titre, Dice, est un morceau pop rythmé et enjoué dont le refrain trotte facilement dans la tête. Le clip vidéo, qui se déroule également dans un hôtel étrange comme celui de Red Velvet, est une vraie pépite. Dans l’histoire, Onew a un crush pour une jeune femme qui se fait kidnapper par un homme masqué dont la tenue parodie ostensiblement Squid Game. Onew infiltre alors les lieux en adoptant tout un tas de costumes différents – maître d’hôtel, prince distingué, etc. On adore le stylé décalé et l’humour noir du clip (la chorégraphie avec les tronçonneuses), mais aussi l’interprétation comique d’Onew, qui surjoue de manière adorable comme dans les films muets.

Taeyong x Wonstein – Love Theory

La K-pop nous réserve décidément des rencontres de talents sympathiques. Sorti en avril dans le cadre de SM Station, Love Theory est une collaboration entre Taeyong, le leader de NCT 127, et le chanteur/rappeur Wonstein, qui a conquis le grand public en 2020 grâce à l’émission Show Me the Money Saison 9. Mélange de pop et de hip hop, Love Theory met en valeur les voix radicalement différentes des deux artistes comme s’il s’agissait d’un dialogue. Dans le clip, Taeyong cherche à approcher une fille et sollicite les conseils de Wonstein, qui interprète le sachant dans cette histoire. La vidéo adopte un style graphiquement naïf qui lui confère beaucoup de charme, d’autant que les deux chanteurs interprètent leur personnage respectif de manière très expressive. Il fallait oser, pour le rappeur badass de NCT 127, miser sur les cheveux rose vif, les colliers de perles enfantins et les mimiques aegyo !

SF9 – Scream

Pour le onzième EP de SF9, six membres du groupe s’étaient réunis en 2022 : Jaeyoon, Zuho, Dawon, Yoo Taeyang, Hwiyoung et Chani. En effet, Inseong et Youngbin se trouvaient au service militaire et Rowoon était mobilisé par ses activités d’acteur. Mélange de dance et de R&B, le titre Scream joue sur un ton optimiste dont le groupe n’est pas nécessairement coutumier, mais qui fonctionne à merveille. La chanson s’accompagne d’un clip vidéo estival, avec une note sexy entretenue par les numéros de danse de Yoo Taeyang.

SUHO – Hurdle

En avril 2022, Suho, le leader d’EXO sortait son deuxième EP en solo, Grey Suit. Si la chanson titre était une ballade mélancolique au son rock, Hurdle est un morceau pop/rock énergique et porté par une vibe rétro évoquant les années 90. La chanson parle du sentiment d’être enfermé dans un début de relation amoureuse sans savoir véritablement à quoi s’en tenir. Le clip vidéo fait un parallèle humoristique avec le quotidien de la vie en entreprise. Vêtu d’un costume violet et de lunettes jaunes, Suho semble revivre constamment la même journée aux côtés de collègues rébarbatifs et d’un patron qui lui en fait voir de toutes les couleurs, le tout dans un décor de bureau vintage.

TEN – Birthday

Si le titre de cette chanson est identique à celui de Red Velvet, nous sommes plongés dans une ambiance radicalement différente avec ce morceau de Ten, l’incroyable danseur du groupe WayV. La chanson Birthday est sortie fin octobre 2022 dans le cadre du projet « NCT Lab », qui permet à des membres de NCT et de WayV de se mettre en valeur individuellement. Birthday est presque indissociable de son clip vidéo, qui est à la fois énigmatique et envoûtant. Les mouvements de Ten, tout en souplesse et en sensualité, sont en parfait accord avec le rythme lent et les arrangements dépouillés du morceau. Fascinant.

(G)I-DLE – NXDE

Extrait de I Love, le cinquième EP de (G)I-DLE, Nxde est écrit et composé par Soyeon. Ce titre pop, qui parle de l’hypersexualisation des femmes dans les médias, mêle avec fluidité des sons modernes et rétro et joue sur des changements de rythme qui le rendent vite addictif. La mélodie au violon s’inspire de l’air le plus célèbre de l’opéra Carmen de Georges Bizet.

