Cinéma coréen (2) : 15 nouveaux talents à suivre

2

Dans notre dossier « Cinéma coréen : la nouvelle génération d’acteurs vient des dramas », nous avons retracé l’arrivée en force, au cours de ces dernières années, de stars de dramas coréens au cinéma. Reléguées auparavant à des rôles secondaires, voire à l’arrière-plan, ces stars peuvent aujourd’hui prétendre au titre de têtes d’affiche susceptibles d’attirer le public en salles. Loin de laisser présager d’un déclin artistique du cinéma coréen, ce mouvement risque cependant d’amorcer quelques changements en ouvrant la voie du succès à de nouveaux genres, autres que les thrillers noirs et films historiques. En témoignait récemment le succès de Love Forecast, la comédie romantique avec Lee Seung Gi et Moon Chae Won. Si l’on ajoute à cela que le monde des dramas crée des stars d’envergure internationale (Lee Min Ho est la personnalité coréenne la plus suivie au monde sur les réseaux sociaux), les cinéastes comme les investisseurs ont tout intérêt à leur déployer le tapis rouge.

Ces talents à suivre, nous les avons listés ci-dessous. Nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir leur parcours, à travers leurs rôles télévisuels phares et leurs récents exploits cinématographiques, sur le plan commercial comme sur celui de la critique. Comme vous pourrez le constater, une disproportion entre acteurs et actrices subsiste parmi les premiers rôles au cinéma, preuve qu’il y a encore du chemin à faire pour surmonter les habitudes qui prévalent depuis la masculinisation du cinéma coréen dans les années 1990-2000. Mais tous les espoirs sont permis : si les actrices démontrent qu’elles peuvent être bankable, la situation ne pourra qu’évoluer dans le bon sens au cours des prochaines années.

stars-de-dramas-vignette2

 

Park Yoochun

Il est LA révélation cinéma de l’année 2014 en Corée du Sud. Park Yoochun a pourtant un parcours atypique. Il débute en 2004 en tant que membre de Dong Bang Shin Ki, le groupe de K-Pop le plus populaire d’Asie. Il le quitte cependant cinq ans plus tard pour former avec deux autres membres le trio JYJ suite à une dispute avec le label SM Entertainment. Après quelques apparitions dans des sitcoms (Nonstop 4, DBSK Banjun Theater), il fait officiellement ses premiers pas d’acteur en 2010 à l’âge de 24 ans dans le drama historique Sungkyunkwan Scandal, qui lui vaut une reconnaissance immédiate du public et de la critique. Sa faculté à déclamer avec naturel le difficile parler de l’ère Joseon attire tout particulièrement l’attention. Il enchaîne l’année suivante avec le drama Miss Ripley, avant de trouver son meilleur rôle en 2012 dans le drama Rooftop Prince, mélange de fantastique, de mystère et de comédie romantique dans lequel il joue un prince de l’ère Joseon qui se retrouve propulsé dans notre époque. Après une incursion dans le genre du mélodrame avec I Miss You fin 2012, il revient en force en 2014 avec un rôle de garde du corps présidentiel dans le drama d’action Three Days, ainsi qu’une prestation remarquée au cinéma dans le thriller Haemoo de Shim Sung Bo. Selon la rumeur, ce serait Bong Joon Ho lui-même, producteur du film, qui l’aurait contacté pour qu’il accepte d’endosser le costume de ce jeune marin embarqué malgré lui dans un voyage funeste face à un Kim Yun Seok déchaîné. Le tournage est difficile mais le succès critique est au rendez-vous et Park Yoochun est récompensé du prix de la Révélation masculine de l’année dans toutes les cérémonies les plus prestigieuses. Il fera prochainement son retour sur le petit écran avec le drama Sensory Couple, écrit et réalisé par l’équipe responsable de Rooftop Prince. Affaire à suivre…

Dramas : Sungkyunkwan Scandal (KBS2), Miss Ripley (SBS), Rooftop Prince (SBS), I Miss You (MBC), Three Days (SBS), Sensory Couple (SBS)

Films : Haemoo (Shim Sung Bo)

Park Yoochun dans le drama "Three Days"

Park Yoochun dans le drama « Three Days »

