StellarSis Awards 2023 : palmarès des meilleurs acteurs coréens

Date :

Quels étaient les meilleurs acteurs et actrices coréens des dramas de 2022 ? Comme chaque année, retrouvez notre palmarès complet.

On ne le dira jamais assez, une série ne serait rien sans ses personnages. Pour leur donner vie, la Corée du Sud regorge de talents féminins et masculins issus de toutes les générations, et dont le charisme n’a d’égal que la solidité de jeu. Dans un drama coréen, ce ne sont pas seulement les acteurs et actrices principaux qui brillent, mais aussi tous ceux qui les entourent devant la caméra, qu’ils soient caméléons ou spécialisés dans un registre. Les révélations sont également toujours au rendez-vous.

Cette année, bon nombre d’acteurs et d’actrices nous ont impressionnées, étonnées ou enchantées dans des rôles passionnants. Comme tous les ans, nous avons passé en revue les trendy dramas des chaînes coréennes et des plateformes de streaming pour établir notre palmarès. Découvrez la liste des meilleurs acteurs et actrices de 2022 juste après notre point de vue sur les types de rôles qui ont marqué l’année.

L’année des actrices

Comme nous l’avons détaillé dans notre dossier, cette année a été particulièrement porteuse pour les actrices de premier plan dans les dramas coréens. Un constat qui nous ravit d’autant plus qu’il concerne plusieurs générations, de la vingtaine (Bae Suzy avec Anna, Choi Sung Eun avec The Sound of Magic) à la cinquantaine (Kim Hye Soo avec Under the Queen’s Umbrella), avec néanmoins une forte concentration dans la trentaine (Kim Tae Ri avec Twenty-Five Twenty-One, Park Eun Bin avec Extraordinary Attorney Woo, Kang Han Na dans Bloody Heart…).

Loin d’être cantonnées à des rôles stéréotypés, ces actrices portent sur leurs épaules aussi bien des romances que des thrillers, voire les deux comme Kim Go Eun avec Yumi’s Cells 2 et Little Women. Reines, avocates, développeuses informatiques, journalistes ou simples lycéennes, elles sont présentes aussi bien sur les bancs de l’école que dans le monde des affaires et dans le milieu politique. Elles affrontent des escrocs, des politiciens manipulateurs ou encore des zombies.

Un certain nombre de dramas, comme Little Women, Somebody, Twenty-Five Twenty-One, Under the Queen’s Umbrella et même Extraordinary Attorney Woo, donnent aussi la part belle aux relations entre femmes en posant sur celles-ci un regard nuancé, qui sait s’affranchir des clichés sur les rivalités féminines.

Avocats au grand cœur

De manière générale, la diversité des métiers des personnages en dit long sur l’incroyable variété d’histoires que nous propose la Corée du Sud aujourd’hui. Les k-dramas ont notamment pour particularité de dépeindre avec acuité le monde professionnel, ses tracas du quotidien, ses abus fragrants et bien sûr ses moments de partage.

Cette année, nous avons ainsi côtoyé des agriculteurs (My Liberation Notes), des comptables (Little Women), des magiciens (The Sound of Magic), des policiers (Shadow Detective), mais aussi beaucoup d’hommes et de femmes de loi. Procureurs (Again My Life), juges (Juvenile Justice) ou avocats (Extraordinary Attorney Woo), ces derniers ont dénoncé les injustices et puni les exploiteurs en tous genres, en particulier ceux qui abusent des personnes socialement vulnérables, comme dans One Dollar Lawyer ou Extraordinary Attorney Woo. Nous avons ressenti un besoin, de la part du public, de voir les puissants capituler face à ces justiciers au grand cœur. Est-ce l’effet COVID-19 ? Peut-être bien. On peut également y voir une sensibilité croissante de la population locale aux questions juridiques, notamment en ce qui concerne le monde du travail.

Une chose est sûre, les acteurs et actrices coréens qui interprètent ces rôles n’oublient pas de s’immerger dans leur personnage pour nous tenir en haleine et d’assurer le divertissement.

Découvrez sans plus attendre notre palmarès des meilleurs acteurs coréens de l’année.