Nous attirons votre attention sur le clip, qui est une pure merveille. A la fois humoristique et esthétiquement somptueux, il laisse apparaître à plusieurs reprises la photo de Marilyn Monroe dans le décor et multiplie les références aux films de l’actrice. Pour en citer quelques-unes, la séquence où Minnie apparaît en robe rose entournée d’hommes est une allusion à une scène célèbre du film Les hommes préfèrent les blondes (Howard Hawks, 1953). On trouve par ailleurs des références à Sept ans de réflexion (Billy Wilder, 1955), lorsque Yuqi apparaît en robe blanche évasée, ou à La rivière sans retour (Otto Preminger, 1954), avec le vert émeraude de la robe de Shuhua. S’agissant des inspirations graphiques des séquences en dessin-animé, la production rend hommage à l’artiste de rue Banksy dans une mention à la fin du clip. Nous pouvons également déceler, dans le personnage de la femme nue, un hommage à la pin-up des dessins-animés de Tex Avery. Un petit bijou qui séduira les fans de cinéma classique américain.

ZICO – Freak

La fin du monde selon Zico est arrivée et elle s’annonce très fun ! A l’instar du That That de PSY, Freak est un titre que l’on pourrait qualifier de postpandémique, puisque l’artiste cherche à exprimer un sentiment consécutif aux années COVID-19. L’idée est que les jeunes générations développent des troubles mentaux dans ce contexte d’hyper contrôle par les autorités et d’addiction aux réseaux sociaux. Avec Freak, Zico nous invite à lâcher prise et à réintroduire un peu de désordre dans nos vies. Il est à noter que le clip vidéo, qui prend des allures de petit film post-apocalyptique, s’offre les caméos l’acteur Park Hae Joon (The World of the Married) et la jeune actrice Noh Yoon Seo (Our Blues).

P1Harmony – Do It Like This

Do It Like This de P1Harmony est certainement le titre le plus addictif de l’année. Son refrain accrocheur et sa chorégraphie énergique donnent furieusement envie de danser. Le clip vidéo, à la fois festif et libérateur, met en avant les membres du groupe individuellement et collectivement avec des danseurs de rue d’origines ethniques diverses. Le groupe, P1Harmony (ou P1H en version raccourcie) a été lancé par FNC Entertainment en octobre 2020. Composé de six membres âgés de 17 à 22 ans, il a déjà cinq mini-albums à son actif. Le magazine américain Forbes le citait l’année dernière parmi les groupes de K-pop qui vendent le plus de disques en Corée.

J-HOPE – Arson

Quatre ans après la mixtape Hope World, J-Hope revenait en juillet 2022 avec un premier album studio intitulé Jack in the Box. Ce dernier surprend par sa tonalité sombre et introspective, une orientation dont le titre Arson est assez représentatif. L’ambiance musicale est dominée par des sons graves et lancinants, qui gagnent en intensité à mesure que la voix de J-Hope s’emballe. Réalisé par Lee Suho, le clip met en scène l’artiste dans un décor chaotique, déambulant au milieu de voitures enflammées. La vidéo est composée de plans longs et d’une partie réalisée en digital au cours de laquelle la caméra effectue une plongée à l’intérieur du corps de J-Hope, dévoilant des organes réduits en cendres. Radical et impressionnant.

Mark – Child

Première chanson solo de Mark, Child est aussi le tout premier titre du projet « NCT Lab » évoqué dans la partie sur Ten. Le rappeur prodige de NCT 127 a participé à l’écriture et à la composition de ce titre mélancolique et introspectif, qui lui permet au passage de montrer ses qualités de chanteur. Le morceau, qui marie un style hip hop avec des sons de pop/rock alternative, se conclut de manière assez surprenante avec la voix de Mark chantant en harmonie avec des chœurs. Une première expérimentation réussie pour le NCT Lab.

KANGDANIEL – Parade

Depuis qu’il a établi son propre label, Konnect Entertainment, Kang Daniel enchaîne les succès et ne cesse de surprendre. Extrait de l’album The Story, le titre Parade commence sur une note mélancolique, avant d’opérer une rupture de rythme avec un refrain entraînant et dansant. Le morceau s’accompagne d’un MV dans lequel Kang Daniel apparaît tout d’abord dans le métro, puis dans un open space au milieu d’employés de bureau en plein travail. Le clip prend un virage légèrement surréaliste lorsque Kang Daniel entame un numéro de danse dans l’open space, une séquence entrecoupée d’images festives dans lesquelles tous les employés font la fête. Visuellement classieux et étrangement touchant, le clip réussit à capter un sentiment, celui de se sentir différent dans un monde très codifié.