Lee Seung Gi

Lee Seung Gi, 28 ans, est révélé en tant que chanteur en 2004 lorsque son tube Because You’re My Woman enflamme littéralement la Corée. Après une apparition dans le sitcom Nonstop 5, il fait ses débuts d’acteur en 2006 dans la populaire série familiale The Infamous Chil Sisters qui lui vaut une petite notoriété. De retour à la télévision en 2009, il voit sa popularité exploser avec son rôle de fils de riche capricieux et attachant dans le drama Shining Inheritance, dont les scores d’audience montent jusqu’à 40%. Il confirme son succès critique et public un an plus tard avec une interprétation touchante dans la romance fantastique My Girlfriend is a Gumiho. En 2012, il livre l’une de ses prestations les plus marquantes en incarnant un jeune roi en devenir dans le sublime drama The King 2 Hearts, uchronie revisitant la douloureuse relation entre Corée du Sud et Corée du Nord. Lee Seung Gi relève un nouveau défi en 2013 avec le drama de fantasy Gu Family Book, dans lequel il interprète un être mi-humain mi-gumiho, et revient sur le petit écran un an plus tard dans You’re All Surrounded, où il étend son registre émotionnel en interprétant un personnage plus introverti qu’à l’accoutumée, montrant une fois de plus qu’il choisit soigneusement ses scénarios. Enfin, parallèlement à ses activités d’acteur et de chanteur, Lee Seung Gi est décidément multi-talents puisqu’il mène depuis 2007 une fructueuse carrière d’animateur télé, via les téléréalités 1 Night 2 Days et Noonas Over Flowers et le talk show Strong Heart. Sorti le 14 janvier dernier, Love Forecast de Park Jin Pyo n’est que son premier film mais il vient d’ores et déjà de réaliser un joli score dans les salles coréennes.

Dramas : Shining Inheritance (SBS), My Girlfriend is a Gumiho (SBS), The King 2 Hearts (MBC), Gu Family Book (MBC), You’re All Surrounded (SBS)

Film : Love Forecast (Park Jin Pyo)

lee_seung_gi_2013_02

Lee Seung Gi

Lee Min Ho

Né en 1987, Lee Min Ho peut aisément être considéré actuellement comme la star la plus emblématique de la Hallyu, ou vague coréenne. Admiré, adulé, vénéré par un public féminin de tout âge, il fait partie du top 20 des acteurs les plus suivis au monde sur les réseaux sociaux (Facebook le classe 16e devant de nombreuses stars américaines). Ses faits d’arme marquants ? Le rôle de Gu Jun Pyo dans le drama Boys Over Flowers (remake de Hana Yori Dango) et son rôle d’espion romantique dans City Hunter, drama librement adapté du manga de Tsukasa Hojo. A l’époque de sa diffusion début 2009, Boys Over Flowers s’impose rapidement comme un véritable phénomène de société et fait de Lee Min Ho, alors cantonné à des rôles sans envergure au cinéma (Our School’s E.T., Public Enemy Returns) et à la télévision (Secret Campus, I Am Sam), l’un des jeunes acteurs les plus en vue de Corée du jour au lendemain. Il capitalise sur son image romantique dès 2010 avec le drama Personal Taste, dans lequel il se fait passer pour un gay afin de pouvoir cohabiter avec Son Ye Jin. Mais c’est City Hunter qui lui offre en 2011 l’opportunité d’affiner son jeu et de démontrer ses capacités en termes d’action, élargissant du même coup significativement son public. Après un coup pour rien en 2012 avec Faith, sageuk bancal qui s’inscrit dans la mode du voyage dans le temps, il renoue avec le succès grâce au drama romantique The Heirs qui crée l’événement fin 2013. Avec le film Gangnam Blues de Yu Ha, sorti en janvier 2015, il prend le contrepied de son image en s’immergeant dans un univers sombre et très masculin. Pari gagné puisque le film dépasse les 2,2 millions d’entrées en quelques semaines.