StellarSis Awards 2023

Meilleur Acteur :
Ji Chang Wook

Lee Eul dans The Sound of Magic

Ji Chang Wook nous a beaucoup touchées dans le rôle du magicien Lee Eul, un personnage d’homme-enfant lunaire, parfois insaisissable, qu’il interprète avec beaucoup de sensibilité et d’élégance. Il réussit notamment, à mesure que le personnage se dévoile, à nous faire ressentir son vécu, ses blessures, alors que Lee Eul est presque constamment en représentation. Ce personnage très atypique dans un drama coréen est aussi l’occasion, pour Ji Chang Wook, de mettre à profit son expérience dans la comédie musicale à travers des scènes tout simplement magiques.

Ji Chang Wook, The Sound of Magic (Netflix)

Mentions spéciales :

2 – Lee Joon Gi – Kim Hee Wu dans Again My Life
3 – Kim Nam Gil – Song Ha Yeong dans Through the Darkness

Lee Joon Gi (Again My Life), Kim Nam Gil (Through the Darkness)

Autres nominés (ordre alphabétique) :

Kim Young Kwang – Somebody
Lee Jae Wook – Alchemy of Souls
Lee Jong Suk – Big Mouth
Lee Min Ki – My Liberation Notes
Lee Sung Min – Shadow Detective
Nam Joo Hyuk – Twenty-Five Twenty-One
Park Ji Hoon – Weak Hero: Class 1
Yook Sung Jae – The Golden Spoon

Meilleure actrice :
Kim Tae Ri

Na Hee Do dans Twenty-Five Twenty-One

Kim Tae Ri émerveille à chaque scène dans le rôle de Na Hee Do, un personnage solaire qu’elle interprète avec un jeu très direct, une énergie débordante et une grande justesse dans l’émotion. Ajoutons qu’elle relève un double défi. D’une part, elle interprète son personnage pendant une longue période, en partant des années lycées jusqu’à l’âge adulte, une évolution qu’elle joue avec beaucoup de maturité. D’autre part, elle effectue elle-même ses scènes d’escrime, un aspect qui a nécessité un entraînement physique de plusieurs mois.

Mentions spéciales :

2 – Park Eun Bin – Woo Young Woo dans Extraordinary Attorney Woo
3 – Kim Hye Soo – La reine Hwaryeong dans Under the Queen’s Umbrella

Autres nominées (ordre alphabétique) :

Bae Suzy – Anna Director’s Cut
Choi Sung Eun – The Sound of Magic
Im Yoona – Big Mouth
Kang Han Na – Bloody Heart
Kim Go Eun – Yumi’s Cells 2, Little Women
Kim Ji Won – My Liberation Notes
Song Hye Kyo – The Glory Part 1

Meilleur Acteur Second Rôle :
Son Suk Ku

M. Gu dans My Liberation Notes

Très charismatique dans un rôle introverti à l’extrême, Son Suk Ku réussit à créer un réel mystère autour de son personnage, au point que l’on guette chacune de ses réactions, mais aussi à susciter de l’empathie, alors qu’il ne dit presque rien pendant une bonne partie du drama. Faire aussi forte impression en utilisant principalement le langage non-verbal témoigne d’une grande maîtrise de son art.

Mentions spéciales :

2 – Lee Sung Min – Jin Yang Cheol dans Reborn Rich
3 – Hong Kyung – Oh Beom Seok dans Weak Hero: Class 1

Lee Sung Min (Reborn Rich), Hong Kyung (Weak Hero: Class 1)

Autres nominés (ordre alphabétique) :

Chang Chen – Narco-Saints
Hwang In Yeop – The Sound of Magic
Jang Hyuk – Bloody Heart
Kang Ki Young – Extraordinary Attorney Woo
Park Jin Young – Yumi’s Cells 2
Park Sung Hoon – The Glory Partie 1
Wi Ha Joon – Little Women

Meilleur Second Rôle Féminin :
Lee El

Gi-jeong dans My Liberation Notes

Lee El est une excellente actrice que nous voyons beaucoup depuis quelques années, et qui montre dans My Liberation Notes toute l’étendue de son talent dans le rôle de Gi-jeong. Drôle dans les scènes comiques, émouvante dans les scènes dramatiques, naturelle dans les moments quotidiens, elle parvient à rendre ce personnage de femme ordinaire, qui apparait d’abord comme une loser, très attachant et haut en couleurs. Elle sait également se montrer subtile dans les moments qui requièrent de la retenue. Une interprétation qui demande un immense talent.

