Reborn Rich Episodes 1 à 3 : un début intrigant entre vengeance et réincarnation

par Elodie Leroy

Porté par le star power de Song Joong Ki, Reborn Rich pose les bases convaincantes d’un revenge drama fantastique sur fond de saga familiale.

Secrétaire dévoué de la famille Jin, qui contrôle le puissant conglomérat Soonyang, Yoon Hyun Woo (Song Joong Ki) devient le bouc émissaire d’une sombre entreprise de détournement de fonds. En voyage à l’étranger, il est assassiné par des tueurs locaux, mais devine au dernier moment que le meurtre a été commandité par ses employeurs. Hyun Woo se retrouve alors projeté en 1987 dans le corps de Do Jun, le plus jeune descendant de Jin Yang Cheol (Lee Sung Min), le PDG du groupe.

Renaissance en territoire ennemi

Diffusé depuis le 18 novembre 2022 sur la chaîne coréenne JTBC à raison de trois épisodes par semaine, Reborn Rich a déjà été acheté par plusieurs plateformes, puisqu’il est actuellement diffusé sur Rakuten Viki et TVING et devrait bientôt arriver sur Netflix et Disney Plus. Autant dire que les diffuseurs se battent littéralement pour obtenir les droits de ce drama, ce qui s’explique sans doute par la présence au générique de l’acteur Song Joong Ki (Vincenzo), dont le nom est synonyme d’énorme succès.

Song Joong Ki / Credits : JTBC

Le revenge drama est un genre récurrent dans les séries coréennes. De Bad Guy (SBS) à The Innocent Man (KBS), en passant par le récent Eve (tvN), ce type d’histoire met bien souvent en scène un personnage masculin ou féminin abusé par une riche famille. En général, la victime revient d’entre les morts pour accomplir sa vengeance et s’introduisant incognito dans le monde luxueux de ses bourreaux. Inspiré d’un roman web de San Kyung, Reborn Rich reprend ces codes bien connus du public, mais brouille les pistes avec une histoire d’infiltration sur fond de voyage dans le temps. Le moins que l’on puisse dire est que le moyen employé par Hyun Woo pour entrer dans le monde des Jin est inattendu !

En possédant le corps du petit fils du président du groupe Soonyang, Hyun Woo va tenter d’élucider l’énigme de son propre meurtre et changer ainsi le cours des événements. L’idée n’est pas sans rappeler le très bon Again My Life (SBS), dont le héros revivait plusieurs années de sa propre vie et cherchait également à empêcher son propre meurtre. L’histoire devrait cependant prendre une tournure différente avec son intrigue centrée sur une lutte intestine entre membres d’une même famille.

Lee Sung Min / Credits : JTBC

Reborn Rich ajoute aussi un enjeu intéressant en contraignant son héros à se fondre dans la peau d’un autre, avec le risque de tomber malencontreusement sur son autre lui-même. On s’interroge d’ailleurs déjà sur l’existence d’un lien entre les deux personnages. Ajoutons que son intrusion dans la famille Jin a quelque chose de transgressif dans un monde où les rapports humains sont en grande partie conditionnés par les différences sociales.

Portrait de famille

Si le premier épisode n’est pas exempt de quelques baisses de régime (1h20, c’est trop long !), il s’achève par une belle montée de suspense posant les bases d’un second épisode particulièrement captivant. Prenant ses marques dans le corps de Do Jun, alors âgé d’une douzaine d’années, Hyun Woo redécouvre un univers qui lui est à la fois familier et étranger, celui de la famille Jin, avec son éventail d’oncles et de tantes tous plus vénaux les uns que les autres.

Efficace sans être tape à l’œil, la réalisation de Jung Dae Yoon (W: Two Worlds Apart) colle au point de vue de Hyun Woo qui doit s’adapter à sa nouvelle condition. A travers ses yeux se dessine également le portrait sous acide d’une famille présidée par un patriarche narcissique et tout-puissant, qui réduit ses descendants à des pions voués à servir ses intérêts. Hyun Woo a d’ailleurs pris l’habitude de les nommer intérieurement par des numéros, comme si l’essence de ces frères et sœur se résumait à leur position dans la fratrie.

L’une de ces personnes est responsable de son meurtre. Est-ce l’un des oncles et tantes de Do Jun, qui complotent à longueur de temps et semblent attendre le passage de leur père de l’autre côté ? Ou le fils de l’un de ses oncles, qui devait hériter du conglomérat dans la réalité précédente ? Reborn Rich nous promet un sympathique jeu de Cluedo au sein de cette famille dysfonctionnelle gangrenée par les jalousies.

Song Joong Ki VS Kim Kang Hoon

Song Joong Ki suscite une empathie immédiate dans le rôle du secrétaire soumis aux volontés de la famille Jin, et impose sans difficulté son charme dans celui de Do Jun adulte dans l’épisode 3. L’acteur est néanmoins challengé dans l’épisode 2 par le jeune Kim Kang Hoon (Mouse), qui s’avère brillant dans le rôle de Do Jun enfant. Les face-à-face de l’enfant avec le président à l’autorité écrasante interprété par Lee Sung Min (Shadow Detective), toujours aussi excellent, s’avèrent étrangement jubilatoires.

Kim Kang Hoon / Credits : JTBC

Le drama mise par ailleurs sur des valeurs sûres dans les rôles secondaires, de Yoon Je Moon (The King’s Affection) en oncle colérique à Jo Han Cheol (Vincenzo), qui joue le faussement chaleureux du groupe, en passant par Kim Shin Rok (Hellbound), en tante ironique et calculatrice. Ces trois personnages devraient donner du fil à retordre à Hyun Woo, qui devrait trouver une précieuse alliée en la personne de Seo Min Young (Shin Hyun Bin, de Monstrous), la procureure austère qu’il retrouve dans la nouvelle réalité sous les traits d’une étudiante émotive.

Enfin, Reborn Rich n’oublie pas d’ancrer le destin de cette famille, dont les amitiés politiques évoluent en fonction du vent, dans l’histoire du pays en multipliant les allusions à la vie politique (l’élection du président Roh Tae Woo) et les références amusantes à la culture populaire (le débat sur Kate Winslet dans Titanic). Ces liens avec l’Histoire ne semblent pas avoir été laissés au hasard.

Vous l’aurez compris, ces trois premiers épisodes de Reborn Rich donnent envie de voir cette histoire se développer. On regrette seulement le rythme de diffusion de 3 épisodes par semaine, un tantinet rapide pour nos emplois du temps déjà bien remplis par une actualité k-drama particulièrement fournie.

Elodie Leroy

Lire aussi | Extraordinary Attorney Woo Episodes 1 et 2 : la série juridique phénomène

Vous aimerez aussi