Dramas : I Am Sam (KBS2), Boys Over Flowers (KBS2), Personal Taste (MBC), City Hunter (SBS), Faith (SBS), The Heirs (SBS)

Films : Public Enemy Returns (Kang Woo Suk), Gangnam Blues (Yu Ha)

Lee Min Ho dans "City Hunter"

Lee Min Ho dans « City Hunter »

Kim Soo Hyun

Né en 1988, Kim Soo Hyun est repéré dans les dramas Will It Snow for Christmas en 2009 et Giant en 2010, dans lesquels il incarne les versions adolescentes de Ko Soo et Park Sang Min respectivement. Il perce dès 2011 avec son personnage de jeune provincial surdoué dans le sympathique school drama musical Dream High. Mais c’est surtout le sageuk flamboyant The Moon Embracing the Sun, dans lequel il interprète un jeune roi aux prises avec des complots politiques, qui lui permet l’année suivante de gagner des galons auprès de la critique et de conquérir un très large public : le drama réalise une moyenne de 33,0% de parts de marché avec un pic à 42,3% sur son dernier épisode (chiffres AGB Nielsen) ! L’année 2012 marque aussi ses débuts au cinéma avec un second rôle dans le film de casse The Thieves (Choi Dong Hoon) qui triomphe au box-office. Il poursuit sur la voie du succès en 2013 avec le rôle principal de la comédie d’espionnage Secretly Greatly (Jang Cheol Soo), qui attire 7 millions de spectateurs dans les salles obscures. Fin 2014, il fait son retour à la télévision pour rencontrer le rôle phare de sa jeune carrière : celui de l’extra-terrestre Do Min Joon dans la romance fantastique You Who Came From The Stars. Véritable phénomène, le drama vaut à Kim Soo Hyun une notoriété phénoménale dans toute l’Asie, et tout particulièrement en Chine, au point de faire de lui l’une des stars coréennes les plus en vue du moment.

Dramas : Will It Snow For Christmas (SBS), Giant (SBS), Dream High (KBS2), The Moon Embracing the Sun (MBC), You Who Came From The Stars (SBS)

Films : The Thieves (Choi Dong Hoon), Secretly Greatly (Jang Cheol Soo)

my_love_from_the_stars_kim_soo_hyun

Kim Soo Hyun dans « You Who Came From The Stars »

Park Shin Hye

Âgée de 24 ans, Park Shin Hye est dans le circuit depuis l’enfance, période durant laquelle elle reçoit une formation d’actrice et de chanteuse. Elle se fait remarquer à la télévision en 2003 dans le mélodrame Stairway to Heaven où elle joue la version enfant de Choi Ji Woo. On la retrouve en 2007 dans le casting principal de Goong S, spin-off du hit télévisé Goong, qui ne suscite cependant pas le même enthousiasme auprès du public. C’est en 2009 qu’elle accède à la popularité grâce à l’excellent drama You’re Beautiful, dans lequel elle interprète avec beaucoup d’humour une jeune fille qui se déguise en garçon pour infiltrer un boys band. La même année, elle est à l’affiche du film à petit budget Cyrano Agency (Kim Hyun Seok), un « sleeper » du box-office qui atteint les 2,7 millions de spectateurs grâce au bouche-à-oreille. On la retrouve dans un petit rôle au cinéma en 2013 dans Miracle in Cell No.7 (Lee Hwan Kyung), qui attire près de 13 millions de spectateurs. La même année, elle apparait dans le court métrage One Perfect Day (Kim Jee Woon). Mais Park Shin Hye reste une star de la télé, où elle consolide sa présence durant l’année 2013 avec les romances Flower Boy Next Door et surtout le très populaire The Heirs qui lui permet de gagner de nombreux fans. Elle vient tout juste d’achever le drama Pinocchio, qui sous des dehors de romance propose une critique sociale sur la liberté d’expression en Corée. Elle sera de retour au cinéma en 2015 aux côtés de Song Kang Ho dans le film d’époque The Royal Tailor de Lee Won Suk.

Dramas : You’re Beautiful (SBS), Heartstrings (MBC), Flower Boy Next Door (tvN), The Heirs (SBS), Pinocchio (SBS)

Films : Evil Twin (Kim Ji Hwan), Cyrano Agency (Kim Hyun Seok), Miracle in Cell No.7 (Lee Hwan Kyung), One Perfect Day (Kim Jee Woon), The Royal Tailor (Lee Won Suk), Beauty Inside (Baek Jong Yeol)

