Critique : A Model Family (Netflix), mélange réussi de polar mafieux et de drame familial

Date :

Une famille au bord de la rupture, des voyous en crise et un sac rempli d’argent… A Model Family mêle le thriller de gangsters et le drame familial avec une étonnante dextérité.

Disponible depuis le 12 août 2022 sur Netflix, A Model Family débute par une scène percutante. La nuit, en pleine forêt, un homme est sur le point d’être enterré vivant par des gangsters. Retour dans le temps. Quelques jours plus tôt, Dong Ha (Jung Woo) mène une vie ordinaire frappée par des difficultés économiques. Professeur et père de deux enfants, il voit ses espoirs de titularisation à l’université s’envoler et ne parvient pas à réunir l’argent pour payer l’opération de son fils. Un jour, il découvre un van abandonné avec à l’intérieur deux cadavres et une montagne de billets de banque. Sans réfléchir, Dong Ha prend une décision folle : garder l’argent et cacher les corps. Mais il est bientôt retrouvé par des trafiquants de drogue qui lui réclament leur dû. Pour sauver sa peau et celle de sa famille, il doit travailler comme livreur pour leur compte.

Photo Jung Woo (A Model Family, Netflix)
Jung Woo / Credits : Netflix

Lutte pour la survie

Le principe de la personne dans le besoin qui se retrouve dans le pétrin après avoir découvert un sac rempli d’argent n’est pas nouveau. Il était notamment le point de départ du film Lucky Strike (Kim Yong Hoon) et récemment du drama Little Women (2022, tvN). Le pitch de A Model Family n’est pas non plus sans rappeler celui de la série américaine Breaking Bad, dans laquelle un modeste professeur basculait dans le monde du crime. Pourtant, cette nouvelle série coréenne produite par Netflix parvient à proposer du neuf à la faveur d’un scénario sophistiqué, qui réserve jusqu’au bout des rebondissements surprenants et bien pensés.

Les premiers épisodes de A Model Family jouent la carte du thriller noir teinté d’ironie. Servi par la mise en scène classieuse de Kim Jin Woo (Suits), le drama fait graduellement monter le suspense à mesure que nous découvrons le plan bancal imaginé par Dong Ha pour garder l’argent. En parallèle, nous suivons le parcours de Kwang Chul (Park Hee Soon), un gangster qui recherche l’argent et remonte peu à peu jusqu’à Dong Ha, mais aussi de l’inspectrice Kang Joo Hyun (Park Ji Yeon), qui cherche depuis des années à coincer Kwang Chul.

Photo Park Hee Soon (A Model Family, Netflix)
Park Hee Soon / Credits : Netflix

Avec ses personnages torturés et ses scènes de passage à tabac sanglantes, A Model Family peut dans un premier temps donner une impression de froideur sèche caractéristique des thrillers de gangsters. Cette impression est de courte durée. Au fil des épisodes, les personnages sont confrontés à des situations qui les poussent dans leurs retranchements, qu’il s’agisse de Dong Ha, des gangsters ou des flics, ce qui permet de mieux cerner la personnalité de chacun.

La série s’enrichit aussi d’une nouvelle gamme d’émotions lorsqu’elle s’attarde sur les conflits intrafamiliaux entre Dong Ha et Eun Ju (Yoon Jin Seo), son épouse, mais aussi entre la mère et sa fille Yeon Woo (Shin Eun Soo), qui est en pleine crise d’adolescence. L’habileté du scénario réside dans sa manière d’enchevêtrer les enjeux de survie liés au monde du crime et les enjeux personnels des protagonistes, sans jamais s’égarer dans des sous-intrigues inutiles. Le drama ne passe pas non plus la frontière vers le mélodrame et conserve un ton légèrement décalé entretenu par le titre du générique de fin composé par Hodge.

Drames familiaux en chaîne

Quand l’argent lui tombe du ciel, Dong Ha est donc en pleine crise personnelle. En basculant dans l’illégalité, il met en danger sa famille mais se place également dans une position où le sort de sa femme et de ses enfants dépend entièrement de lui. Le drame qui se joue sous le toit de cette famille ordinaire et l’histoire personnelle de Dong Ha, dont le passé familial nous est dévoilé par petites touches, viennent apporter un éclairage psychologique intéressant sur son comportement et ses choix.