Lee El (My Liberation Notes)

Mentions spéciales :

2 – Nam Ji Hyun – Oh In Kyung dans Little Women
3 – Jung Eun Chae – Lee Hyun Joo dans Anna Director’s Cut

Nam Ji Hyun (Little Women), Jung Eun Chae (Anna)

Autres nominées (ordre alphabétique) :

Cho Yi Hyun – All Of Us Are Dead
Kim Hae Sook – Under the Queen’s Umbrella
Kim Shin Rok – Reborn Rich
Kim Yong Ji – Somebody
Park Ji Yeon – Bloody Heart
Nana – Glitch
Ok Ja Yeon – Big Mouth, Under the Queen’s Umbrella

Révélation Masculine :
Choi Hyun Wook

Moon Ji Woong dans Twenty-Five Twenty-One

A 20 ans, il est le petit nouveau, l’outsider dans le casting de Twenty-Five Twenty-One, et parvient à imposer son charisme et son énergie positive face à des stars installées, grâce à un jeu franc et toujours très humain. Des qualités confirmées dans Weak Hero: Class 1, dans lequel il apporte un ton très cool à son personnage et joue des scènes d’action difficiles.

Mentions spéciales :

2 – Moon Sang Min – Le grand prince Seongnam dans Under the Queen’s Umbrella
3 – Yoo In Su – Yoon Gwi Nam dans All Of Us Are Dead

Autres nominés (ordre alphabétique) :

Chae Sang Woo – L’Ecole de la vengeance
Kim Woo Seok – Bulgasal: Immortal Souls
Lee Jong Won – The Golden Spoon
Park Solomon – All Of Us Are Dead, L’Ecole de la vengeance

Révélation Féminine :
Park Ji Hu

Nam On Jo dans All Of Us Are Dead

Au premier abord discrète, cette actrice prometteuse révèle déjà une maturité de jeu étonnante au vu de son jeune âge – elle avait 17 ou 18 ans pendant le tournage d’All Of Us Are Dead – et une capacité à exprimer avec sensibilité une large palette d’émotions. Elle confirme son talent dans Little Women, où elle donne la réplique avec brio à des actrices confirmées et dévoile d’autres facettes intéressantes de son jeu.

Mentions spéciales :

2 – Bona – Go Yoo Rim dans Twenty-Five Twenty-One
3 – Jeon Chae Eun – Hyo Rin dans Little Women

Bona (Twenty-Five Twent-One), Jeon Chae Eun (Little Women)

Autres nominées (ordre alphabétique) :

Ha Yoon Kyung – Extraordinary Attorney Woo
Kim Hye Rim – Somebody
Kim Soo Yeon – Somebody
Oh Ye Ju – Under the Queen’s Umbrella
Park Ye Young – Anna Director’s Cut
Shin Eun Soo – Bloody Heart, A Model’s Family
Won Ji An – Hope or Dope Saison 1 et 2

Meilleur Méchant :
Lee Joon

Ok Eul Tae dans Bulgasal: Immortal Souls

Grâce à une interprétation incroyablement créative, Lee Joon apporte un décalage et un grain de folie nécessaires à Bulgasal dans un rôle de minable mégalo qu’il parvient à rendre étonnamment attachant. Ses excès, qui nous ont parfois bien fait rire, ne l’empêchent pas de démontrer une réelle solidité de jeu dans les scènes plus classiques. L’une des interprétations les plus originales et sympathiques de l’année.