park_shin_hye_agatha_01

Park Shin Hye

Han Hyo Joo

Après des petits rôles dans le sitcom Nonstop 5 et le film My Boss, My Teacher (Kim Dong Won), Han Hyo Joo est révélée en 2006 avec le drama Spring Waltz, avant-dernier volet de la tétralogie Endless Love de KBS. Parallèlement, elle éblouit la critique dans le très beau Ad-Lib Night (Lee Yoon Ki), où son personnage se fait passer pour la fille d’un homme à l’article de la mort. Depuis, elle mène une carrière mixte en jouant dans des dramas populaires, tels que l’excellent Iljimae, la comédie romantique Shining Inheritance et le sageuk Dong Yi, et dans des films de calibres et de genres variés, parmi lesquels la romance Always (Song Il Gon) et le thriller politique en costumes Masquerade (Choo Chang Min). Si le réjouissant Shining Inheritance la propulse en 2009 parmi les jeunes actrices les plus populaires de Corée, sa capacité à tenir la tête d’affiche d’un drama historique de 60 épisodes tel que Dong Yi alors qu’elle n’a que 23 ans participe notablement à asseoir sa crédibilité en tant qu’actrice. Son rôle de flic rookie dans Cold Eyes (Jo Eui Seok), film d’action à 5 millions d’entrées dans lequel elle côtoie les acteurs Sol Gyung Gu et Jung Woo Sung, est salué par la critique et lui vaut une nomination aux Asian Film Awards 2014. A 28 ans, Han Hyo Joo continue d’affirmer ses ambitions en tant qu’actrice et multiplie les projets au cinéma, avec C’est Si Bon, sorti début février 2015, et surtout le film choral The Beauty Inside, prévu pour août prochain. On espère la revoir bientôt à la télévision.

Dramas : Spring Waltz (KBS2), Heaven and Earth (KBS2), Iljimae (SBS), Shining Inheritance (SBS), Dong Yi (MBC)

Films : My Boss, My Teacher (Kim Dong Won), Ad-Lib Night (Lee Yoon Ki), Heaven’s Postman (Lee Hung Min), Masquerade (Choo Chang Min), Cold Eyes (Jo Ui Seok, Kim Byung Seo), C’est Si Bon (Kim Hyun Seok), Beauty Inside (Baek Jong Yeol)

cold-eyes-hyo-joo-01

Han Hyo Joo dans « Cold Eyes »

Lee Jun Ki

Le parcours de Lee Jun Ki est atypique : après quelques petits rôles au cinéma (The Hotel Venus, Flying Boys), il est révélé fin 2005 grâce au film The King and the Clown (Lee Joon Ik), chef d’œuvre au succès inattendu dans lequel son personnage, un clown efféminé du nom de Gong Gil, marque tellement les esprits qu’il se transforme en phénomène de société. Le hasard veut qu’il se distingue au même moment à la télévision avec un second rôle dans le drama My Girl qui réalise d’excellents scores d’audience. Dans les années qui suivent, son personnage de The King and the Clown lui colle tellement à la peau qu’il ne parvient pas à transformer l’essai. En 2007, il tente le tout pour le tout et se tourne vers la télévision pour endosser un rôle d’espion dans le drama d’action Time Between Dog and Wolf, dont le concept s’inspire du film hongkongais Infernal Affairs. Une initiative heureuse puisque le public et la critique lui réservent un très bon accueil. Lee Jun Ki trouve son rôle phare un an plus tard avec le héros masqué du merveilleux drama Iljimae, qui lui permet de s’imposer comme acteur de premier plan mais aussi comme star d’action, puisqu’il effectue lui-même ses combats. Il poursuit depuis dans cette voie en enchaînant les dramas de qualité : après la comédie d’action Hero en 2009, on le retrouve ainsi dans le sageuk fantastique Arang and the Magistrate en 2012, dans le thriller contemporain Two Weeks en 2013, et plus récemment dans le sageuk à gros budget Gunman in Joseon. A 32 ans, Lee Jun Ki fera prochainement son retour sur le grand écran dans le film chinois Under the Sicily Sun de Lin Yu Hsien, produit par le réalisateur/producteur hongkongais Stanley Kwan.