Jay Park – Ganadara (feat. IU)

Sorti en mai 2022, le titre Ganadara a en réalité été enregistré en 2020 et a mis deux ans à sortir sur les ondes. Jay Park chante en duo avec IU, qui apporte comme toujours du rêve avec sa voix, sur ce morceau R&B particulièrement charmant, porté par un accompagnement tout en douceur à la guitare électrique. Le clip vidéo est construit à la manière d’un making of décrivant de manière humoristique le suspense qui a précédé l’arrivée d’IU sur le tournage.

MAMAMOO – ILLELLA

Extrait de l’EP Mic On et sorti en octobre 2022, Illella est un mélange de K-pop et de R&B porté par un rythme aux accents de reggae. Comme toujours avec Mamamoo, l’énergie est au rendez-vous et les voix des chanteuses s’accordent de manière très harmonieuse, même si le titre ne mise pas sur des performances vocales. Le clip d’Illella mise sur le charisme des Hwasa, Solar, Moonbyul et Whee In, qui apparaissent dans des tenues extravagantes revisitant la mode western, le tout agrémenté d’une chorégraphie énergique réalisée par Lia Kim et Harimu de 1Million Dance Studio.

Au passage, entre les MV de That That de PSY, Hot de SEVENTEEN et Illella de Mamamoo, il est intéressant de voir les chanteurs de K-pop s’approprier les codes du western pour les fusionner avec la mode coréenne dans ce qu’elle a de plus moderne et créatif.

The Rose – Sour

Nous quittons la K-pop pure pour faire un détour par le rock coréen avec Sour du groupe The Rose. Extrait de l’album Heal Me, ce morceau nostalgique débute par la voix mélodieuse de Woosung sur un accompagnement très simple à la guitare, avant de prendre plus d’ampleur avec un son aérien et un rythme rock. Le clip repose sur un concept classique : les chanteurs jouent et chantent au milieu de splendides décors naturels. Pour la touche vintage, on notera l’utilisation des amplificateurs Marshall, une marque popularisée dans les années 60 par des légendes du rock comme The Who, Jimi Hendrix et Eric Clapton.

JIN – The Astronaut

Sorti juste avant le départ de Jin au service militaire, The Astronaut met en avant un sacré générique. Le titre est co-écrit par Jin lui-même, le groupe britannique Coldplay, le DJ norvégien Kygo et Moses Martin (le fils de Chris Martin). Les médias coréens racontent même que le titre serait un cadeau de Coldplay à Jin. Rien que ça. En tout cas, même s’il ne s’agit pas purement d’un titre K-pop, la collaboration fait des étincelles. Sur un son pop rock planant, The Astronaut parle de l’affection et de la gratitude de Jin envers ses fans. L’émotion très pure qui se dégage de cette chanson s’explique en grande partie par la manière de chanter sans fioritures de Jin, qui nous fait entrer dans son univers avec une simplicité désarmante.

Tourné à Los Angeles, le clip vidéo est réalisé par Choi Yong Seok, un artiste également connu sous le nom de LUMPENS et qui collabore régulièrement avec BTS (les clips d’IDOL, Fake Love ou encore DNA). Le MV, dans lequel Chris Martin fait un petit caméo, est un petit bijou à la fois émouvant et artistiquement soigné.

Et vous, quels sont les titres qui vous ont marqué cette année ? N’hésitez pas à commenter cette sélection ou à ajouter d’autres titres dans les commentaires en bas de page ou sur nos réseaux sociaux.

Voir la playlist K-pop 2022 sur StellarSisTV

Elodie Leroy

Lire aussi | Rosé, Baekhyun, Kang Daniel… 7 solos de K-pop à retenir du printemps 2021

En ce moment

Robin Deiana, Lee Lu Da, Kim Jin Sung à Canneseries

Interview : Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deiana...

Rencontre avec les acteurs Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deina au festival Canneseries 2024 pour discuter de Rinza Noodle House.

Actualité

Critiques

Related articles

IU, BIGBANG, 2PM… Notre Playlist K-pop 2013

Découvrez notre sélection des meilleurs clips de K-pop de l'année 2013, de BIGBANG à 2PM, en passant par IU, Brown Eyed Girls et Zion T.

Map of the Soul: Persona de BTS : analyse des thèmes

Le nouvel album de BTS affirme une maturité artistique nouvelle. Notre décryptage de Map of the Soul: Persona.

Le K-pop World Festival : quand Twitter s’empare de la Hallyu

De YouTube à Twitter, les géants américains du web lorgnent sur la K-pop et multiplient les initiatives pour attirer les fans. Analyse.

I’m The Best, Hate You… Notre playlist spéciale 2NE1

Le beau temps est enfin d'actualité et le girls band coréen 2NE1 nous a justement concocté un titre...