Mentions spéciales :

2 – Uhm Ji Won – Won Sang-A dans Little Women
3 – Im Ji Yeon – Park Yeon Jin dans The Glory Part 1

Uhm Ji Won (Little Women), Im Ji Yeon (The Glory)

Autres nominés (ordre alphabétique) :

Choi Won Young – The Golden Spoon
Go Kyung Pyo – A vue d’oeil (Connect)
Jo Jae Yoon – Alchemy Of Souls
Jung Eugene – Remarriage and Desires
Kim Joon Han – Anna Director’s Cut
Kim Joong Hee – Through the Darkness
Lee Kyoung Young – Again My Life
Yoo Sun – Eve

StellarSis Awards 2023 : Prix Spéciaux

Chaque année, nos prix spéciaux distinguent des acteurs ou groupes d’acteurs pour des scènes en particulier ou des performances pas comme les autres.

Face-à-face de l’année :
Kang Han Na et Jang Hyuk – Bloody Heart

Le duel qui se joue entre la reine Yoo Jung et le ministre Park Gye Won, respectivement interprétés par Kang Han Na et Jang Hyuk, nous a passionnées dans Bloody Heart, notamment dans l’épisode 9. Ajoutons qu’il est rare de voir des face-à-face entre un homme et une femme sur le terrain politique. Les deux acteurs livrent des performances de haute volée dans ces moments de tension psychologique.

Philosophe de l’année :
Lee Min Ki – My Liberation Notes

Chang Hee se confie régulièrement à son collègue et à ses amis pour raconter ses problèmes ou déballer ses considérations sur la vie en général. Ces tirades souvent hilarantes doivent beaucoup aux qualités de conteur de Lee Min Ki, qui nous a à la fois captivées et bien faire rire dans ces scènes.

Lee Min Ki (My Liberation Notes)

Meilleure scène « Feel Good » :
Kim Tae Ri et Nam Joo Hyuk – Twenty-Five Twenty-One Episode 2

Dans cette scène, Na Hee Do remonte le moral à Baek Yi Jin et lui apprend à se lâcher en ouvrant simplement les robinets situés sur le terrain de sport de son lycée. Un moment de bonheur à l’état pur qui traverse l’écran pour nous atteindre grâce à l’énergie contagieuse de Kim Tae Ri et le jeu touchant de Nam Joo Hyuk.

Enfant acteur qui place la barre haut pour la star :
Kim Kang Hoon – Reborn Rich

Kim Kang Hoon surprend par sa capacité à donner l’impression qu’il est un adulte dans un corps d’enfant, voire à imiter le jeu Song Joong Ki dans une scène de épisode 2. Il est aussi le premier à se livrer à des affrontements psychologiques avec Lee Sung Min, auquel il tient tête malgré son jeune âge (13 ans). Une interprétation tellement forte qu’il n’est finalement pas si évident, pour Song Joong Ki, de revenir à l’écran après lui !

Elodie et Caroline Leroy

Retrouvez les StellarSis Awards 2022, les StellarSis Awards 2021, les StellarSis Awards 2020 et les StellarSis Awards 2019.

En ce moment

Robin Deiana, Lee Lu Da, Kim Jin Sung à Canneseries

Interview : Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deiana...

Rencontre avec les acteurs Lee Lu Da, Kim Jin Sung et Robin Deina au festival Canneseries 2024 pour discuter de Rinza Noodle House.

Actualité

Critiques

Related articles

Critique : Revenant, chef-d’œuvre de l’épouvante avec Kim Tae Ri

Kim Tae Ri délivre une interprétation épatante dans Revenant, un drama d’horreur immersif dans lequel les secrets de famille se confondent avec les mythes folkloriques au fil d’une enquête passionnante. Coup de cœur.

Critique : D.P. Saison 2, une suite décevante et mollassonne

Jung Hae In et Goo Kyo Hwan reprennent l’uniforme militaire pour enquêter sur de nouvelles affaires de désertion. Malheureusement, le cœur n’y est plus.

Twenty Five Twenty One : chronique d’une époque entre insouciance et désillusion

Kim Tae Ri et Nam Joo Hyuk illuminent l’écran dans une série initiatique remplie de nostalgie et parcourue de véritables moments de grâce.

Woo Do Hwan et Bona n’ont pas les mêmes valeurs dans les teasers de Joseon Attorney

Woo Do Hwan et Bona se disputent pour la bonne cause dans les teasers du sageuk Joseon Attorney, dont la diffusion débute fin mars sur MBC.