Dramas : My Girl (SBS), Time Between Dog and Wolf (MBC), Iljimae (SBS), Hero (MBC), Arang and the Magistrate (MBC), Two Weeks (MBC), Gunman in Joseon (KBS2)

Films : The Hotel Venus (Hideta Takahata), Flying Boys (Byun Young Joo), The King and the Clown (Lee Joon Ik), Fly, Daddy, Fly (Choi Jong Tae), Virgin Snow (Han Sang Hee), May 18 (Kim Ji Hun), Under the Sicily Sun (Lin Yu Hsien)

gunman-in-joseon-01

Lee Jun Ki dans le drama « Gunman in Joseon »

Moon Chae Won

Née en 1989, Moon Chae Won fait ses débuts d’actrice en 2007 aux côtés de Lee Min Ho dans le school drama Mackerel Run, avant d’être remarquée l’année suivante dans le sageuk The Painter in the Wind. Le succès du drama Shining Inheritance lui permet en 2009 d’asseoir sa popularité alors qu’elle n’est que le deuxième rôle féminin derrière Han Hyo Joo. Deux ans plus tard, elle obtient une vraie reconnaissance critique grâce au film d’action War of the Arrows (Kim Han Min), ce qui lui permet de valoriser son profil à la télévision. On la retrouve par la suite en tête d’affiche féminine de plusieurs hits télévisuels tels que le somptueux sageuk The Princess’ Man, le revenge drama Nice Guy et le superbe drama médical Good Doctor, qui lui valent une myriade de prix d’interprétation. Moon Chae Won est actuellement à l’affiche du film Love Forecast (Park Jin Pyo) aux côtés de Lee Seung Gi. On la retrouvera au cinéma en 2015 dans une autre romance, Mood of the Day, dans laquelle elle donnera la réplique à Yoo Yun Seok.

Dramas : The Painter in the Wind (SBS), Shining Inheritance (SBS), My Fair Lady (KBS2), It’s Okay, Daddy’s Girl (SBS), The Princess’ Man (KBS2), Nice Guy (KBS2), Good Doctor (KBS2)

Films : War of the Arrows (Kim Han Min), Awaiting (Kang Je Gyu), Love Forecast (Park Jin Pyo), Mood of the Day (Jo Kyu Jang)

moon-chae-won-01

Moon Chae Won dans le drama « Nice Guy »

Hyun Bin

Après avoir fait ses débuts comme tant d’autres dans le sitcom Nonstop 4 en 2003, Hyun Bin est révélé en 2005 par le drama My Name is Kim Sam Soon, une comédie romantique enlevée dans laquelle il donne la réplique à Kim Sun Ah, et qui enregistre à l’époque des scores d’audience phénoménaux (50,5% pour l’épisode final). Il enchaîne en 2006 avec des mélodrames, le drama The Snow Queen et le film A Millionnaire’s First Love de Kim Tae Gyun, qui ne rencontrent pas le même succès. Il poursuit néanmoins sa carrière sur les deux fronts avec un autre drama, The World That They Live In, et un film, I’m Happy, qui lui permettent de rester au premier plan. En 2009, Hyun Bin reçoit d’excellentes critiques pour son interprétation dans Friend, Our Legend, le drama adapté du film Friend de Kwak Kyung Taek. Mais il doit surtout son énorme notoriété à Secret Garden, drama de 2010 aux multiples scènes cultes et dans lequel son personnage échange momentanément de corps avec celui de Ha Ji Won. Au cinéma, Hyun Bin se montre éclectique dans ses choix en tournant aussi bien dans des films d’auteur tels que Come Rain, Come Shine de Lee Yoon Ki, qui lui vaut de faire le tapis rouge de la Berlinale en 2011, que dans des grosses productions, comme le récent The Fatal Encounter (Lee Jae Kyu). Hyun Bin fait partie de ces stars au potentiel international. Il est actuellement dans le drama Hyde, Jekyll, Me, où son personnage connaît des troubles de la personnalité…

Dramas : My Name is Kim Sam Soon (KBS2), The Snow Queen (KBS2), The World That They Live In (KBS2), Friend, Our Legend (MBC), Secret Garden (SBS), Hyde, Jekyll, Me (SBS)

Films : A Millionnaire’s First Love (Kim Tae Gyun), I’m Happy (Yoon Jong Chan), Late Autumn (Kim Tae Yong), Come Rain, Come Shine (Lee Yoon Ki), The Fatal Encounter (Lee Jae Kyu)

secret-garden-01

Hyun Bin dans le drama « Secret Garden »