Photo Yoon Jin Seo (A Model Family, Netflix)
Yoon Jin Seo / Credits : Netflix

Dong Ha est interprété par Jung Woo (Mad for Each Other), qui impressionne par son intensité et son souci du détail dans sa composition d’acteur. Toutes ses expressions et son langage corporel traduisent la personnalité fuyante de ce père de famille qui a emprunte une route improbable, celle de mener une double vie, pour reconquérir à sa manière son estime de soi.

Une autre crise familiale se joue en parallèle. Dans le monde des gangsters, l’affaire Dong Ha provoque un effet domino et entraîne un véritable séisme. Les conflits interpersonnels entre Kwang Chul et Yong Soo (Choi Moo Sung) et les errances de Kang Joon (Kim Sung Oh) prennent une tournure mélodramatique, faisant écho à la crise de couple de Dong Ha et Eun Ju. La police, qui observe tous ces mouvements en essayant de décrypter le rôle du professeur, ne sera pas épargnée par les psychodrames.

Photo Park Ji Yeon (A Model Family, Netflix)
Lee Moon Sik et Park Ji Yeon / Credits : Netflix

A Model Family bénéficie d’un casting d’ensemble très convaincant, qu’il s’agisse des acteurs ou des actrices. A ce propos, si l’on reprochait récemment à Narco-Saints d’importer sur le petit écran l’androcentrisme qui sévit dans les thrillers coréens du grand écran, A Model Family ne tombe pas dans cet écueil et offre des personnages féminins consistants, qu’il s’agisse de l’épouse interprétée avec finesse par Yoon Jin Seo (The Royal Gambler), de la policière désabusée jouée par Park Ji Yeon (Bloody Heart), de l’adolescente rebelle jouée par Shin Eun Soo (actrice prometteuse également vue dans Bloody Heart) ou même de la flic campée par Kim Shin Rok (Hellbound).

Du côté des gangsters, si Park Hee Soon ne sort pas de sa zone de confort avec ce type de rôle – il jouait également un chef mafieux donneur d’ordres dans My Name –, il parvient à insuffler au charismatique Kwang Chul une sorte de mélancolie résignée qui lui donne du relief. On retiendra également la performance de Kim Sung Oh (LUCA: The Beginning), excellent en voyou pris dans un engrenage qu’il ne contrôle plus.

Sans trop en révéler, le dénouement ne déçoit pas. Tout s’emboite parfaitement pour former un tout cohérent, avec juste ce qu’il faut d’émotion pour donner un sens à cette histoire. A Model Family est disponible intégralement sur Netflix depuis le 12 août 2022.

Elodie Leroy

Lire aussi | Critique : Business Proposal, avec Kim Sejeong et Ahn Hyo Seop

En ce moment

Robin Deiana, Lee Lu Da, Kim Jin Sung à Canneseries

Interview : Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deiana...

Rencontre avec les acteurs Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deina au festival Canneseries 2024 pour discuter de Rinza Noodle House.

Actualité

Critiques

Related articles

One Ordinary Day, avec Kim Soo Hyun : itinéraire glaçant d’un accusé

Porté par les performances époustouflantes de Kim Soo Hyun et Cha Seung Won, One Ordinary Day est une série à suspense saisissante doublée d’un pamphlet contre le système judiciaire coréen.

Critique : My Name (Netflix), un revenge drama anecdotique

Disponible sur Netflix, le drama My Name met en scène Han So Hee dans une quête de vengeance sans merci. Si les scènes d’action badass sont au rendez-vous, la série déçoit par un scénario inconsistant.

Casting : IU et Park Bo Gum bientôt dans une romance d’époque

IU et Park Bo Gum sont confirmés au casting de Thank You For Your Hard Work, dirigé par le réalisateur d'Arthdal Chronicles.

StellarSis Awards 2024 : les meilleurs acteurs de k-dramas

Découvrez notre palmarès des meilleurs actrices et acteurs de dramas coréens de 2023, des premiers aux seconds rôles, en passant par les révélations de l'année et autres surprises.