Pour son comeback sur le petit écran, la hallyu star s’offre une voie royale avec un drama écrit par Kim Eun Sook, scénariste-star en Corée.

Sorti du service militaire depuis avril 2019, Lee Min Ho sera bientôt à l’affiche du drama fantastique The King: Eternal Monarch. Il interprètera un empereur confronté à des démons venus d’un monde parallèle et partagera l’affiche avec Kim Go Eun et Woo Do Hwan. Tout un programme.

Prévu pour l’été prochain, The King: Eternal Monarch est signé Kim Eun Sook, à qui l’on doit notamment Goblin de Mr. Sunshine, et s’annonce comme le blockbuster le plus attendu de 2020. Un nouveau pari gagnant pour Lee Min Ho ?

Lee Min Ho dans « City Hunter »

Lee Min Ho is back

Le retour de Lee Min Ho sur le petit écran est un peu comme celui de G-Dragon dans la K-pop : on peut s’attendre à un véritable tremblement de terre dans le monde des séries coréennes. Avant son départ, Lee Min Ho était déjà la célébrité coréenne la plus suivie sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, il compte plus de 11 millions de followers sur Instagram.

A peine rentré du service militaire en avril dernier, Lee Min Ho poste une photo avec son chien et reçoit 3,5 millions de j’aime ! Il semble que sa popularité n’ait pas pris une ride…

Lee Min Ho et Kim Hee Sun dans Faith

Ce statut de top hallyu star, Lee Min Ho le doit à une pelleté de dramas à succès dont certains sont devenus cultes parmi les aficionados. C’est bien simple, chaque fois que Lee Min Ho apparaît au casting d’une série télé, le succès est garanti, et ce, quelle que soit la qualité de la production.

A ces séries à succès s’ajoutent une flopée de contrats publicitaires juteux, dont les choix reposent sur une gestion d’image très pensée, comme nous le soulignions dans notre Météo des Idoles 2014.

La carrière d’acteur de Lee Min Ho (il est également mannequin) a démarré en 2003 avec une succession de rôles mineurs à la télévision, avant d’obtenir un premier rôle dans le drama de lycée Mackerel Run en 2007.. Il décroche également quelques seconds rôles au cinéma (Public Enemy Returns, Our School’s E.T.).

Le drama Boys Over Flowers

Sa carrière décolle avec Boys Over Flowers, l’adaptation coréenne du manga Hana Yori Dango. Le buzz entourant la série lui vaut d’être massivement sollicité par les marques pour des contrats publicitaires et de se créer une puissante fanbase. Boys Over Flowers est le drama qui a fait de Lee Min Ho une hallyu star.

En 2011, il se transforme en héros d’action dans City Hunter, adaptation libre (mais alors très très libre) du célèbre manga de Tsukasa Hôjô dans laquelle il partage l’affiche avec Park Min Young. Si le public se laisse volontiers séduire par l’attitude flegmatique et le regard taquin de Lee Min Ho, le drama mérite aussi le détour pour ses scènes d’action efficaces et musclées, dans lesquelles l’acteur s’avère très crédible.

The Heirs, première collaboration avec Kim Eun Sook

En 2012, il campe un bodyguard royal de l’ère Koryeo qui se rend dans le présent et rencontre une femme chirurgien dans  Faith: The Good Doctor. Mélange de fantastique et de romance, ce drama au budget ambitieux lui permet d’explorer le genre du sageuk.

L’année suivante, Lee Min Ho décroche une fois de plus le jackpot avec The Heirs. Ce drama romantique coproduit par Dramafever, et dans lequel il partage l’affiche avec l’actrice Park Shin Hye, remporte un énorme succès à la télévision coréenne et séduit l’international.

Lee Min Ho et Park Shin Hye dans The Heirs
Lee Min Ho avec l’actrice Park Shin Hye dans The Heirs

The Heirs est aussi la première rencontre entre Lee Min Ho et Kim Eun Sook, considérée aujourd’hui comme la scénariste numéro un dans le monde des séries coréennes. De la comédie romantico-fantastique Secret Garden à la série historique Mister Sunshine, en passant par Goblin, le nom de Kim Eun Sook est associé aux plus gros succès de ces dernières années à la télévision coréenne.

Lire aussi | Avec le drama The Heirs, Lee Min Ho embrase la hallyu

Avant son service militaire, Lee Min Ho fait un détour par le grand écran avec l’ambitieux Gangnam Blues, long métrage de Yoo Ho qui dresse un tableau sombre du Gangnam des années 1970. Avec ce film, Lee Min Ho rompt avec son image de romantique pour s’essayer au thriller de gangsters.

Lee Min Ho dans Gangnam Blues

Cette parenthèse noire est de courte durée : nous retrouvons l’acteur un an plus tard, en 2016, dans la série fantastique The Legend of the Blue Sea. Il campe un riche business man qui rencontre une sirène interprétée par Jeon Ji Hyun.

The King: Eternel Monarch, un coup de maître

Depuis le départ de Lee Min Ho au service militaire, beaucoup de choses ont changé dans l’industrie. La popularité des séries coréennes s’est considérablement agrandie, surtout depuis qu’elles sont diffusées sur des plates-formes puissantes et implantées mondialement comme Netflix ou Amazon.

Compte tenu du contexte, l’acteur de City Hunter réalise un véritable coup de maître en retrouvant le chemin du petit écran dans un drama de Kim Eun Sook. L’association de ces deux noms est la quasi assurance d’un succès phénoménal à la télévision coréenne et à l’international.

Les chances de voir The King: Eternal Monarch cartonner au box-office sont décuplées avec la présence au casting de Kim Go Eun, l’actrice vedette du blockbuster Goblin, également signé Kim Eun Sook. La jeune actrice est également capable de déclencher un phénomène : à la fin de Goblin, le nombre de femmes coréennes portant une écharpe rouge dépassait l’imagination.

Lee Min Ho, Kim Go Eun et Woo Do Hwan dans The King Eternal Monarch
Lee Min Ho, Kim Go Eun et Woo Do Hwan bientôt à l’affiche de The King: Eternal Monarch

Lee Min Ho saisit donc une opportunité en or, mais il lui faudra faire attention au petit nouveau qui va venir le défier au casting de The King: Eternal Monarch pour interpréter le second rôle masculin. Révélé en 2017 avec Save Me, Woo Do Hwan a pris du galon dernièrement avec le drama épique My Country: The New Age. Pour taquiner un peu les fans de Lee Min Ho, je me risquerai à dire que le personnage le plus intéressant, dans les dramas de Kim Eun Sook, est souvent le second rôle masculin… Il ne reste plus à Lee Min Ho qu’à se surpasser !

Deux mondes parallèles

The King: Eternal Monarch nous plongera dans deux mondes parallèles. L’un est une monarchie gouvernée par un empereur (Lee Min Ho) et l’autre une démocratie dans laquelle une détective (Kim Go Eun) tente de protéger ceux qu’elle aime.

Produit par Studio Dragon et Hwa&Dam Pictures (société qui produit les dramas de Kim Eun Sook et gère sa carrière), The King: Eternal Monarch est annoncé pour juillet 2020 sur la chaîne SBS. Studio Dragon ayant récemment signé un partenariat avec Netflix, il est fort probable que le drama sera diffusé à la même période dans nos contrées.

Elodie Leroy

Lire aussi | Critique de Vagabond : la série d’action de l’année ?