Yoo Ah In

Yoo Ah In, 29 ans, cultive à travers ses rôles une image d’anticonformiste qui pourrait bien coller en partie à la réalité. C’est en effet après avoir laissé tomber le lycée qu’il fait ses premiers pas d’acteur dans le drama Sharp 1 en 2001. Fort heureusement pour lui, il ne tarde pas à voir sa carrière décoller à la télévision (Strongest Chil Woo en 2008, He Who Can’t Marry en 2009) comme au cinéma (le film indépendant Boys of Tomorrow en 2007, la comédie pâtissière Antique en 2008). Mais il faut attendre 2010 pour que Yoo Ah In se fasse véritablement un nom, grâce à son personnage de rebelle désinvolte et charmeur dans le drama Sungkyunkwan Scandal. On le retrouve en 2012 dans le drama Fashion King, gros ratage qui ne lui portera heureusement pas préjudice, puis en 2013 dans le sageuk Jang Ok Jung où sa prestation est saluée. En 2014, il s’illustre une fois de plus à la télévision dans Secret Love Affair, drama d’auteur émouvant et sensuel dans lequel il séduit une femme de quarante ans interprétée par Kim Hee Ae. Au cinéma, Yoo Ah In côtoie Kim Yun Seok dans Punch de Lee Han, gros succès artistique et commercial de l’année 2011, et continue de jouer des poings dans le film de gangsters Tough as Iron de Ahn Kwon Tae en 2013, avant de faire un passage chez Ryu Seung Wan en 2014 sur Veteran. Il fera son retour sur grand écran en 2015 dans The Throne de Lee Joon Ik, aux côtés de Song Kang Ho.

Dramas : Strongest Chil Woo (KBS2), He Who Can’t Marry (KBS2), Sungkyunkwan Scandal (KBS2), Fashion King (SBS), Jang Ok Jung (SBS), Secret Love Affair (jTBC)

Films :Boys of Tomorrow(No Dong Seok), Antique (Min Kyu Dong), Punch (Lee Han), Tough as Iron (Ahn Kwon Tae), Elegant Lies (Lee Han), Veteran (Ryu Seung Wan), The Throne (Lee Joon Ik)

Yoo Ah In dans le drama "Secret Love Affair"

Yoo Ah In dans le drama « Secret Love Affair »

Han Jin Min

Née en 1982, Han Ji Min attire l’attention en 2003 en tenant des petits rôles dans les dramas cultes All in et Dae Jang Geum, puis en 2005 dans le revenge drama Resurrection. Après plusieurs rôles à la télévision dans des dramas populaires tels que le sageuk fleuve Yi San en 2007-2008, dans lequel elle tient le premier rôle féminin aux côtés de Lee Seo Jin, ou le revenge drama Cain and Abel en 2009, elle marque les esprits en 2011 dans le rôle de la vétérinaire cynique de Padam, Padam… The Sound of His and Her Heartbeats, face à Jung Woo Sung. Puis elle reçoit en 2012 une cascade de récompenses pour son interprétation touchante dans Rooftop Prince, dans lequel elle partage la vedette avec Park Yoochun. Au cinéma, elle était à l’affiche de The Fatal Encounter (Lee Jae Kyu) en 2014, où elle incarnait la reine Jeongsun. On la retrouve à la télévision depuis le début de l’année 2015 dans Hyde, Jekyll, Me (SBS).

Dramas : All In (SBS), Resurrection (KBS), Capital Scandal (KBS2), Yi San (MBC), Padam, Padam… The Sound of His and Her Heartbeats (jTBC), Rooftop Prince (SBS), Hyde, Jekyll, Me (SBS)

Films : The Cut (Son Tae Woong), Detective K: Secret of the Virtous Widow (Kim Sok Yun), The Fatal Encounter (Lee Jae Kyu)

Hyde-Jekyll-and-I-02

Han Ji Min dans le drama « Hyde, Jekyll, Me »

Yeo Jin Goo

Né en 1997, Yeo Jin Goo tient des petits rôles dès le plus jeune âge : Sad Movie (Kwon Jong Hwan) en 2005, No Mercy for the Rude (Park Cheol Hee) en 2006, A Frozen Flower (Yu Ha) en 2008… Mais c’est la télévision qui lui permet de devenir une star montante. Dans Iljimae, il n’a que dix ans et démontre déjà sa précocité et son intensité en incarnant le temps de deux épisodes la version enfant du personnage de Lee Jun Ki. Par la suite, il devient le visage tout désigné pour développer l’enfance de héros joués par des acteurs de renom, tels que Lee Beom Soo dans Giant, Park Yoochun dans I Miss You et surtout Kim Soo Hyun dans The Moon Embracing the Sun. Sageuk de luxe diffusé début 2012, ce dernier représente une étape-clé dans son parcours : Yeo Jin Goo porte plusieurs épisodes sur ses épaules et le drama fait des scores sensationnels, allant jusqu’à 42% d’audience. On ne s’étonne pas de le retrouver au premier plan dans Hwayi: A Monster Boy (Jang Joon Hwan), face à Kim Yun Seok. Le jeune acteur est actuellement à l’affiche de Shoot Me in the Heart (Baek Seung Bin), où il interprète un schizophrène, et sera prochainement dans Western Front (Cheon Seong Il), qui se déroule durant la Guerre de Corée. Décidément très en vogue, Yeo Jin Goo vient d’obtenir le premier rôle de Orange Marmalade, school drama qui surfe sur la mode actuelle des vampires et dont la diffusion débutera en mai.

Dramas : Iljimae (SBS), Giant (SBS), Warrior Baek Dong Soo (SBS), Tree with Deep Roots (SBS) The Moon Embracing the Sun (MBC), I Miss You (MBC), Orange Marmalade (KBS2)

Films : Sad Movie (Kwon Jong Hwan), No Mercy for the Rude (Park Cheol Hee), A Frozen Flower (Yoo Ha), Hwayi : A Monster Boy (Jang Joon Hwan), Shoot Me in the Heart (Baek Seung Bin), Western Front (Cheon Seong Il)

hwayi_02

Yeo Jin Goo dans le film « Hwayi: A Monster Boy »

Shin Min Ah

En France, les cinéphiles la connaissent uniquement pour son rôle de femme fatale dans le thriller noir A Bittersweet Life réalisé en 2005 par Kim Jee Woon. A l’époque, le mélange d’innocence et de maturité qu’elle dégage attire l’attention et lui vaut d’enchaîner plusieurs premiers rôles dans des registres variés (Go Go 70s, Sisters on the Road). Le succès commercial n’est cependant pas au rendez-vous et c’est à la télévision que la carrière d’actrice de Shin Min Ah doit son salut, et plus particulièrement au drama My Girlfriend is a Gumiho (2010) dans lequel elle livre une prestation délicieuse. On la retrouve deux ans plus tard en fantôme espiègle et attachante dans Arang and the Magistrate. Absente du grand écran depuis 2009, elle retrouve Kim Jee Woon en 2013 pour le court métrage The X et fait son retour au cinéma l’année suivante dans la comédie romantique My Love, My Bride (Im Chan Sang) et dans la coproduction sino-coréenne Gyeongju (Zhang Lu), qui est acclamée par la critique et circule dans les festivals (Toronto, Busan, Locarno). A 30 ans, Shin Min Ah est aujourd’hui une actrice de premier plan.

Dramas : A Love to Kill (KBS2), The Devil (KBS2), My Girlfriend is a Gumiho (SBS), Arang and the Magistrate (MBC)

Films : Volcano High (Kim Tae Gyun), A Bittersweet Life (Kim Jee Woon), Go Go 70s (Choi Ho), Sisters on the Road (Boo Ji Young), Gyeongju (Zhang Lu), My Love, My Bride (Im Chan Sang)

Shin Min-Ah dans le drama "Arang and the Magistrate"

Shin Min-Ah dans le drama « Arang and the Magistrate »

Kim Woo Bin

Né en 1989, Kim Woo Bin débute sa carrière d’acteur en 2011 dans le drama White Christmas et le sitcom Vampire Idol, et obtient dès l’année suivante un second rôle dans A Gentleman’s Dignity. Mais c’est surtout le drama School 2013 qui révèle son charisme magnétique et lui permet de s’imposer comme star montante. On le retrouve la même année dans The Heirs, dans lequel il vole instantanément la vedette à Lee Min Ho, et qui lui vaut d’être récompensé aux SBS Drama Awards. Au cinéma, il est à l’affiche de Friend, The Great Legacy, la suite du célèbre film Friend que réalise Kwak Kyung Taek en 2013. Son dernier long métrage en date, le film de casse The Con Artists (Kim Hong Sun) sorti fin 2014, dépasse les 2,5 millions d’entrées et s’exporte aux USA et en Asie. On le retrouvera au cinéma en 2015 dans Twenty, réalisé par le scénariste Lee Byeong Hun (Sunny, Love Forecast).

Dramas : White Christmas (KBS), A Gentleman’s Dignity (SBS), School 2013 (KBS), The Heirs (SBS)

Films : Friend, The Great Legacy (Kwak Kyung Taek), The Con Artists (Kim Hong Sun), Twenty (Lee Byeong Hun)

kim-woo-bin-01

Kim Woo Bin

Suzy Bae

A 20 ans, Suzy a déjà une carrière bien fournie puisqu’elle fait partie depuis 2010 du groupe Miss A, girls band du label JYP Entertainment qui se classe régulièrement dans les charts. En 2011, elle fait ses débuts d’actrice dans Dream High, school drama musical qui séduit les spectateurs coréens mais qui s’exporte aussi en Asie, au Moyen Orient et en Amérique Latine. Après un second rôle dans Big, Suzy est la partenaire de Lee Seung Gi dans le drama de fantasy Gu Family Book, où elle est impliquée aussi bien dans la romance que dans les scènes d’action. Gu Family Book lui permet d’obtenir plusieurs prix aux MBC Drama Awards, dont le prix d’excellence. Au cinéma, elle est à l’affiche en 2012 de Architecture 101 (Lee Yoon Joo), film romantique qui séduit plus de 3 millions de spectateurs, parmi lesquels une proportion exceptionnellement élevée d’hommes pour le genre. Elle interprétera prochainement une chanteuse de pansori dans The Hymn (Lee Jong Pil).

Dramas : Dream High 1 et 2 (KBS), Big (KBS), Gu Family Book (MBC)

Films : Architecture 101 (Lee Yoon Joo), The Hymn (Lee Jong Pil)

Suzy dans le drama « Gu Family Book »

Cette liste non-exhaustive, dans laquelle nous avons mis en avant les noms qui nous semblent les plus pertinents, pourrait être complétée par d’autres acteurs et actrices à fort potentiel. Quelques exemples :

♦ Lee Jong Suk : star des dramas I Hear Your Voice et Pinocchio, il était récemment à l’affiche de The Face Reader (Han Jae Rim).
♦ Song Joong Ki : connu pour son rôle dans le drama Sungkyunkwan Scandal, il a cartonné en 2012 avec A Werewolf Boy (Jo Sung Hee) et Nice Guy. Son actualité reprendra prochainement à la télévision après deux ans de stand-by pour cause de service militaire.
♦ Im Siwan : au premier plan de l’excellent business drama Misaeng, il a fait forte impression dans le film The Attorney (Yang Woo Seok) en 2014.
♦ Kang So Ra : également dans Misaeng, elle tenait en 2011 l’un des premiers rôles du film Sunny (Kang Hyung Cheol).
♦ Ji Sung : connu notamment pour les dramas New Heart et Secret, il est au premier plan du film Confession (Lee Do Yoon) qui faisait récemment la joie des festivaliers de Toronto.
♦ Moon Geun Young : révélée par le film 2 Sœurs (Kim Jee Woon), elle doit son immense popularité au drama The Painter in the Wind. Elle est actuellement en tournage avec Song Kang Ho et Yoo Ah In dans le film The Throne (Lee Joon Ik).
♦ Kim Yu Jung : révélée en même temps que Yeo Jin Goo par les dramas Iljimae et The Moon Embracing the Sun, elle a marqué les esprits par sa prestation de lycéenne persécutrice dans Elegant Lies (Lee Han).

D’autres talents phares de la télévision devraient si tout va bien créer l’événement au cinéma dans les prochaines années. Nous pensons tout particulièrement à l’actrice Lee Bo Young (I Hear Your Voice, God’s Gift – 14 Days) et à l’acteur Joo Won (Bridal Mask, Good Doctor). Enfin, il existe aussi certains talents prometteurs du cinéma qui ne doivent pas leur notoriété à la télévision : c’est le cas de l’actrice Shim Eun Kyung (Sunny, Masquerade, Miss Granny), par exemple.

Vous souhaitez compléter notre liste ? N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de page. Vous pouvez vous connecter grâce à votre compte Facebook, Twitter ou Google, ou bien poster votre contribution en tant qu’invité sur le site.

Caroline & Elodie Leroy

Pour relire la première partie de ce dossier, cliquer sur l’image ci-dessous :

stars-de-dramas-vignette1

Share.